Perso les emails ça me gonfle

Jeudi 4 février 2021

C’est une question d’Amélie que j’ai reçue cette semaine dans le chat de ma conférence en ligne:


“Moi perso les emails ça me gonfle… J’en reçois aussi tous les jours je les ouvre même pas. Du coup je me dis que ça va gonfler aussi les personnes si je le fais…”


Au moment où Amélie a posé sa question, j’étais occupé ailleurs.
Soit je faisais les courses avec ma femme (à une heure où t’attend pas des plombes à la caisse)
Soit je bossais sur ma prochaine formation
Soit je glandais devant Youtube ou Amazon Prime (c’est tout à fait possible aussi)


Dans tous les cas: je n’étais pas là.
Ce n’était pas une conférence en direct, mais l’enregistrement d’une précédente session.
Comme quoi l’automatisation, ça a quand même du bon…


N’empêche que je n’ai pas pu lui répondre directement, donc j’en profite pour le faire ici.


Qu’on soit clair: ce qui gonfle les gens, ce n’est pas de recevoir des emails.
C’est de recevoir des emails qui ne les intéressent pas.


Regarde: cet email, tu es content de l’avoir ouvert, pas vrai ? 🙂
Par contre la énième promo de chez Séphora, la newsletter de tel type dont tu ne sais plus ce que tu fous sur sa liste et les arnaques des brouteurs… Là c’est moins réjouissant.


Vous ne saoulerez jamais vos lecteurs aussi longtemps que vous parlerez de ce qui les intéresse.
À savoir: eux, leurs problèmes, et re-eux.


Bien sûr, ça demande un minimum de savoir faire.
On ne s’improvise pas copywriter (rédacteur)
Pas plus qu’on ne rédige d’excellent contenu sans un certain nombre de principes de base.


C’est justement tout ce qu’on voit en détails dans le module 3 du Funnel Network.
C’est plusieurs heures de cours, dédiées à l’emailing.


Tu vas découvrir notamment:

  • Quel outil choisir, avec un tutoriel complet pour le prendre en main sans plus attendre
  • Comment trouver de “l’inspiration” pour écrire des emails, même si on n’est pas habitué à créer du contenu et qu’on n’a pas fait un bac littéraire
  • Les règles de base pour construire une séquence email (automatique ou non) qui va transformer tes prospects en clients/distributeurs et faire le follow-up mieux que tu ne l’as jamais fait


Bien sûr, le tout sans “gonfler” les gens avec tes emails
(sauf ceux qui ne sont pas dans ton coeur de cible, mais c’est un autre sujet…)


Ce que ça va changer ?
C’est qu’après avoir mis ces conseils en pratique tu ne seras plus comme les prospectus que les gens retrouvent dans leur boîte aux lettres, et qui les pousse à coller un autocollant “Stop pub” tellement ils en ont marre.
À la place, tes emails seront un peu comme les colis Amazon que tes prospects attendent impatiemment, le nez collé au carreau en guettant le livreur.


Ça, c’est juste un seul des nombreux modules qui t’attendent dans le Funnel Network:
https://www.funnel-network.com/info


(Incontournable si tu cherches à automatiser ta prospection MLM et n’avoir au téléphone que des personnes qui cherchent à rejoindre ton équipe ou tester tes produits/services)


On se retrouve demain pour la prochaine fournée.


Meryl
Expert en email pas gonflant (en tout cas il fait de son mieux)

Elle passe une position rien qu’avec son tunnel de vente

Mercredi 3 février


Ça se passe toujours pareil.

  • Je rappelle les consignes du coaching de groupe sur Zoom.
  • J’invite à allumer les caméras et couper les micros.
  • Je demande 1 ou 2 victoires de la semaine aux participants.
  • J’annonce les nouveautés de la semaine.
  • Je réponds à toutes les questions qui m’ont été posées en amont via une formulaire
  • J’analyse 1 ou 2 business et je propose des axes d’amélioration
  • Je réponds aux dernières questions
  • Mon équipe met l’enregistrement en ligne
  • Et on recommence la semaine d’après


Voilà comment se déroule une Session Question/Réponses (SQR) dans mon programme Funnel Network.
D’après ce que m’ont confié les élèves mardi dernier, c’est ce qui fait toute la différence avec une simple formation en ligne.
Sans doute pour ça que je viens de donner la SQR n°96 cette semaine.


Ce qui me motive à passer 1-2h sur Zoom, tous les mardi soir depuis presque deux ans non-stop ?
Voir les membres progresser.
Et progresser moi aussi: en comprenant davantage leurs besoins, en étant “au contact” de leurs difficultés.


Parmi les victoires de cette semaine ?
Hélène, Funnel Networkeuse assidue, qui vient de passer une nouvelle position dans son MLM exclusivement avec les parrainages issus de son tunnel de vente.


Voilà qui me motive carrément, ainsi que mon équipe qui veille au grain.


Tout comme les autres membres, qui ont eu globalement deux réactions:

  • Félicitations ! Je veux être le prochain !
  • Félicitations ! Bienvenue au club !


Si on ajoute à ça qu’on est partis sur un tour de table improvisé en fin de séance, qui s’est transformé en une succession de témoignages spontanés…
Je peux dire que c’était une SQR qui recharge les batteries.
L’occasion pour moi de me taire (pour une fois) et d’écouter religieusement ce que les membres avaient à partager.


Ces SQR sont accessibles pendant 6 mois à toutes les personnes qui rejoignent le Funnel Network.
Elles font partie des quelques bonus que je propose pour chaque nouvelle adhésion.
Tu as les détails ici: https://www.funnel-network.com/info


Peut-être qu’un jour je les ouvrirai aux clients des autres formations. Qui sait.
Pour l’instant on s’amuse bien en petit comité.


Meryl
Expert en SQR

Sans ça, adieu les commissions

Mardi 2 février

Ton volume de vente est en dents de scie, et tu n’arrives pas à le faire grossir de manière stable ?
Ta downline assiste religieusement aux Zoom d’équipe, mais ils ne passent pas à l’action ?
Tu connais les produits/services et le plan de commissionnement par coeur, mais rien ne se passe ?


Bref: tu as du mal à passer le prochain cap dans tes commissions (que ce soit 300€, 1000€ ou 2000€ par mois).
Ce qui t’empêche de quitter ton job sereinement, ou d’avoir une vie réellement confortable si tu as déjà dit “adieu patron”.


Et si je te disais qu’il existe une solution à tout ça ?
THE action que, si tu la fais, va régler tout ce qu’on vient d’évoquer.


Cette “action 80/20”, c’est quoi ?
Parrainer.


“Alerte scoop !
Arrêtez tout, tout le monde !
Meryl vient de nous donner un breaking news d’enfer !
Il faut parrainer dans son MLM, wahou, on ne l’a pas vu venir !”


Ok, forcément ce type de conseil peut attirer quelques sarcasmes.
Mais en règle générale, ce sont les actions les plus simples qui génèrent le plus de résultats.
Tu sais qu’il faut parrainer, c’est bien… Mais le fais-tu ?


Tu peux enseigner tout ce que tu veux à tes équipes, ils s’en ficheront.
La seule chose que ta downline regarde c’est: “qu’est-ce que tu fais, toi ?”


Crois-moi, 1 nouveau parrainage vaut mieux qu’un long discours.
Ca envoie le signal à ton équipe qu’ils ne sont pas indispensables.
Ca leur montre que tu appliques ce que tu prêches.
Ca leur montre que c’est possible.
(et si tu n’as pas encore d’équipe, c’est l’unique manière d’en commencer une)


Parrainer ?
C’est la meilleure formation que tu puisses donner.
C’est ce qu’on appelle “mener par l’exemple”.
Et puisque ta downline fait ce que tu fais (et non ce que tu leur dis), voilà le meilleur moyen de remettre de l’élan dans ton volume de vente.
Et faire gonfler tes commissions.
Et te rapprocher de tes rêves.
CQFD.


La question maintenant est la suivante:
Comment faire pour parrainer plus ?
Ou encore: comment faire pour parrainer mieux, et emmener mes nouvelles recrues au succès ?


Cette question, vous avez été nombreux à vous la poser.
En témoigne ma vidéo Youtube la plus vue en 2020 (hors vidéos publicitaires).


Elle s’appelle “Comment parrainer dans son MLM en 2021”.
Voici le lien si tu veux la regarder: https://youtu.be/Obj6bgpj1H8
Attention: je ne vais pas te répéter des méthodes usées jusqu’à la moelle, qui faisaient sens en 1995 mais qui ne fonctionnent plus aujourd’hui.
Même si ta compagnie est à la pointe des réseaux sociaux, il y a souvent quelques aspects dont on ne t’a jamais parlé…


Fatalement, il y a de bonnes chances que tu aies déjà vu cette vidéo.
Mais es-tu capable de restituer ne serait-ce qu’un seul conseil que je donne dans cette vidéo ?
As-tu appliqué tout ce que je suggère ?
Si la réponse est non, je suis sûr qu’elle te sera d’une grande aide.

Une belle recommandation à déguster entre deux crêpes.


Meryl
Expert en Chandeleur

Les tunnels de vente ne vont pas te sauver

Est-ce que j’ai changé d’avis sur les fameux “funnels” ?

Pas vraiment.


Est-ce qu’il faut ressortir sa liste de noms et partir à la conquête des groupes facebook ?

Pas vraiment non plus.


Mais alors, qu’est-ce qui va réellement “te sauver” ?

Qu’est-ce qui a permis à certains de mes clients de réaliser nouveaux 2 parrainages depuis le début de la semaine, soigneusement triés sur le volet ?


J’ai eu le plaisir de répondre à cette question, et de nombreuses autres, lorsque Guillaume Ringot m’a proposé une interview.


Dans cet entretien, tu vas découvrir:

  • Ma réponse directe à des commentaires haineux (ça va être croustillant, promis)
  • Comment on peut “parrainer en automatique” sans délaisser le côté humain du marketing relationnel (je t’apporte mon regard sur l’hypocrisie ambiante, et ma vision sur la chose)
  • Quelles sont les personnes qui réussissent avec mes méthodes, et quelles sont celles qui ne réussissent pas (tu n’as pas envie d’en faire partie…)
  • La conclusion finale du débat: la liste de noms est-elle morte ?
  • S’il est réellement possible de dupliquer avec les tunnels de vente (et si oui, quoi, où, quand, comment ?)
  • Si finalement, les tunnels de vente peuvent te sauver ou non (tu te doutes que je vais quand même défendre mon bifteck…)
  • Et pas mal d’autres pépites, sur un ton assez décontracté – peut-être trop ?


Tu peux retrouver l’enregistrement ici:


Meryl

Expert en Sauvetage

Ce n’est PAS ce que tu crois

Tu l’as peut-être manqué ? 


Je viens de lancer une nouvelle émission: « Marketing Digital & Marketing de réseau » 
C’est un podcast destiné aux indépendants qui souhaitent développer leur activité de MLM et/ou d’infoproduits. 
Mais c’est surtout un prétexte pour « discuter » toi et moi. 


En fait, je vois ce format comme un rendez-vous bi-hebdomadaire avec le noyau dur de ma communauté.
Avec the best of the best de personnes qui me suivent, à qui je peux me livrer plus facilement et être le plus authentique possible 
(Très difficile de faire ça avec deux LED et deux caméra braquées sur toi…) 


J’insiste: le format du podcast est différent des autres. 


Ce n’est PAS une formation:
Un podcast est moins structuré, plus spontané (et gratuit) 


Ce n’est PAS une vidéo Youtube:
Même si les épisodes peuvent être relayés sur ma chaîne, ce n’est pas un contenu ultra-divertissant qui dure 10:05 


Ce n’est PAS un email:
En une vingtaine de minutes, on a beaucoup plus le temps de rentrer en profondeur. Je peux te partager plus d’anecdotes et aller au bout de ma pensée. 


Enfin, ce n’est PAS un post Facebook/Instagram/LinkedIn:
Sur les podcasts, nous sommes en petit comité. Tu peux m’écouter en voiture, en marchant, pendant le déjeuner… Comme si j’étais à côté de toi. 
Ce que je dis n’est pas aussi grand public que sur les réseaux sociaux. 
Dans le flow, je ne prends pas le temps d’éditer ma pensée ou de m’auto-censurer. 


Si ce format t’intéresse, tu peux m’écouter sur la plate-forme de ton choix en cliquant ici:
https://smartlink.ausha.co/meryl-camus


Par exemple, voici ce que tu vas découvrir dans l’épisode n°2:

  • L’importance des Mastermind même quand on est Introverti
  • L’échec : le GPS du succès ? 
  • Le point commun entre Mario Bros et l’échec 


Et voici ce qui t’attend dans l’épisode n°3, intitulé: « Devenir un obsédé testuel » 

  • Mon erreur de débutant avec ClickFunnels
  • La stratégie qui m’a fait passer de amateur à pro (sans cela, n’espère rien de ton tunnel de vente)
  • Comment bien appliquer cette stratégie au Marketing de réseau (même sans tunnel de vente)


On se retrouve dans tes écouteurs pour cette nouvelle aventure:
https://smartlink.ausha.co/meryl-camus


Funnellement, 


PS: tu souhaites que je réponde à ta question la plus brûlante dans un prochain podcast ? Pose-la moi ici et je verrai ce que je peux faire 🙂

MLM: Opportunité VS Produits

Tu fais du MLM: est-ce que tu dois parler de ton opportunité ou tes produits ?
Je reviens dessus aujourd’hui, parce que je sens que je vous ai un peu laissés sur votre faim dans le mail d’hier… 


Inutile de me répondre: « les deux ! » 
Comme on l’a vu, un esprit confus n’achète pas. 
Donc on veut limiter le nombre d’options pour notre prospect et lui faciliter son choix. 


D’autant que les gens ont besoin de cohérence: il y a encore trop de networkers qui proposent un « bilan remise en forme » pour finalement parler de Matching Bonus et de micro-franchise 20 minutes plus tard… 
Idem pour ceux qui « parlent business » avec leurs prospects et essaient de les convaincre de devenir « produit du produit ». 


Dans la vie, il y a 2 types de personnes:

  • Ceux qui adorent vendre 
  • Ceux qui adorent acheter 


Et ceux qui creusent

Le truc, c’est que ce ne sont pas (ou rarement) les mêmes personnes. 
Quand bien même, je ne crois pas que ce soit une bonne option que de diluer votre message. 


Oui, à terme, peut-être que votre partenaire d’affaire va adorer les produits/services. 
Oui, à terme, les meilleurs clients font souvent les meilleurs distributeurs. 
100% d’accord. 


Mais ça, c’est à terme
D’abord il faut attirer l’attention de ton prospect et lui propose une solution précise à son problème du moment. 
Seulement ensuite, on lui parle d’autre chose. 


Laquelle de ces deux promesses vous parait la plus crédible ?

A) J’ai une méthode pour t’aider à améliorer ta santé, ta santé financière, ton niveau de bonheur et la qualité de tes relations – le tout à temps partiel, tout en voyageant partout dans le monde et en ne travaillant qu’avec des gens que tu aimes. 

B) J’ai une méthode pour t’aider à faire tomber 5kg de manière définitive avant les prochaines vacances scolaires, sans te priver et même si tu n’as pas fait de sport depuis le lycée. 


… 
Alors ? 


La première promesse est alléchante. Trop alléchante.
À promettre monts et merveilles, et finit par paraitre trop belle pour être vraie et n’est plus crédible. 
Les gens commencent en avoir marre de la surenchère, et recherche des promesses plus ciblées. 


La seconde promesse est axée exclusivement sur la remise en forme.
Oui, à terme (toujours), peut-être que le client satisfait va vouloir commander d’autres produits complémentaires, va devenir fan, puis ambassadeur de la marque. 
Peut-être qu’à terme, oui, il va devenir top distributeur, changer sa vie, faire un tour du monde et devenir conférencier international. 
Mais ça… C’est À TERME 😉 
Et en parler immédiatement ça serait « too much ». 


Conclusion ? Produits ou opportunité ?
L’un ou l’autre. 
Voire: l’un PUIS l’autre. 
Mais surtout pas: l’un ET l’autre. 


De cette manière, tu vas déjà te démarquer des nombreux débutants (ou pas) qui promettent TOUT à tout le monde. 


1 avatar. 1 promesse. 1 funnel. 
Et tu apportes une solution spécifique à un problème spécifique avec une précision chirurgicale. 
Comme un sniper. 


Funnellement, 


PS: définir son avatar et sa promesse, c’est précisément ce qu’on fait dès le tout premier module du programme Funnel Network. Si tu as envie de te différencier des milliers d’autres distributeurs de ton MLM, c’est le moment de jeter un oeil à ce qui t’attend dans cette formation: www.funnel-network.com/programme

On peut penser que ça aide à vendre… Mais en fait pas du tout

Une question est revenue chez les Funnel Networkers lors de notre coaching commun d’hier: 
« Est-ce que je dois plutôt mettre en avant mon opportunité ou les services de mon MLM ? » 


La question est légitime: le marketing de réseau propose un modèle économique accessible à tous, et qui permet à Monsieur et Madame Tout-le-monde de générer des compléments de revenus à temps partiel. 


En même temps, la plupart de ces compagnies proposent d’excellents produits ou services qui peuvent améliorer le quotidien des gens. 


Dans le doute, on est tenté de parler… Des deux.


Et c’est là que le message devient souvent brouillon.


Mets-toi à la place de ton prospect: d’abord tu l’invites à écouter une présentation d’affaires (tu espères qu’il devienne partenaire). 
Ensuite tu lui parles des bienfaits et des bénéfices des différents produits ou services (tu espères qu’il devienne client). 
Enfin, tu reviens sur la puissance du plan de rémunération et sur l’opportunité qui s’offre à lui (tu espères à nouveau qu’il devienne partenaire). 


Dans la tête de ton interlocuteur, ça ressemble à: chaud – froid – chaud – froid… 
Ça créé de la confusion. 
Or on sait que la confusion empêche de passer à l’action. 


Conclusion ?
Ce n’est pas ta présentation qui pose problème. 
Encore moins le business model ou les produits. 
Mais le manque de clarté


Si en plus tu lui expliques qu’il y a 6 produits différents (avec différents packs chacun) 
Ainsi que 17 manières d’être commissionné 
Voilà qui fait un paquet d’options, et ton prospect ne sait plus où donner de la tête. 


Trop de choix tue le choix.


On peut penser que laisser le choix aide à vendre… 
Mais en fait pas du tout. 


C’est la différence entre te pointer à la pharmacie en vagabondant dans les rayons à la recherche d’un médicament 
Et y aller avec une ordonnance précise, délivrée par un professionnel qui a diagnostiqué ce dont tu avais besoin. 


Moins de choix, mais plus d’efficacité.


Et je ne te parle pas de la plupart des boutiques en ligne, où tu te retrouves face à un immense catalogue sans savoir par où commencer. 
Ni des sites avec des multiples liens vers les « mentions légales », « à propos » et autres articles de blog. 


La solution ?
Ce n’est pas d’offrir davantage de possibilités à ton prospect. 
Mais de les réduire


(Je te rappelle que « choisir » est un luxe dont on ne dispose réellement que depuis quelques années seulement. Ce n’est pas quelque chose qu’on nous a appris à faire !) 


Au lieu de proposer à ton prospect ET le business, ET les produits, ET dix mille options de paiement… 
Tu vas simplement identifier ce qui lui correspond le mieux, et lui mettre la solution correspondante sous les yeux 
(Et rien d’autre). 


Du coup, comment on fait pour réduire les choix de notre prospect – tout en lui proposant ce qu’il y a de mieux pour lui ?


On pose des questions.
On qualifie. 
On diagnostique. 
Et enfin on prescrit THE solution la plus adaptée. 


Ce rôle ?
Il est rempli à merveille par les tunnels de vente. 
Des études ont démontré que les tunnels de vente convertissaient 6x plus que les sites lambda. 
Précisément parce que chaque page limitait les options à 2 choix: passer à la suite ou quitter le site. 


S’il est bien construit, ton tunnel de vente devient un véritable toboggan sur lequel ton prospect glisse, de page en page, jusqu’à ce que tu lui proposes la solution adaptée qu’il recherchait tant. 
Ce qui te distingue immédiatement de tous les vendeurs, hors ligne et en ligne, qui cherchent simplement à te refourguer tout leur catalogue. 


Si tu veux, j’ai justement créé un modèle de tunnel de vente spécialement pour le marketing de réseau.
Il est assez simple, il fait 3 pages. 
Tu peux le télécharger gratuitement si tu possèdes un compte clickfunnels, histoire de t’amuser un peu avec et de te familiariser avec la plateforme. 
Si tu n’as pas encore de compte clickfunnels, tu vas pouvoir t’inscrire en même temps que tu télécharges le modèles. 
Ça te donnera accès à 14 jours gratuits pour te faire la main. 


Télécharger mon modèle de tunnel de vente MLM en 3 pages en cliquant ici


Je te laisse bidouiller, on se retrouve demain, et d’ici là souviens-toi qu’en toutes circonstances #VousAvezLeChoix 
(Mais pas trop, du coup) 


Funnellement 

Est-ce que c’était une SI bonne idée ?

Est-ce qu’il t’arrive parfois de te demander si te lancer dans le marketing de réseau étaitvraimentune bonne idée ?
Après tout, c’est normal de douter quand tu as fait le tour de ta liste et de tes contacts:
Ceux qui devaient te rejoindre t’ont déjà rejoint.
Ceux qui n’étaient pas intéressés te l’ont déjà fait comprendre.


Pourtant, tu sais que tu as une opportunité en or entre les mains.
Pour la première fois de ta vie, tu as l’opportunité de prendre en main ta santé financière ET aider les autres à faire la même chose.
Tout en important positivement la vie de centaines de clients satisfaits…
Sauf qu’au bout d’un moment, tu ne peux pas relancer tes prospects encore et encore
Ni faire semblant de t’intéresser à eux pour qu’ils se souviennent de ce que tu peux leur offrir.


À côté, tu vois tous ces leaders qui passent les positions chaque mois
Là où tu mets un mois pour parrainer 1 ou 2 personnes (quand tout se passe bien)
Les autres ont déjà agrandi leur groupe de dizaines de nouveaux membres avec une facilité déconcertante.
Au fond, qu’est-ce qu’ils ont réellement de plus que toi ?
Ils sont arrivés avant ? Plus de chance ? Plus de charisme ? Plus d’expérience ?
Peu importe: toi aussi tu as envie de te développer.
Et chaque jour où tu ne fais pas grandir ton chiffre d’affaire, c’est un jour où tes prospects sont approchés par les milliers d’autres distributeurs de ta compagnie.


Si aujourd’hui tu ne souhaites plus perdre de temps, et enfin rejoindre le clan des leaders MLM respectés, je peux peut-être t’aider.


Parce que je suis passé par là.
Imagine-moi à 19 ans: je suis encore étudiant, j’ai fait des études littéraires et non seulement je ne connais rien à la vie, mais en plus je ne captais rien au marketing.
(Plutôt embêtant, quand on fait du marketing de réseau…) 
Un an plus tard, je gérais une organisation de plus 1200 membres dans mon MLM
Et l’étudiant fauché avait réalisé un énorme travail sur lui pour gagner en leadership, en aisance à l’oral et en pédagogie.
Surtout ?
J’avais enfin une vie que j’aimais enfin – malgré les sacrifices qu’elle m’avait demandé.


Je te parle de ça, c’était il y a déjà quelques années…
Et si c’était à refaire, il y a des dizaines de choses que je ferais différemment.
Depuis, j’ai pu utiliser mon expérience dans d’autres industries comme la vente en porte-à-porte ou le marketing digital.
Jusqu’à construire une entreprise de formation et de coaching n°1 sur son marché aujourd’hui.


Or je vais te dire…
Ton vrai problème, ce n’est pas que tu ne fournis pas les efforts.
C’est que tu ne fais pas les bonnes actions.


Imagine qu’au lieu de courir après les prospects, un par un sur Messenger, tu créais du contenu de valeur qui attirait naturellement les personnes les plus intéressées à venir te poser des questions. 
Imagine qu’au lieu de pitcher le cousin de ton filleul pour un projet dont il se fout complètement, tu n’aies besoin de présenter ce que tu fais qu’à des prospects motivés ? 
Imagine même que tu n’aies plus besoin de réaliser une seule présentation (ou de dépendre de ton upline pour les faire à ta place), mais que tu aies un système qui s’en occupe pour toi – et que tu n’aies plus qu’à répondre aux dernières questions de ton prospect pour l’inscrire dans ton réseau. 
Est-ce que tu crois pas que ça pourrait totalement changer la donne pour toi ?


Evidemment, tu ne vas pas passer quatre positions en trois semaines.
Mais mettons-nous bien d’accord sur une chose: à la base, tu fais du MLM pour améliorer ton quotidien et faire un travail que tu aimes, right ?
Le but, c’est pas de te créer un deuxième job où tu as la boule au ventre dès qu’il s’agit de contacter des inconnus. Si ?
Pourtant, c’est un peu à ça que ressemblent les méthodes traditionnelles.
On te donne un système « duplicable » afin que tu reproduises ce que font déjà des milliers de concurrents.


Mais je te pose la question:
Est-ce que ces tactiques ont réellement fonctionné pour toi ?
Est-ce qu’elles sont réellement adaptées à ta personnalité ?
Et, au fond, est-ce vraiment comme ça que les 5 top leaders français de ta compagnie se sont hissés au sommet ? 
Non…
Ce dont tu as besoin, ce n’est pas de démarcher de nouveaux clients ou distributeurs potentiels sur Facebook et Linkedin.
C’est de mettre en place un système prédicable pour attirer à toi les meilleurs prospects.
Imagine l’énergie que tu vas économiser en arrêtant de pitcher des inconnus qui se foutent de ton projet, et que tu n’accordes plus ton temps qu’à ceux qui le méritent vraiment.
Imagine à quoi pourrait ressembler ton organisation de marketing de réseau si tu étais capable de:

  • Réaliser des présentations top qualité, 24/24h et 7/7j
  • Suivre chacun de te prospects en automatique
  • Acquérir de nouveaux rendez-vous chaque semaine, sans que tu n’aies à démarcher un seul inconnu


Bonne nouvelle: c’est ce que je vais détailler en direct lors de ma prochaine conférence en ligne offerte.
Tu peux déjà rejoindre plus de 100 inscrits ces deux derniers jours: 
www.funnel-network.com


Je te préviens…
Ce système va révolutionner le MLM tel que tu le connais
Tout comme les réseaux sociaux ont bouleversé la manière dont on trouvait des clients.
Seulement ce changement, ça va faire un peu comme le bitcoin:
Il y aura les visionnaires, comme ceux qui ont acheté 10 BTC à 300$
Il y aura les retardataires, qui l’ont acheté à 2000$
Et les sceptiques qui ont tardé à rejoindre le mouvement, et qui l’ont acheté trop tard…
À toi de voir où tu te situes.
En tout cas, ça ne mange pas de pain de se renseigner.


Et peut-être feras-tu comme Christopher
dont le plus gros problème aujourd’hui est de gérer les 25 distributeurs qu’il a personnellement parrainés grâce au programme. 
Ou Thibaut, qui enchaîne les nouveaux clients pour ses produits de bien-être.


Une dernière chose:
Compte tenu du contexte actuel, beaucoup de monde va avoir besoin de trouver des compléments de revenus.
C’est à vous, distributeurs MLM, de leur montrer la voie.
Et c’est ma mission de vous y aider au mieux pour qu’ensemble nous ayons un impact majeur.


Réserve ta place pour ce jeudi 25 juin à 20h00: 
www.funnel-network.com


Funnellement.

prochaine conférence live

Je t’invite pour ma conférence EN DIRECT


Si je t’invitais pour ma conférence en ligne en direct qui se déroule ce jeudi 25, à 20h00…
Est-ce que tu prendrais le temps de réserver ta place pour y assister ?


Super


Les plus studieux d’entre vous auront remarqué la formulation en « Si je… Est-ce que tu… »
si chère à Eric Worre, l’auteur de Go Pro. 


Cette botte secrète du « If I Would You » (en VO) fait partie des techniques sur lesquelles je ne crache pas.
Contrairement à la liste de noms, le street marketing ou les pavés explicatifs sur Messenger. 


Oui. 
Ce n’est pas parce que je propose une manière de prospecter 3.0 que je rejette en bloc tous les conseils qui circulent depuis la création des MLM. 


En fait, j’adore les stratégies qui sont à l’épreuve du temps 
(Généralement celles qui sont basées sur la psychologie humaine) 


Et justement, ma méthode ne se base pas sur des techniques qui auront disparues dans 2 ans. 
Mais sur des concepts qui fonctionneront toujours dans des dizaines d’années. 


Cette fameuse méthode, voici ce qu’elle va t’apprendre:
✔ Comment parrainer en automatique dans son MLM
✔ Comment (Littéralement) Se Dédoubler Et Réaliser Les Meilleures Présentations 24/7
✔ Comment Se Différencier De La Majorité Des Networkers Grâce À Un Système De Suivi Optimisé Qui Vend
✔ Comment Parrainer Des Inconnus Sans Passer Pour Un Spam, Même En Etant Timide


La bonne nouvelle, c’est que je te propose de te la livrer dans ma toute nouvelle conférence en ligne offerte. 


Ça se passe ce jeudi 25 juin, à 20h00, et ça sera en direct !


Ça veut dire qu’on pourra interagir ensemble. 
Tu pourras me poser toutes les questions que tu veux. 
Une vraie session interactive pendant 1h30. 


Pour participer, c’est ici: www.funnel-network.com


À très vite !

Si tu ne connais pas cette loi, c’est foutu

Il existe une loi universelle qui ne pardonne pas.
Une loi qui profite grandement à ceux qui la maîtrisent 
Et qui met au tapis ce qui ne la connaissent pas. 


Connaître cette loi m’a aidé à motiver mes milliers d’équipiers en marketing de réseau
Tout comme elle m’a permis de persévérer dans le porte-à-porte 
Même lors des journées les plus difficiles. 


C’est une loi mathématique qui vient contre-balancer nos émotions (bien humaines) qui nous empêchent de performer.


Cette loi ? 
La voici: 


C’est plutôt clair, pas vrai ? 
Non ? 


Ok donc, pour ceux qui comme moi n’ont pas fait Maths Sup, voici de quoi il s’agit: 


La Loi des Grands Nombres.
Elle stipule qu’à long-terme, des variables aléatoires convergent vers une constante. 


Définition de Meryl:
Quand tu joues à pile ou face, tu as 1 chance sur 2 de tomber sur pile (et 1 chance sur 2 de tomber sur face). 
À long-terme, sur des milliers de lancer, tu obtiendras peu ou prou 50% de pile et 50% de face. 
MAIS 
À court terme, sur une dizaine de lancers, tu obtiendras peut-être 4 piles et 6 faces. Ou 3 faces et 7 pile. 
Voire carrément 10 pile et 0 face ! (Même si ça n’arrive qu’une fois sur dix mille) 


Le danger ?
C’est de tirer des conclusions trop vite. 
Imagine qu’un type un jour lance 3 fois sa pièce, et tombe 3 fois d’affilée sur « pile ». 
Est-ce qu’il va abandonner et dire « de toute façon, je ne tomberai jamais sur face » ? 


Non, ça serait ridicule.
Parce que tu sais mathématiquement qu’au prochain lancer, il a 50% de chance de tomber sur face. 


Pourtant, dès qu’il s’agit de contacter de nouveaux prospects, on se laisse rapidement submerger par les émotions…
En coaching, je me retrouve souvent avec ce genre de discussion: 


« Je n’ai QUE des refus !
MOI: Ok, et tu as eu combien d’appels ?
Oh, j’en ai eu plein ! Ils ont tous dit non !
MOI: Ok. C’est combien exactement « plein » ?
Heu… 3 rendez-vous et 1 qui n’a pas décroché au téléphone » 


Tu vois ce qui cloche ici ?
Aveuglé par nos émotions, on a tendance à manquer de recul. 
Mais lorsqu’on se penche sur les « faits », tout devient plus clair. 


Dans cet exemple ? 
C’est ce que j’appelle une mauvaise série
Une petite traversée du désert, qui sera compensée par plusieurs rendez-vous concluants par la suite. 


Imaginons que vous ayez un ration de 1 « oui » tous les 3 rdv.
La plupart des indépendants s’attendent à un ratio statique: 
Oui – Non – Non – Oui – Non – Non – Oui – Non – Non etc. 


Mais comme on l’a vu plus tôt, la pratique ressemble à une suite irrégulière de « oui » et de « non ». 
Un jour, vous allez faire 3 rdv et obtenir 3 oui. 
Le lendemain, 3 rdv et 0 oui. 


C’est là qu’il faut se souvenir de la Loi des Grands nombres et accepter qu’aujourd’hui est une journée en-dessous de la moyenne 
Tout comme hier était une journée au-dessus de la moyenne. 
À la fin du mois, tu verras que tu te rapproche du ratio. 


Evidemment, tu peux améliorer ton ratio.
Quand j’ai démarré en MLM, je convainquais peut-être 1 personne sur 10 de me rejoindre. 
Puis j’ai développé mes compétences, et je suis passé à 2/10, puis 3/10. 


Encore mieux qu’améliorer ton ratio ?
C’est carrément de générer 10, 100 ou 1000x plus de rdv qu’aujourd’hui ! 
Histoire de laisser la Loi des Grands Nombres jouer en ta faveur. 


À moins de faire des erreurs majeures, ou d’être atteint d’une pathologie mentale, celui qui n’abandonne jamais et enchaîne les rendez-vous ne peut que réussir. 


Le hic ?


C’est que ça va te demander d’attirer beaucoup de monde. 
Dans le jargon, ça s’appelle « attirer du traffic » vers ce que tu proposes. 
Et ça passe par la publicité. 


Evidemment, tu peux obtenir 1000 rendez-vous tout seul comme un grand, en papillonnant sur les réseaux sociaux.
Mais combien de temps (et d’énergie) ça va te prendre ? 
Ou alors, tu peux dépenser quelques centaines d’euros dans la pub Facebook, et les obtenir en une poignée de jours. 


La bonne nouvelle, c’est que tu risques fort d’avoir des résultats bieeeeen avant d’obtenir ton 1000ème rendez-vous. 


La publicité Facebook ?
On voit ça dans le 4ème module du Funnel Network. 
La Loi des Grands Nombres ?


Idem. 


Si tu veux gagner du temps et générer des centaines de prospects qualifiés dès cette semaine, il n’y a pas trente-six solutions…


www.funnel-network.com/programme


Souviens-toi…
Quand tu enchaînes les refus, dis-toi simplement que tu dans une « mauvaise série » qui sera rééquilibrée par la suite pour correspondre au ratio « réel »


À demain