Où est-ce que tu habites ?

Il y a encore quelques semaines, j’aurais été tenté de répondre avec ma rue, mon code postal et ma ville.
Mais après une vidéo sur laquelle je suis tombé hier, tout a changé. 
Je vais t’expliquer. 
Par contre je te préviens, ce mail ne sera pas comme d’habitude… 



Tu ne le sais peut-être pas, mais je suis un amateur d’astronomie.
C’est d’ailleurs pas un hasard si tu retrouves des noms d’étoiles partout dans mes produits 
(Même mon Programme Krypton est inspiré d’une planète, bien qu’imaginaire…) 
Et si tu as le plaisir d’assister à l’un de mes séminaires, tu peux être sûr de te taper une bonne demi-heure sur le sujet. 


À la dernière immersion en février, j’ai diffusé une courte vidéo aux participants.
Elle retraçait la trajectoire depuis la Terre jusqu’aux confins de l’univers. 
Quatre… 
minutes… 
… de délice cosmique. 


Le rapport avec le business ?
Il n’y en a pas. 


Ou presque pas. 


Je veux que tu arrêtes de penser au business une seconde…
Pour prendre le temps de contempler le monde dans lequel on vit 
Et t’émerveiller devant une immensité interstellaire que ni ton cerveau, ni le miens, sont à même de concevoir correctement. 


Car lorsque tu fais ce voyage 
Tu relativises tout. 


Regarde. 


On dit souvent que pour régler ses problèmes, il faut prendre de la hauteur.
C’est exactement ça que je te propose de faire. 


Je te garantis que quand tu examines ta situation avec des années-lumières de recul 
Tu te rends compte que tes croyances, tes blocages, tes limites 
Ne sont qu’un grain de poussière. 


Cet exercice ?
Il te permet de te connecter à quelque chose de plus grand que toi. 
D’être inspiré. 
Et c’est dans cet état d’inspiration que tu es capable de donner le meilleur de toi-même. 


Evidemment, tout ce que je te décris, ce n’est pas quelque chose qui s’explique. 
C’est quelque chose qui se vit.


Pour en revenir à la vidéo d’hier:
C’est une plongée dans l’infiniment grand. 
Une expérience poétique, grandiose et commentée 
Proposée par l’excellente chaîne Youtube « Balade Mentale ». 


À la fin du visionnage, je me suis senti connecté à l’immensité du tout.
Je me sentais petit. Léger. Presque de bonne humeur. 
Et mes tracas de citoyen occidental du 21ème siècle ne me semblaient plus qu’un petit caillou insignifiant dans la chaussure. 


C’est à ce moment-là (et pas à un autre) que tu dois te poser les questions importantes:

  • Qu’est-ce que je veux faire de ma vie ? 
  • Quel impact je souhaite avoir ? 


À ce moment-là, donc, tu entrevois ce que tu es réellement venu faire ici. 


Malheureusement, je ne crois pas que tu puisses trouver ces réponses quand:

  • Tu tries tes factures 
  • Tu consultes ton découvert sur ton compte bancaire 
  • Tu ouvres une lettre d’huissier 
  • Tu t’inquiètes de savoir comment tu vas payer le loyer le mois prochain 
  • Etc 


Pour moi, gagner plus d’argent n’est pas un luxe.
C’est une nécessité. 


Parce que tant que tu n’auras pas sorti l’argent de ta vie, tu auras beaucoup de mal à te poser les questions vraiment importantes.


Ce n’est pas impossible… 
Mais c’est quand même plus dur de sauver le monde quand on n’arrive pas à se sauver soi-même. 


C’est pour ça que depuis 2013, j’apprends et je transmets tout ce que je peux au sujet de la création de business.
Pour libérer les gens de leur prison mentale, financière et spirituelle. 


Je ne sais pas si c’est “ma mission” 
Je ne suis même pas certain de qui je suis réellement 
Mais maintenant, je sais au moins où j’habite. 


Donc si tu veux m’écrire, voici ma nouvelle adresse:


Univers observable, Super Cluster Local, Super Amas de la Vierge, Amas galactique local, Galaxie spiralée Voie Lactée, Bras d’Orion, 25,000 années-lumières du centre, Système Solaire, 3ème planète tellurique en partant de l’étoile, Terre, Europe, France, Hauts de France, Aisne, Soissons.


N’en déplaise à Chronopost.


Belle journée à toi.


PS: si tu es curieux de connaître les vidéos dont je parle, les voici.
La vidéo de 4 minutes que j’ai diffusée au dernier séminaire: https://www.youtube.com/watch?v=JfQCYAiHPQ8
L’incroyable vidéo de Balade mentale (21min): https://youtu.be/MuARMr63Yoc

Le principe qui explique pourquoi les riches deviennent plus riches

Alors clairement, je ne suis pas Richard Virenque.
Mais hier, je suis parti faire une balade en VTT avec un pote.
(Ça devait faire quelque chose comme cinq ans que je n’étais pas grimpé sur un vélo. Mon sport, c’est plutôt sur un tatami ou à Basic Fit…)
Et pendant que je roulais, les cheveux dans le vent et les moustiques sur les dents, j’ai pensé à un truc.

Le vélo, c’est un peu comme le business:
Tu pédales dur au début, et ensuite ça roule tout seul.
Sérieusement !
Ça s’appelle le principe d’inertie, et ça s’applique aux affaires.
Ce principe veut que « tout corps qui est en mouvement tend à rester en mouvement, à moins qu’une force contraire et supérieure ne vienne lui faire obstacle »
(ou quelque chose du genre)

En clair ?
Plus tu vas vite, plus tu gagnes en vitesse.
Plus tu restes à l’arrêt, plus c’est difficile de bouger.
C’est ce même principe qui explique que les riches deviennent plus riches, et que les couch-patatoes restent des couch-patatoes.


Au début, quand tu commences à pédaler (lancer ton business) c’est difficile.
Il faut y mettre un peu de force (travailler dur).
D’autant plus si tu es au début d’une côte (contexte difficile).
Mais une fois que tu as donné les premiers coups de pédale, ton vélo gagne de l’élan (le « momentum » )
Si tu continues de pédaler (persévérer, être constant) sans briser ton élan (abandonner), tu finiras par aller de plus en plus vite.
Et tu n’auras plus besoin de pédaler – juste donner un petit coup de temps en temps pour préserver ta vitesse (vérifier que ton business va dans la bonne direction)
Et si tu as manqué de chance, et que tu as commencé ta course par une côte ? (un handicap, un contexte familial difficile, peu de compétences, etc.)
Une fois arrivé en haut, la descente (la récompense) n’en sera que plus belle.
Et quoiqu’il arrive, ce n’est qu’une question de temps avant d’atteindre la ligne d’arrivée.
Le tout, c’est de ne pas s’arrêter pendant la côte… Au risque de basculer en arrière et de retourner au point de départ.

C’est tout.
C’était juste une petite métaphore pour t’inspirer aujourd’hui.
J’espère que tu as apprécié la balade avec moi.


À demain,


Meryl