Mon interview chez MasterBusiness™

Depuis un petit moment maintenant, je suis “coach” sur la plate-forme de formation en ligne Master Business™.


J’aime beaucoup le concept de ce “Netflix du développement personnel”, qui fonctionne notamment sur le modèle du marketing de réseau.


(et je sais que vous êtes quelques uns à m’avoir connu suite à ma formation d’une heure sur leur site)


Récemment, ils ont sorti leur propre podcast, et j’ai justement eu le plaisir d’être interviewé par Julien, leur responsable de contenu.


Je vous invite vraiment à y jeter une oreille, vous pouvez l’écouter sur Apple Podcasts, Spotify, et toutes les autres supports d’écoute:


Découvrir l’interview par Master Business™


Ce qui vous allez découvrir dans ce podcast:

  • Une façon de présenter le marketing de réseau en 15 secondes
  • Comment j’ai découvert le MLM, et pourquoi j’ai démarré malgré une présentation catastrophique
  • Est-ce que j’ai réellement fait top 1% mondial ? (la vérité)
  • Mon meilleur conseil si vous suivez des formations en ligne (sinon quoi vous perdez votre temps et votre argent)
  • La première formation que j’ai vendue sur internet
  • Les deux meilleures écoles selon Grant Cardone
  • Comment j’ai trouvé ma “niche” et créé le Funnel Network™
  • Mon avis honnête sur Michel Destruel
  • et là je ne parle que de la première moitié du podcast !


Comme je vous l’ai dit, j’ai pris beaucoup de plaisir à enregistrer dans ce format. À tel point que…


Non. Rien. Je vous laisse la surprise 🙂 


Retrouvez le podcast en cliquant ici


Funnellement,

MLM: Opportunité VS Produits

Tu fais du MLM: est-ce que tu dois parler de ton opportunité ou tes produits ?
Je reviens dessus aujourd’hui, parce que je sens que je vous ai un peu laissés sur votre faim dans le mail d’hier… 


Inutile de me répondre: « les deux ! » 
Comme on l’a vu, un esprit confus n’achète pas. 
Donc on veut limiter le nombre d’options pour notre prospect et lui faciliter son choix. 


D’autant que les gens ont besoin de cohérence: il y a encore trop de networkers qui proposent un « bilan remise en forme » pour finalement parler de Matching Bonus et de micro-franchise 20 minutes plus tard… 
Idem pour ceux qui « parlent business » avec leurs prospects et essaient de les convaincre de devenir « produit du produit ». 


Dans la vie, il y a 2 types de personnes:

  • Ceux qui adorent vendre 
  • Ceux qui adorent acheter 


Et ceux qui creusent

Le truc, c’est que ce ne sont pas (ou rarement) les mêmes personnes. 
Quand bien même, je ne crois pas que ce soit une bonne option que de diluer votre message. 


Oui, à terme, peut-être que votre partenaire d’affaire va adorer les produits/services. 
Oui, à terme, les meilleurs clients font souvent les meilleurs distributeurs. 
100% d’accord. 


Mais ça, c’est à terme
D’abord il faut attirer l’attention de ton prospect et lui propose une solution précise à son problème du moment. 
Seulement ensuite, on lui parle d’autre chose. 


Laquelle de ces deux promesses vous parait la plus crédible ?

A) J’ai une méthode pour t’aider à améliorer ta santé, ta santé financière, ton niveau de bonheur et la qualité de tes relations – le tout à temps partiel, tout en voyageant partout dans le monde et en ne travaillant qu’avec des gens que tu aimes. 

B) J’ai une méthode pour t’aider à faire tomber 5kg de manière définitive avant les prochaines vacances scolaires, sans te priver et même si tu n’as pas fait de sport depuis le lycée. 


… 
Alors ? 


La première promesse est alléchante. Trop alléchante.
À promettre monts et merveilles, et finit par paraitre trop belle pour être vraie et n’est plus crédible. 
Les gens commencent en avoir marre de la surenchère, et recherche des promesses plus ciblées. 


La seconde promesse est axée exclusivement sur la remise en forme.
Oui, à terme (toujours), peut-être que le client satisfait va vouloir commander d’autres produits complémentaires, va devenir fan, puis ambassadeur de la marque. 
Peut-être qu’à terme, oui, il va devenir top distributeur, changer sa vie, faire un tour du monde et devenir conférencier international. 
Mais ça… C’est À TERME 😉 
Et en parler immédiatement ça serait « too much ». 


Conclusion ? Produits ou opportunité ?
L’un ou l’autre. 
Voire: l’un PUIS l’autre. 
Mais surtout pas: l’un ET l’autre. 


De cette manière, tu vas déjà te démarquer des nombreux débutants (ou pas) qui promettent TOUT à tout le monde. 


1 avatar. 1 promesse. 1 funnel. 
Et tu apportes une solution spécifique à un problème spécifique avec une précision chirurgicale. 
Comme un sniper. 


Funnellement, 


PS: définir son avatar et sa promesse, c’est précisément ce qu’on fait dès le tout premier module du programme Funnel Network. Si tu as envie de te différencier des milliers d’autres distributeurs de ton MLM, c’est le moment de jeter un oeil à ce qui t’attend dans cette formation: www.funnel-network.com/programme

On peut penser que ça aide à vendre… Mais en fait pas du tout

Une question est revenue chez les Funnel Networkers lors de notre coaching commun d’hier: 
« Est-ce que je dois plutôt mettre en avant mon opportunité ou les services de mon MLM ? » 


La question est légitime: le marketing de réseau propose un modèle économique accessible à tous, et qui permet à Monsieur et Madame Tout-le-monde de générer des compléments de revenus à temps partiel. 


En même temps, la plupart de ces compagnies proposent d’excellents produits ou services qui peuvent améliorer le quotidien des gens. 


Dans le doute, on est tenté de parler… Des deux.


Et c’est là que le message devient souvent brouillon.


Mets-toi à la place de ton prospect: d’abord tu l’invites à écouter une présentation d’affaires (tu espères qu’il devienne partenaire). 
Ensuite tu lui parles des bienfaits et des bénéfices des différents produits ou services (tu espères qu’il devienne client). 
Enfin, tu reviens sur la puissance du plan de rémunération et sur l’opportunité qui s’offre à lui (tu espères à nouveau qu’il devienne partenaire). 


Dans la tête de ton interlocuteur, ça ressemble à: chaud – froid – chaud – froid… 
Ça créé de la confusion. 
Or on sait que la confusion empêche de passer à l’action. 


Conclusion ?
Ce n’est pas ta présentation qui pose problème. 
Encore moins le business model ou les produits. 
Mais le manque de clarté


Si en plus tu lui expliques qu’il y a 6 produits différents (avec différents packs chacun) 
Ainsi que 17 manières d’être commissionné 
Voilà qui fait un paquet d’options, et ton prospect ne sait plus où donner de la tête. 


Trop de choix tue le choix.


On peut penser que laisser le choix aide à vendre… 
Mais en fait pas du tout. 


C’est la différence entre te pointer à la pharmacie en vagabondant dans les rayons à la recherche d’un médicament 
Et y aller avec une ordonnance précise, délivrée par un professionnel qui a diagnostiqué ce dont tu avais besoin. 


Moins de choix, mais plus d’efficacité.


Et je ne te parle pas de la plupart des boutiques en ligne, où tu te retrouves face à un immense catalogue sans savoir par où commencer. 
Ni des sites avec des multiples liens vers les « mentions légales », « à propos » et autres articles de blog. 


La solution ?
Ce n’est pas d’offrir davantage de possibilités à ton prospect. 
Mais de les réduire


(Je te rappelle que « choisir » est un luxe dont on ne dispose réellement que depuis quelques années seulement. Ce n’est pas quelque chose qu’on nous a appris à faire !) 


Au lieu de proposer à ton prospect ET le business, ET les produits, ET dix mille options de paiement… 
Tu vas simplement identifier ce qui lui correspond le mieux, et lui mettre la solution correspondante sous les yeux 
(Et rien d’autre). 


Du coup, comment on fait pour réduire les choix de notre prospect – tout en lui proposant ce qu’il y a de mieux pour lui ?


On pose des questions.
On qualifie. 
On diagnostique. 
Et enfin on prescrit THE solution la plus adaptée. 


Ce rôle ?
Il est rempli à merveille par les tunnels de vente. 
Des études ont démontré que les tunnels de vente convertissaient 6x plus que les sites lambda. 
Précisément parce que chaque page limitait les options à 2 choix: passer à la suite ou quitter le site. 


S’il est bien construit, ton tunnel de vente devient un véritable toboggan sur lequel ton prospect glisse, de page en page, jusqu’à ce que tu lui proposes la solution adaptée qu’il recherchait tant. 
Ce qui te distingue immédiatement de tous les vendeurs, hors ligne et en ligne, qui cherchent simplement à te refourguer tout leur catalogue. 


Si tu veux, j’ai justement créé un modèle de tunnel de vente spécialement pour le marketing de réseau.
Il est assez simple, il fait 3 pages. 
Tu peux le télécharger gratuitement si tu possèdes un compte clickfunnels, histoire de t’amuser un peu avec et de te familiariser avec la plateforme. 
Si tu n’as pas encore de compte clickfunnels, tu vas pouvoir t’inscrire en même temps que tu télécharges le modèles. 
Ça te donnera accès à 14 jours gratuits pour te faire la main. 


Télécharger mon modèle de tunnel de vente MLM en 3 pages en cliquant ici


Je te laisse bidouiller, on se retrouve demain, et d’ici là souviens-toi qu’en toutes circonstances #VousAvezLeChoix 
(Mais pas trop, du coup) 


Funnellement 

HACK : Comment démarrer FUNNEL NETWORK sans verser UN CENTIME de ta poche !

Suite à ma dernière conférence en direct, j’ai reçu énormément de messages de remerciements pour tous les hacks que j’ai transmis.
(Ca tombe bien, je vais t’en donner un nouveau dans ce mail)


J’ai également croisé de nouvelles têtes dans le groupe membres, ça fait plaisir 🙂
Il y’a des Funnel Networkers qui ont démarré le programme en 1x.
Il y’a des Funnel Networkers qui ont démarré le programme en 3x.
Et il y’a ceux qui n’ont pas encore démarré.


Parmi cette troisième catégorie, certains m’ont évoqués un problème de finances…


(J’aurais pu aisément utiliser les mêmes arguments que ceux que l’on donne aux prospects qui nous disent qu’ils n’ont pas les moyens de démarrer une activité MLM, mais je vais partir du principe où 100% des networkers qui étaient présent ne s’inventent pas d’excuses et ont un réel problème de trésorerie pour débuter)


Du coup ma question est : 

Quel est le moyen le plus rapide pour récolter 207€ afin de débuter le programme ? 


Option n°1 : Jouer au casino et gagner au moins 200€

Problème : Extrêmement risqué, et les chances sont contre toi


Option n°2 : Faire des heures supplémentaires à son travail

Problème : Cela va demander beaucoup de temps, et si tu travailles plus pour ton travail alimentaire, tu auras encore moins de temps pour développer ton activité MLM.


Option n°3 : Essayer de RANK UP dans ton MLM sans le programme Funnel Network

Problème : Encore une fois, cela va prendre beaucoup plus de temps si tu te contentes d’utiliser des méthodes qui existaient déjà il y’a 10 ans.


C’est comme si tu voulais faire Paris-Marseille le plus vite possible et que tu n’avais pas de voiture. La solution n’est pas de courir plus vite. La solution est de tout faire pour trouver de quoi louer une voiture.


3 OPTIONS, et aucune réellement efficace…


J’ai parlé de cela à mon ami Christopher Cerceau, et il m’a trouvé l’option bonus.


Ce que fait Christopher ? 


Il est spécialisé en multi-bancarisation.


Il est rémunéré à apporter de nouveaux clients aux banques en lignes. (Boursorama, etc.)


Les banques en ligne rémunèrent également les nouveaux clients (Entre 50€ et 110€)


Les avantages : 

  • Il suffit de 15 minutes pour créer un compte
  • C’est gratuit
  • Aucun frais ni avant, ni pendant, ni après
  • Pas d’obligation d’en faire sa banque principale ni de l’utiliser une fois ouvert
  • Être rémunéré au minimum 50€ pour ouvrir un compte


Et des banques en ligne qui proposent cela, il n’y en a pas qu’une, donc on peut multiplier les ouvertures (et donc les primes).


Tu l’as donc deviné, il te suffit d’obtenir au moins 207€ de primes grâce aux banques en ligne pour avoir ta première mensualité offerte sans verser le moindre centime ! (Pas mal le hack non ?)


Mais ce n’est pas tout !


Tu peux te dire : 

“Oui mais quels papiers il faut envoyer ?” 
“Est-ce que je suis éligible?” 
“Comment ne pas me louper pendant l’inscription et ne pas faire d’erreurs?” 


Ce sont des bonnes questions… mais je ne suis pas un professionnel de la multi-bancarisation.


Par contre, j’ai négocié quelque chose d’assez exceptionnel avec Christopher : 


Te permettre de pouvoir échanger individuellement avec Christopher 15 minutes au téléphone afin de lui poser toutes tes questions sur le sujet si ça t’intéresse et être accompagné gratuitement de A à Z par le N°1 Français de la multi-bancarisation 


(Car oui, j’ai oublié de te le préciser, mais il a déjà à son actif près de 400 filleuls et 45 000€ de gains grâce à cette activité en 2 ans) 


Pour réserver gratuitement un appel avec lui et pouvoir t’offrir grâce à cela le programme Funnel Network, c’est ici :


En bonus, si tu décides de passer à l’action, tu recevras mon eBook “20 techniques pour devenir un as de la vente” ainsi que sa version audio au format .mp3 (habituellement vendu 47 euros).


J’ai hâte d’accélérer ton entrée dans le programme, et je te dis d’avance à bientôt ! 

Est-ce que c’était une SI bonne idée ?

Est-ce qu’il t’arrive parfois de te demander si te lancer dans le marketing de réseau étaitvraimentune bonne idée ?
Après tout, c’est normal de douter quand tu as fait le tour de ta liste et de tes contacts:
Ceux qui devaient te rejoindre t’ont déjà rejoint.
Ceux qui n’étaient pas intéressés te l’ont déjà fait comprendre.


Pourtant, tu sais que tu as une opportunité en or entre les mains.
Pour la première fois de ta vie, tu as l’opportunité de prendre en main ta santé financière ET aider les autres à faire la même chose.
Tout en important positivement la vie de centaines de clients satisfaits…
Sauf qu’au bout d’un moment, tu ne peux pas relancer tes prospects encore et encore
Ni faire semblant de t’intéresser à eux pour qu’ils se souviennent de ce que tu peux leur offrir.


À côté, tu vois tous ces leaders qui passent les positions chaque mois
Là où tu mets un mois pour parrainer 1 ou 2 personnes (quand tout se passe bien)
Les autres ont déjà agrandi leur groupe de dizaines de nouveaux membres avec une facilité déconcertante.
Au fond, qu’est-ce qu’ils ont réellement de plus que toi ?
Ils sont arrivés avant ? Plus de chance ? Plus de charisme ? Plus d’expérience ?
Peu importe: toi aussi tu as envie de te développer.
Et chaque jour où tu ne fais pas grandir ton chiffre d’affaire, c’est un jour où tes prospects sont approchés par les milliers d’autres distributeurs de ta compagnie.


Si aujourd’hui tu ne souhaites plus perdre de temps, et enfin rejoindre le clan des leaders MLM respectés, je peux peut-être t’aider.


Parce que je suis passé par là.
Imagine-moi à 19 ans: je suis encore étudiant, j’ai fait des études littéraires et non seulement je ne connais rien à la vie, mais en plus je ne captais rien au marketing.
(Plutôt embêtant, quand on fait du marketing de réseau…) 
Un an plus tard, je gérais une organisation de plus 1200 membres dans mon MLM
Et l’étudiant fauché avait réalisé un énorme travail sur lui pour gagner en leadership, en aisance à l’oral et en pédagogie.
Surtout ?
J’avais enfin une vie que j’aimais enfin – malgré les sacrifices qu’elle m’avait demandé.


Je te parle de ça, c’était il y a déjà quelques années…
Et si c’était à refaire, il y a des dizaines de choses que je ferais différemment.
Depuis, j’ai pu utiliser mon expérience dans d’autres industries comme la vente en porte-à-porte ou le marketing digital.
Jusqu’à construire une entreprise de formation et de coaching n°1 sur son marché aujourd’hui.


Or je vais te dire…
Ton vrai problème, ce n’est pas que tu ne fournis pas les efforts.
C’est que tu ne fais pas les bonnes actions.


Imagine qu’au lieu de courir après les prospects, un par un sur Messenger, tu créais du contenu de valeur qui attirait naturellement les personnes les plus intéressées à venir te poser des questions. 
Imagine qu’au lieu de pitcher le cousin de ton filleul pour un projet dont il se fout complètement, tu n’aies besoin de présenter ce que tu fais qu’à des prospects motivés ? 
Imagine même que tu n’aies plus besoin de réaliser une seule présentation (ou de dépendre de ton upline pour les faire à ta place), mais que tu aies un système qui s’en occupe pour toi – et que tu n’aies plus qu’à répondre aux dernières questions de ton prospect pour l’inscrire dans ton réseau. 
Est-ce que tu crois pas que ça pourrait totalement changer la donne pour toi ?


Evidemment, tu ne vas pas passer quatre positions en trois semaines.
Mais mettons-nous bien d’accord sur une chose: à la base, tu fais du MLM pour améliorer ton quotidien et faire un travail que tu aimes, right ?
Le but, c’est pas de te créer un deuxième job où tu as la boule au ventre dès qu’il s’agit de contacter des inconnus. Si ?
Pourtant, c’est un peu à ça que ressemblent les méthodes traditionnelles.
On te donne un système « duplicable » afin que tu reproduises ce que font déjà des milliers de concurrents.


Mais je te pose la question:
Est-ce que ces tactiques ont réellement fonctionné pour toi ?
Est-ce qu’elles sont réellement adaptées à ta personnalité ?
Et, au fond, est-ce vraiment comme ça que les 5 top leaders français de ta compagnie se sont hissés au sommet ? 
Non…
Ce dont tu as besoin, ce n’est pas de démarcher de nouveaux clients ou distributeurs potentiels sur Facebook et Linkedin.
C’est de mettre en place un système prédicable pour attirer à toi les meilleurs prospects.
Imagine l’énergie que tu vas économiser en arrêtant de pitcher des inconnus qui se foutent de ton projet, et que tu n’accordes plus ton temps qu’à ceux qui le méritent vraiment.
Imagine à quoi pourrait ressembler ton organisation de marketing de réseau si tu étais capable de:

  • Réaliser des présentations top qualité, 24/24h et 7/7j
  • Suivre chacun de te prospects en automatique
  • Acquérir de nouveaux rendez-vous chaque semaine, sans que tu n’aies à démarcher un seul inconnu


Bonne nouvelle: c’est ce que je vais détailler en direct lors de ma prochaine conférence en ligne offerte.
Tu peux déjà rejoindre plus de 100 inscrits ces deux derniers jours: 
www.funnel-network.com


Je te préviens…
Ce système va révolutionner le MLM tel que tu le connais
Tout comme les réseaux sociaux ont bouleversé la manière dont on trouvait des clients.
Seulement ce changement, ça va faire un peu comme le bitcoin:
Il y aura les visionnaires, comme ceux qui ont acheté 10 BTC à 300$
Il y aura les retardataires, qui l’ont acheté à 2000$
Et les sceptiques qui ont tardé à rejoindre le mouvement, et qui l’ont acheté trop tard…
À toi de voir où tu te situes.
En tout cas, ça ne mange pas de pain de se renseigner.


Et peut-être feras-tu comme Christopher
dont le plus gros problème aujourd’hui est de gérer les 25 distributeurs qu’il a personnellement parrainés grâce au programme. 
Ou Thibaut, qui enchaîne les nouveaux clients pour ses produits de bien-être.


Une dernière chose:
Compte tenu du contexte actuel, beaucoup de monde va avoir besoin de trouver des compléments de revenus.
C’est à vous, distributeurs MLM, de leur montrer la voie.
Et c’est ma mission de vous y aider au mieux pour qu’ensemble nous ayons un impact majeur.


Réserve ta place pour ce jeudi 25 juin à 20h00: 
www.funnel-network.com


Funnellement.

Si tu ne connais pas cette loi, c’est foutu

Il existe une loi universelle qui ne pardonne pas.
Une loi qui profite grandement à ceux qui la maîtrisent 
Et qui met au tapis ce qui ne la connaissent pas. 


Connaître cette loi m’a aidé à motiver mes milliers d’équipiers en marketing de réseau
Tout comme elle m’a permis de persévérer dans le porte-à-porte 
Même lors des journées les plus difficiles. 


C’est une loi mathématique qui vient contre-balancer nos émotions (bien humaines) qui nous empêchent de performer.


Cette loi ? 
La voici: 


C’est plutôt clair, pas vrai ? 
Non ? 


Ok donc, pour ceux qui comme moi n’ont pas fait Maths Sup, voici de quoi il s’agit: 


La Loi des Grands Nombres.
Elle stipule qu’à long-terme, des variables aléatoires convergent vers une constante. 


Définition de Meryl:
Quand tu joues à pile ou face, tu as 1 chance sur 2 de tomber sur pile (et 1 chance sur 2 de tomber sur face). 
À long-terme, sur des milliers de lancer, tu obtiendras peu ou prou 50% de pile et 50% de face. 
MAIS 
À court terme, sur une dizaine de lancers, tu obtiendras peut-être 4 piles et 6 faces. Ou 3 faces et 7 pile. 
Voire carrément 10 pile et 0 face ! (Même si ça n’arrive qu’une fois sur dix mille) 


Le danger ?
C’est de tirer des conclusions trop vite. 
Imagine qu’un type un jour lance 3 fois sa pièce, et tombe 3 fois d’affilée sur « pile ». 
Est-ce qu’il va abandonner et dire « de toute façon, je ne tomberai jamais sur face » ? 


Non, ça serait ridicule.
Parce que tu sais mathématiquement qu’au prochain lancer, il a 50% de chance de tomber sur face. 


Pourtant, dès qu’il s’agit de contacter de nouveaux prospects, on se laisse rapidement submerger par les émotions…
En coaching, je me retrouve souvent avec ce genre de discussion: 


« Je n’ai QUE des refus !
MOI: Ok, et tu as eu combien d’appels ?
Oh, j’en ai eu plein ! Ils ont tous dit non !
MOI: Ok. C’est combien exactement « plein » ?
Heu… 3 rendez-vous et 1 qui n’a pas décroché au téléphone » 


Tu vois ce qui cloche ici ?
Aveuglé par nos émotions, on a tendance à manquer de recul. 
Mais lorsqu’on se penche sur les « faits », tout devient plus clair. 


Dans cet exemple ? 
C’est ce que j’appelle une mauvaise série
Une petite traversée du désert, qui sera compensée par plusieurs rendez-vous concluants par la suite. 


Imaginons que vous ayez un ration de 1 « oui » tous les 3 rdv.
La plupart des indépendants s’attendent à un ratio statique: 
Oui – Non – Non – Oui – Non – Non – Oui – Non – Non etc. 


Mais comme on l’a vu plus tôt, la pratique ressemble à une suite irrégulière de « oui » et de « non ». 
Un jour, vous allez faire 3 rdv et obtenir 3 oui. 
Le lendemain, 3 rdv et 0 oui. 


C’est là qu’il faut se souvenir de la Loi des Grands nombres et accepter qu’aujourd’hui est une journée en-dessous de la moyenne 
Tout comme hier était une journée au-dessus de la moyenne. 
À la fin du mois, tu verras que tu te rapproche du ratio. 


Evidemment, tu peux améliorer ton ratio.
Quand j’ai démarré en MLM, je convainquais peut-être 1 personne sur 10 de me rejoindre. 
Puis j’ai développé mes compétences, et je suis passé à 2/10, puis 3/10. 


Encore mieux qu’améliorer ton ratio ?
C’est carrément de générer 10, 100 ou 1000x plus de rdv qu’aujourd’hui ! 
Histoire de laisser la Loi des Grands Nombres jouer en ta faveur. 


À moins de faire des erreurs majeures, ou d’être atteint d’une pathologie mentale, celui qui n’abandonne jamais et enchaîne les rendez-vous ne peut que réussir. 


Le hic ?


C’est que ça va te demander d’attirer beaucoup de monde. 
Dans le jargon, ça s’appelle « attirer du traffic » vers ce que tu proposes. 
Et ça passe par la publicité. 


Evidemment, tu peux obtenir 1000 rendez-vous tout seul comme un grand, en papillonnant sur les réseaux sociaux.
Mais combien de temps (et d’énergie) ça va te prendre ? 
Ou alors, tu peux dépenser quelques centaines d’euros dans la pub Facebook, et les obtenir en une poignée de jours. 


La bonne nouvelle, c’est que tu risques fort d’avoir des résultats bieeeeen avant d’obtenir ton 1000ème rendez-vous. 


La publicité Facebook ?
On voit ça dans le 4ème module du Funnel Network. 
La Loi des Grands Nombres ?


Idem. 


Si tu veux gagner du temps et générer des centaines de prospects qualifiés dès cette semaine, il n’y a pas trente-six solutions…


www.funnel-network.com/programme


Souviens-toi…
Quand tu enchaînes les refus, dis-toi simplement que tu dans une « mauvaise série » qui sera rééquilibrée par la suite pour correspondre au ratio « réel »


À demain 

Quel MLM je te recommande ?

Il se passe rarement une semaine sans que je reçoive une question du type : « quel MLM tu me recommandes ? ».


Comme Gaëlle par exemple, qui me demande: 


« Du coup, je ne dois pas être la seule à te poser cette question, mais je voulais savoir si tu avais un avis sur les “bons” mlm. Pas “bons” dans le sens ils rapportent vite mais bon en terme de qualité de produits, d’équipes et de légalité. » 


Tu remarqueras qu’elle a mis de gros « guillemets » autour de « bon ».
Elle ne recherche pas la compagnie parfaite. 
Elle n’a pas l’illusion de croire qu’il existe THE société partenaire meilleure que toutes les autres. 
Elle ne m’a pas demandé si elle pouvait un classement des meilleurs MLM sur internet 
(Ça existe, mais les critères et l’objectivité sont souvent très discutables…) 


Bref c’est tout à son honneur, et du coup je lui ai donné mon avis avec plaisir. 
Je me suis dit que ça pourrait t’intéresser, si tu es dans cette industrie. 
Voici ce que je lui ai écrit:



Il n’existe pas de “bon” MLM selon moi.
Je vois ça comme des “curseurs”: une société ne peut pas avoir le timing d’un lancement ET la solidité d’un MLM présent depuis 50 ans.


Prix bas mais rémunération faible <=> Prix élevés mais rémunération élevée
Timing excellent mais fragile <=> Peu de momentum mais à l’épreuve du temps
Peu connu mais outils pas en place <=> très connu mais système duplicable testé et approuvé
etc.


Chaque “pour” contient à un “contre”, ça dépend de tes critères.


Si c’est la fiabilité que tu recherches, je te recommande une compagnie qui possède au moins 75% de vrais clients et existe depuis plus de 5 ans.
Si ce sont des revenus explosifs que tu recherches, je te recommande une compagnie de services style trading (coûts de production faibles) avec un plan de rémunération très compétitif. Par contre c’est souvent + borderline.


On a d’un côté It Works / Nu Skin / Modere
Et de l’autre Kuvera / Eaconomy / IML (ou IM, Impuls… le nom change tout le temps)


Evidemment ça reste mon avis. Tu me l’as demandé, je te le donne.
Je répète que ça dépend de ta préférences personnelles et de tes objectifs.
La compagnie ne fait pas tout. Loin de là !


J’espère t’avoir éclairée.



Au passage…
Ce n’est pas du tout mon rôle de te recommander une compagnie 
Encore moins de te convaincre de faire du MLM ou pas. 
Mon rôle, c’est de t’apprendre l’Inbound Marketing 
OU comment faire croître ton business différemment. 
Je n’ai aucun intérêt à ce que tu fasses telles ou telle compagnie plutôt qu’une autre. 


Mais j’aimerais vraiment que tous les distributeurs du monde comprennent cette histoire de « curseurs »…


Arrête de dire que t’as les meilleurs produits !
Déjà, ce manque de mesure ne rend pas ton propos crédible. 
Ensuite, t’en sais rien. 
Enfin, même si c’est le cas, c’est probablement qu’il coûte une blinde à produire et que tu es payé une commission de rien du tout dessus. 


Arrête de dire que tu as le meilleur plan de rémunération !
Déjà, pour les mêmes raisons. 
Et ensuite parce que ce n’est pas ce qui fera ton succès ou pas. 
Parmi les nombreux facteurs il y a: 
La upline, le timing, l’équipe dirigeante, la réputation, le système de formation… 
Et surtout, surtout, surtout… 
Il y a TOI. 


Quant à moi, voici ce que j’ai arrêté de dire:
J’ai arrêté de recommander des sociétés sérieuses, ultra stables avec beaucoup de clients. 
Tout comme j’ai arrêté de cracher sur les jeunes compagnies, qui fonctionnaient sur le turn-over de nombreux distributeurs. 


Pourquoi ?
Parce que déjà, je ne suis pas la police du MLM. 
Parce que je ne m’intéresse plus suffisamment au sujet pour avoir un avis tranché sur toutes les boites qui sortent chaque semaine. 


Et parce que j’ai décidé de ne plus projeter mes critères sur les autres.
Parce qu’on n’a pas tous les mêmes objectifs. 
Certains recherchent l’explosivité et les revenus rapides, quitte à se crasher dans deux ans (qu’ils en aient conscience ou non) 
D’autres veulent une croissance lente mais régulière, avec un partenaire de long-terme. 
Et je ne vois pas pourquoi une stratégie vaudrait mieux qu’une autre. 
Dans les deux cas, tu peux avoir beaucoup de succès. 
Dans les deux cas, tu peux avoir une expérience humaine et professionnelle incroyable. 


Finalement, je crois qu’il vaut mieux aller à fond avec un « mauvais » partenaire
Que d’y aller à tâtons avec un « bon » partenaire (ou pire, rester paralysé par l’analyse et le doute) 
Après tout, le marketing de réseau reste une grande école des affaires. 


Pour ceux qui veulent y aller à fond, je ne saurai que trop vous recommander de digitaliser votre business.
Et d’automatiser votre prospection avec les tunnels de vente. 
Si tu veux de la croissance, il faut arrêter de perdre du temps avec des prospects pas qualifiés. 
Je t’explique tout dans ma conférence en ligne offerte. 
Il est encore temps de la voir si ce n’est pas déjà fait: 
www.funnel-network.com


Excellente journée à toi, 


Et n’oublie pas: il n’y a pas de « bon » ou de « mauvais », c’est juste une question de curseur et d’engagement personnel.

J’ai tout perdu (mon histoire)

« Pourquoi est-ce que vous voulez ce poste de commercial, si vous gagniez 5000€ par mois dans votre ancienne activité ?
« Parce que j’ai tout perdu. »

Ma réponse à mon futur employeur me fit frissonner.
C’est la première fois que je posais des mots sur ma situation.
J’ai eu l’impression de regarder un miroir que j’esquivais depuis des mois, de peur de ce que j’y trouverais.

On est fin 2016.

Après trois années incroyables dans le marketing de réseau, le verdict est sans appel:
Les affaires ne vont plus aussi bien, l’opportunité dont je fais la promotion ne correspond plus à mes attentes et je me suis ruiné.
Pire que ça: je me suis endetté.
(C’est ce qui arrive quand tu as un loyer de 1000€, une Mercedes à payer et que tes commissions ont dégringolé)

J’avais successivement trouvé le job de mes rêves, quitté Sciences Po, réalisé mes premiers 100,000 euros à 20 ans dans le MLM…
Et puis ma compagnie partenaire a fermé en Europe, et la seconde ne me payait plus assez pour maintenir le style de vie que j’affichais.
J’ai opté pour le dernier recours: trouver un taff dans la vente pour remonter la pente, et vite.

Ce qui m’affectait le plus ?
Ce n’était pas d’être temporairement fauché.
Mais de renoncer à ma liberté d’entrepreneur.
Je me suis senti humilié à un tel point que je me suis juré de ne plus jamais laisser cette occasion se reproduire.


Mars 2020.
Je me baigne sous les eaux de la cascade Tegenungan, au coeur de Bali.
Non seulement je raye une ligne de ma Bucket-List, mais en plus je me sens rempli.
J’ai plusieurs business qui tournent (dont certains en quasi automatique)
J’adore mes clients
Je vais me marier
Et je sais que je ne suis qu’à 5% de ce que je prépare pour les trois prochaines années.

Surtout ?
J’ai une confiance à toute épreuve.
Je suis enthousiaste à l’idée d’atteindre les objectifs que je me suis fixés
Et je ressens une gratitude infinie pour les obstacles que j’ai surmontés.

Ce qu’il s’est passé pendant ces 3 ans ?
Un tas de trucs.
Je me suis beaucoup formé en ligne
J’ai assisté à des dizaines de séminaires
J’ai pris des coach
Et surtout je me suis mis au travail.

Pendant longtemps, j’étais commercial le jour et “infopreneur en formation” la nuit.
Pendant que mes collègues se reposaient, j’apprenais à me servir d’un autorépondeur, ou j’enregistrais des vidéos Youtube.
Jusqu’au jour où mes tunnels de vente m’ont permis de quitté définitivement le salariat, le 1er avril 2019.


Est-ce que j’aurais pu être plus rapide ?
Bien sûr.
Est-ce que j’ai fait des erreurs ?
Of course.

Le meilleur moyen d’éviter de devoir remonter la pente, c’est déjà de ne pas la dégringoler en premier lieu.

La bonne nouvelle, c’est que je fais partie des rares formateurs qui savent ce que c’est que de se casser la gueule.
C’est facile de briller quand on n’a jamais connu la misère.
Quand papa était déjà entrepreneur
Et quand on n’a jamais eu moins de 10,000€ sur son compte en banque.

C’est une autre histoire quand on a connu les comptes Nickel, pour éviter de se faire saisir son salaire par les huissiers…

Quand on a été moqué lorsqu’on a entreprit
Jalousé quand on a réussi
Et re-moqué quand on tout perdu.

Ces épreuves ?
Elles font qu’aujourd’hui je sais à quoi ressemble la galère.
Ce que c’est d’avoir cette urgence de réussir
Cette envie de poursuivre un but plein de sens
Ce besoin ardent de rassurer ses proches inquiets, et de les rendre fiers
Et de profiter de la vie avant l’âge de la retraite, sans s’emprisonner dans les transports en commun.


Aujourd’hui, j’ai envie de te partager mon histoire complète.
J’ai enregistré la vidéo la plus difficile de ma vie: celle où je me mets à poil pour toi.
Je prends le temps de tout te raconter (parfois jusque dans les détails)
Quitte à me rendre vulnérable.

Je le fais, parce que je me suis juré il y a 3 ans que le jour où je sortirais de la galère dans laquelle j’étais…
Je m’en servirais pour inspirer les autres.
Pour leur rappeler que c’est possible
Qu’ils ne doivent abandonner leurs rêves.

Sache que je n’attends aucun like

Aucun remerciement
Pas plus que je ne crains les critiques.

Mon seul rôle était d’enregistrer et publier cette vidéo
Pour que mon message parvienne à ceux qui ont besoin de l’entendre.
Le reste ne m’appartient pas: j’ai fait ma part du boulot.

Qui est Meryl Camus: Mon histoire: https://youtu.be/O52qNqFchxw

À tout de suite,

Meryl

Pourquoi je ne fais plus de MLM (6 raisons)

L’autre soir, en coaching commun, un des nouveaux membres du Funnel Network m’a posé la question suivante:

« Je suppose que tu fais toi-même du marketing de réseau ? Tu es dans quelle compagnie ? »

Contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent penser…
Je ne suis dans aucune compagnie.
Parce que je ne fais plus de MLM depuis 2016.

Cela peut paraître surprenant pour le fondateur d’une méthode de prospection dédiée au marketing de réseau
(Même si je ne m’en cache pas, et que j’aborde ce point à chaque fois que j’en ai l’occasion)

Mais il faut bien comprendre une chose:
Je ne prétends pas être un coach de MLM.
Je prétends enseigner les tunnels de vente.
(Et il s’avère que j’ai une solide expérience du MLM)

Ça n’est pas du tout la même chose.
Et c’est tant mieux.

Honnêtement, j’ai du mal à imaginer qu’on puisse rester objectif quand on doit coacher 20 compagnies différentes tout en étant soi-même impliqué dans l’une d’entre elles.
Ni qu’on puisse développer son entreprise correctement tout en gérant une équipe de distributeurs.

Comme le disait déjà Confucius il y a des millénaires:
« Celui qui chasse deux lièvres en même temps n’en attrape aucun »

Très vite, cette question en amène une autre:
« Pourquoi, en premier lieu, est-ce que je ne fais plus de MLM ? »

Parce que c’est une question qui revenait souvent, j’ai pris le soin de structurer ma pensée dans un article qui répond à la question de A à Z.

Tu y trouveras ma réponse courte (temps de lecture: 30 secondes)
Ainsi que ma réponse détaillée (temps de lecture: 5 minutes)

Pourquoi je ne fais plus de MLM:https://www.merylcamus.fr/pourquoi-je-ne-fais-plus-de-mlm/

Si tu fais du marketing de réseau et que tu souhaites en savoir plus sur comment parrainer en automatique en 2020, je t’invite à te poser devant ma conférence en ligne offerte:

www.funnel-network.com

C’est l’enregistrement d’un direct. Si besoin, sache qu’il y a une session qui démarre toutes les 15min.

À ce propos, il n’y aura pas de mail demain.
Je me concentre sur la préparation de mon premier séminaire sur le sujet, qui a lieu ce week-end.
2 jours en immersion, dédiés aux tunnels de vente, au MLM, au business en ligne et à se créer un mindset d’entrepreneur à succès.
Autant dire que je brûle d’impatience d’y rencontrer mes Funnel Networkers !

À très vite

Simpson-prospection

Je lui réponds (et je ne mâche pas mes mots)

Tu n’as pas pu y échapper si tu commences à être un peu plus visible sur les réseaux.
Il se pourrait même qu’en plus d’en être victime, tu en sois parfois coupable.
De quoi parle-je ?
Des messages (copié-collés) de prospection.

Ce fléau, on est tous tombés dedans tôt ou tard.
Parce qu’il nous maintient dans l’illusion qu’on est productif.
Qu’on est en «Phase Une » (activité génératrice de revenus).
On ajoute un inconnu sur les réseaux, on échange deus-trois banalités
Et ensuite on le pitch.
Au fond, on sait bien que le message n’est pas au sommet du raffinement.
Mais on a espoir que, sur la quantité, un prospect finira par mordre à l’hameçon.

Perso ?
Ça me fait juste penser à un épisode des Simpsons, où Homer pêche en jetant un filet électrique dans le lac…

Seulement voilà, tu ne peux pas avoir des aspirations d’entrepreneur à succès ou de leader MLM si tu agis comme un amateur qui a découvert le marketing il y a deux semaines.
Donc autant soigner ce mal une bonne fois pour toutes.
Et pour ça, rien de tel qu’un bon exemple.

(C’est un exemple pour le marketing de réseau, mais c’est parfaitement applicable à n’importe quel business)


Voici notamment un mail que j’ai reçu en retour d’un des miens:

Bonjour Meryl, t’on mail m’a interpellé !!
Tu travaille comme moi dans le marketing donc je te propose une belle opportunité !!

Rejoindre l’équipe des ambassadeurs
Allosuccès c’est faire la promotion de la nouvelle plateforme de cours en ligne donné par des stars Françaises!!
C’est tout nouveau!! Et Mathieu Moreno qui n’est plus à reconnaître en ai le créateur

Ils ont aussi développé un programme sur un principe qui n’a encore jamais été mis en place au paravent pour ceux qui veulent travailler depuis chez eux et réussir sur internet simplement en faisant la promotion.

Tu peux toi aussi faire partie de ce lancement en Mars 2020 (avec de nombreux avantages). C’est-à-dire que plus tu rentre tôt dans l’aventure, plus tu as de gros avantages.

Mathieu donne des conférences en live ou tu peux poser toutes tes questions et il y répondra en direct, tu peux réserver ta place gratuitement ici: (lien)

Tu peu regarder cette formation offerte avec une petite série de 3 vidéos va t’expliquer tout cela en détail ici:
(Lien)

Belle journée


Premier point positif: le type est courtois.
On sent qu’il est pas bien méchant.
Qu’il vient simplement de démarre une activité (de MLM) qui l’enthousiasme
Et qu’il s’est dit que je ferais naturellement un bon partenaire (merci).

Deuxième point positif: il utilise des outils.
Ça a le mérite d’être plus duplicate que des réunions à l’hôtel.

Voilà. C’est tout pour les points positifs.
Maintenant voici ce qui ne va pas avec ce mail
(Et ce que tu dois à tout prix éviter dans ta communication, quel que soit ton business)

Bonjour Meryl, t’on mail m’a interpellé !!
Tu travaille comme moi dans le marketing donc je te propose une belle opportunité !!

Ton*  interpelé* travailles*
Déjà, fais un effort sur l’orthographe.
On va pas se battre sur une virgule et un accent, mais trois grosses fautes en deux lignes ça décrédibilise le propos.
Ça prouve aussi que tu ne t’es pas relu.
Quand tu parles sur Messenger avec un pote, ça va. Mais quand tu cherches à convaincre un client ou partenaire c’est moyen…
Ah, et aussi, il n’y a rien que je déteste plus que les double points d’exclamation !!
(Sauf peut-être les triple points d’interrogation ???)

Quant au fond…
Dire qu’on a sensiblement la même activité c’est un gros raccourci, mais pourquoi pas.
C’est plutôt un prétexte pour justifier que tu me proposes “une belle opportunité ».
D’ailleurs…
C’est un mot extrêmement, extrêmement galvaudé.
Un peu plus que « bureau du jour » et presque autant que « arnaque »
En clair ? C’est un terme qui a tellement perdu de son impact qu’il a tendance à susciter la méfiance de ton interlocuteur.
En tout cas chez les personnes qui sont dans le milieu depuis quelques temps.
On passe à la suite.

Rejoindre l’équipe des ambassadeurs
Allosuccès c’est faire la promotion de la nouvelle plateforme de cours en ligne donné par des stars Françaises!!
C’est tout nouveau!!

Enthousiasme. Nouveauté. D’accord.
Mais à quel moment j’ai demandé à être pitché ?
Quels sont mes besoins ? Mes peurs ? Mes aspirations ?
En quoi tu es la bonne personne pour m’aider ?
En quoi c’est le bon véhicule pour moi ?
C’est super important: l’important ce n’est pas toi.
L’important c’est ton prospect !! (Double point d’exclamation, j’insiste)

Et Mathieu Moreno qui n’est plus à reconnaître en ai le créateur

Aucune foutue idée de qui ça peut bien être.
D’ailleurs j’ai jamais trop aimé l’argument: « il n’a plus à faire ses preuves »

Premièrement parce qu’on a toujours quelque chose à prouver.
Rien de pire qu’un pseudo-expert qui s’assoit sur ce qu’il a accompli il y a 10 ans.
Il y a 10 ans, c’était une autre époque (Instagram n’existait pas, et on écoutait PZK, Grégoire et Emmanuel Moire)
Même Bob Proctor continue de donner des conférences a plus de 80 ans.

Deuxièmement: c’est un argument fallacieux.
Ce n’est pas parce que tu as (apparemment) de la notoriété que tu es gage de crédibilité.
Ça prouve que tu as de l’expérience.
Ça ne prouve pas que tu ne fais jamais d’erreurs.
Il n’y a rien de plus courant qu’un top leader qui s’engage dans une combine de Ponzi
(Qu’il en soit conscient ou non, d’ailleurs)

Ils ont aussi développé un programme sur un principe qui n’a encore jamais été mis en place au paravent pour ceux qui veulent travailler depuis chez eux et réussir sur internet simplement en faisant la promotion.

Si ça n’a jamais été mis en place auparavant*, c’est pas forcément une bonne idée non ?
Principe du Rasoir d’Okham: si une idée apparemment brillante n’a pas été exploitée auparavant, c’est peut-être parce qu’elle n’est pas si brillante que ça.

Tu peux toi aussi faire partie de ce lancement en Mars 2020 (avec de nombreux avantages). C’est-à-dire que plus tu rentre tôt dans l’aventure, plus tu as de gros avantages.

Et si je préfère les compagnies solides qui exercent depuis vingt ans, on fait comment ?
(Et si j’ai pas du tout envie de faire de MLM, d’ailleurs ?)

Plus je rentre tôt dans l’aventure, plus j’ai d’avantages…
Du coup dans 6 mois, le concept est mort ?
Ou alors j’ai vais flouer toutes les personnes à qui je vais en parler parce que l’opportunité ne sera pas aussi belle pour eux, c’est ça ?

Ceci étant dit, on va pas se mentir: dans le business, le timing est important.
C’est normal que les pionniers soient avantagés.
Ils prennent plus de risques, tout n’est pas encore en place, c’est des responsabilités, etc.
Mais est-ce vraiment quelque chose qu’il faut mettre en avant de cette manière là ?
Et je parle même pas du terme « rentrer », que je déteste.

Mathieu donne des conférences en live ou tu peux poser toutes tes questions et il y répondra en direct, tu peux réserver ta place gratuitement ici: (lien)

Tu peu regarder cette formation offerte avec une petite série de 3 vidéos va t’expliquer tout cela en détail ici:
(Lien)

Belle journée

Belle journée à toi aussi.


Pfiou !
Ça fait du bien de vider son sac.

Mais comprends bien une chose: je n’ai pas fait ce mail pour me soulager.
Je l’ai rédigé vraiment pour te montrer ce qu’il ne faut pas faire.
Sur la manière dont peut réagir ton prospect
(Surtout s’il a un minimum d’expérience comme c’est mon cas)

Comprends bien une chose: tu ne prospectes pas un leader expérimenté de la même manière que tu prospectes ta tante, ton meilleur ami ou un jeune travailleur qui n’a jamais fait de réseau.

Si tu me connais, tu sais aussi que ce n’est pas du tout mon intention que de me moquer ou rabaisser quelqu’un.
Je suis sûr que cette personne (dont j’ai oublié le nom) voulait bien faire.
Je n’ai strictement rien contre lui, et j’ai moi-même fait ces erreurs avant de me faire recadrer par des personnes qui avaient de la bouteille (et comprendre que ça ne rimait à rien de faire l’amateur)

(Au passage, si l’auteur de ce message me lit: j’espère que tu auras l’ouverture d’esprit de prendre ce qu’il y a à prendre de ce mail. Ton ego en a surement pris un coup. Mais une fois l’amertume ravalée, tu as sans doute de bons conseils à garder…)

Maintenant la question c’est:
« Ok, et s’il ne faut pas faire ça, il faut faire quoi à la place ? »

Le mail est déjà long, donc c’est un sujet pour une autre fois.
Or ma méthode, en ce qui concerne le marketing de réseau, tu la connais déjà:

Elle consiste à mettre en place un système qui va travailler pour toi 24h/24, et te générer des rendez-vous avec des prospects qualifiés en automatique.
Car les systèmes, c’est la clé de la duplication.
Et le marketing d’attraction, c’est la clé de la prospection.
C’est pour ça que mon programme phare fonctionne aussi bien (pour ceux qui fournissent les efforts nécessaires)

Si tu es curieux, tu peux retrouver le replay de ma dernière conférence en ligne sur le sujet:

https://events.genndi.com/replay/818182175026330600/b0ef794031/0/0

Elle s’appelle:

Comment parrainer en automatique dans son MLM

Dans cette conférence offerte, je te montre les 3 secrets pour construire sa downline en automatique (sans prospecter ses amis ni parler à des inconnus)

SECRET #1: Comment (Littéralement) Se Dédoubler Et Réaliser Les Meilleures Présentations 24/7

SECRET #2: Comment Se Différencier De La Majorité Des Networkers Grâce À Un Système De Suivi Optimisé Qui Vend

SECRET #3: Comment Parrainer Des Inconnus Sans Même Montrer Son Visage (Ni Parler Au Téléphone)

Accéder au replay de la conférence: https://events.genndi.com/replay/818182175026330600/b0ef794031/0/0

À demain.