J’ai tout perdu (mon histoire)

« Pourquoi est-ce que vous voulez ce poste de commercial, si vous gagniez 5000€ par mois dans votre ancienne activité ?
« Parce que j’ai tout perdu. »

Ma réponse à mon futur employeur me fit frissonner.
C’est la première fois que je posais des mots sur ma situation.
J’ai eu l’impression de regarder un miroir que j’esquivais depuis des mois, de peur de ce que j’y trouverais.

On est fin 2016.

Après trois années incroyables dans le marketing de réseau, le verdict est sans appel:
Les affaires ne vont plus aussi bien, l’opportunité dont je fais la promotion ne correspond plus à mes attentes et je me suis ruiné.
Pire que ça: je me suis endetté.
(C’est ce qui arrive quand tu as un loyer de 1000€, une Mercedes à payer et que tes commissions ont dégringolé)

J’avais successivement trouvé le job de mes rêves, quitté Sciences Po, réalisé mes premiers 100,000 euros à 20 ans dans le MLM…
Et puis ma compagnie partenaire a fermé en Europe, et la seconde ne me payait plus assez pour maintenir le style de vie que j’affichais.
J’ai opté pour le dernier recours: trouver un taff dans la vente pour remonter la pente, et vite.

Ce qui m’affectait le plus ?
Ce n’était pas d’être temporairement fauché.
Mais de renoncer à ma liberté d’entrepreneur.
Je me suis senti humilié à un tel point que je me suis juré de ne plus jamais laisser cette occasion se reproduire.


Mars 2020.
Je me baigne sous les eaux de la cascade Tegenungan, au coeur de Bali.
Non seulement je raye une ligne de ma Bucket-List, mais en plus je me sens rempli.
J’ai plusieurs business qui tournent (dont certains en quasi automatique)
J’adore mes clients
Je vais me marier
Et je sais que je ne suis qu’à 5% de ce que je prépare pour les trois prochaines années.

Surtout ?
J’ai une confiance à toute épreuve.
Je suis enthousiaste à l’idée d’atteindre les objectifs que je me suis fixés
Et je ressens une gratitude infinie pour les obstacles que j’ai surmontés.

Ce qu’il s’est passé pendant ces 3 ans ?
Un tas de trucs.
Je me suis beaucoup formé en ligne
J’ai assisté à des dizaines de séminaires
J’ai pris des coach
Et surtout je me suis mis au travail.

Pendant longtemps, j’étais commercial le jour et “infopreneur en formation” la nuit.
Pendant que mes collègues se reposaient, j’apprenais à me servir d’un autorépondeur, ou j’enregistrais des vidéos Youtube.
Jusqu’au jour où mes tunnels de vente m’ont permis de quitté définitivement le salariat, le 1er avril 2019.


Est-ce que j’aurais pu être plus rapide ?
Bien sûr.
Est-ce que j’ai fait des erreurs ?
Of course.

Le meilleur moyen d’éviter de devoir remonter la pente, c’est déjà de ne pas la dégringoler en premier lieu.

La bonne nouvelle, c’est que je fais partie des rares formateurs qui savent ce que c’est que de se casser la gueule.
C’est facile de briller quand on n’a jamais connu la misère.
Quand papa était déjà entrepreneur
Et quand on n’a jamais eu moins de 10,000€ sur son compte en banque.

C’est une autre histoire quand on a connu les comptes Nickel, pour éviter de se faire saisir son salaire par les huissiers…

Quand on a été moqué lorsqu’on a entreprit
Jalousé quand on a réussi
Et re-moqué quand on tout perdu.

Ces épreuves ?
Elles font qu’aujourd’hui je sais à quoi ressemble la galère.
Ce que c’est d’avoir cette urgence de réussir
Cette envie de poursuivre un but plein de sens
Ce besoin ardent de rassurer ses proches inquiets, et de les rendre fiers
Et de profiter de la vie avant l’âge de la retraite, sans s’emprisonner dans les transports en commun.


Aujourd’hui, j’ai envie de te partager mon histoire complète.
J’ai enregistré la vidéo la plus difficile de ma vie: celle où je me mets à poil pour toi.
Je prends le temps de tout te raconter (parfois jusque dans les détails)
Quitte à me rendre vulnérable.

Je le fais, parce que je me suis juré il y a 3 ans que le jour où je sortirais de la galère dans laquelle j’étais…
Je m’en servirais pour inspirer les autres.
Pour leur rappeler que c’est possible
Qu’ils ne doivent abandonner leurs rêves.

Sache que je n’attends aucun like

Aucun remerciement
Pas plus que je ne crains les critiques.

Mon seul rôle était d’enregistrer et publier cette vidéo
Pour que mon message parvienne à ceux qui ont besoin de l’entendre.
Le reste ne m’appartient pas: j’ai fait ma part du boulot.

Qui est Meryl Camus: Mon histoire: https://youtu.be/O52qNqFchxw

À tout de suite,

Meryl

bali-2020-meryl-camus

La rouetourne a tourné

Ubud, au coeur de la Forêt des Singes à Bali.

Parfois tu te demandes si c’est réellement possible.
SI un jour tu pourras réellement vivre de ton expertise
Faire un travail que tu aimes
Et avoir la liberté de vivre ta vie pleinement.

Si tu vas pouvoir faire la grasse mat un mardi matin
Faire tes courses le lundi aprem
Et donner ta cravate et ton costume à Emaüs.

Je vais pas te mentir: tout le monde n’y arrivera pas.
Parce que certaines personnes ont besoin d’un cadre, d’un boss, d’une routine et de collègues.
Et c’est parfaitement ok !

Mais si au fond de toi tu as une flamme qui brûle de voir de nouveaux paysages
Que tu es prêt(e) à fournir les efforts
Voici mon message: rien n’est impossible.

Est-ce que je dois te rappeler qu’il y a 3 ans, jour pour jour, je grimpais dans des ascenseurs qui puaient la pisse pour aller toquer des portes dans les HLM les plus chauds de mon département ?

Est-ce que tu crois que je me voyais méditer sous les cascades de Tegenungan à Bali ?
Ou admirer des singes foutre une raclée amicale à l’un de leurs congénères, sous les arbres géants (et sacrés) de la Monkey Forrest ?

Comme dirait un grand footballeur: « La rouetourne a tourné »

Et la rouetourne, elle peut tourner pour toi aussi.
Ça va juste te demander de développer une vision et des compétences
(Rien qu’on n’aborde pas dans mon coaching, évidemment)

D’ici là, viens faire un tour sur mon Instagram: https://www.instagram.com/merylcamus/

J’avais laissé tomber les story depuis longtemps, mais ça aurait été criminel de ne pas partager ce que je vis pendant mon séjour
(Et du coup je pense continuer même après mon retour)

Forcément, c’est un format plus familier que les emails.
Ce sont un peu « les coulisses » de mon activité (et de ma vie)
Peut-être que tu te diras: « le salaud ! Moi aussi je veux faire ça ! »
Mais compte aussi sur moi pour partager les côtés « galère » – parce qu’il y en marre de faire croire que tout est tout beau tout rose dans la vie…

Suis-moi sur Instagram ici: https://www.instagram.com/merylcamus/

Excellent dimanche à toi.


PS: si tu as raté mes derniers jours d’aventure, tu peux retrouver mes « stories à la une » sur mon profil Instagram, dans la bulle « BALI ».

J'ai-raté-mon-vol-pour-bali

1h30 pour lancer un produit qui encaisse ?

Semenyak, quelque part au sud de Bali. 15h08 ici, 7 heures de moins en France.

« J’ai pas de logo.
J’ai pas créé ma page Facebook.
Faut que j’améliore le design de ma page de vente.
J’ai pas encore enregistré tous les modules de ma formation en ligne.
Faut que je perfectionne mon argumentaire. »

Faut que…
J’ai pas…
Je dois…

Stop !
Si tu t’es déjà surpris à sortir ce genre de phrases de ta bouche, prends un temps pour respirer.

Déjà, dès l’instant où ça commence par « faut que » ou « je dois », tu as un buzzer rouge qui doit s’activer dans ta tête.
Parce que ce sont des pensées qui reflètent des contraintes extérieures – pas des désirs intérieurs.
Et c’est la voie royale vers l’épuisement et le dégoût (pour ne pas dire le burn-out…)

Vraiment, je t’invite à t’écouter.
Et à comparer les idées qui commencent par « il faut que » et celles qui commencent par « j’ai hâte de »
C’est un super indicateur pour déterminer là où tu t’éclates
Et là où tu ferais mieux de déléguer, voire d’éliminer
(Ou en tout cas, si c’est nécessaire, de faire en sorte que cette tâche ne revienne pas trop souvent dans ta vie)

Ça, c’était la petite parenthèse.

Maintenant je voudrais revenir sur cette histoire de « j’ai pas de logo », « je dois perfectionner ma page de vente », etc.
T’es au courant que ce n’est pas pour ça que ton business ne décolle pas ?
T’es au courant que tu peux vivre de ta passion AVANT d’avoir un logo ?
Tu sais que le design de ta page de vente, c’est useless tant que ta vidéo ou ton argumentaire de vente ne… vendent pas ?
Tu le sais ça, que ta page Facebook ne va toucher qu’environ 1% de tes fans à chaque publication ?

Au fond de toi tu le sais, je le sais.
Et tu sais que je sais que tu sais : -)

Mais c’est plus fort que toi: il faut que ça soit parfait.
Hors de question de sortir un travail dégueulasse.
Il en va de l’image de ta (future) entreprise.
Sauf qu’il y a une différence entre être dégueulasse et opérationnel.

Je vais te dire: le design, l’image de marque, la pub etc.
Tout ça, ça ne sert qu’à améliorer quelque chose qui fonctionne déjà.
C’est exactement comme un emballage cadeau:
Tu peux avoir du papier et des rubans de chez Guerlain, si c’est pour emballer une bombe désodorisante ça n’a aucun intérêt

(À la limite si, ça va augmenter la valeur perçue…
Mais j’aimerais pas voir les retours clients derrière quand ils vont découvrir qu’ils ont acheté du spray parfum sapin des landes…)

Un conseil, si tu veux entreprendre ?

Arrête de vouloir que tout soit parfait.
Ton rôle, c’est d’apporter de la valeur à tes clients – et pas dans trois ans.

Du coup, est-ce que tu dois abandonner tes rêves de produit de luxe ?
Est-ce que tu dois renoncer à proposer des chefs d’oeuvre, comme un artiste de renom ou un artisan reconnu ?
Non, bien sûr.
Mais ça, tu pourras le faire quand tu auras une équipe de 5 personnes pour t’assister.
Pour l’instant, il faut passer à l’action, tester, itérer.
Et accepter que tout ne soit pas parfait.

Un peu comme quand j’ai raté mon avion pour Bali, hier.
D’ailleurs si tu as raté l’anecdote, tu peux retrouver un Live Facebook que j’ai relayé sur ma chaîne Youtube:
https://youtu.be/oUUQZ3eWRhw

Je te raconte un peu comment ça s’est passé
Et surtout comment j’ai réagi.
Autant dire qu’il y a quelques années, je n’avais pas autant de lâcher-prise.
Tout comme je n’étais pas fan des techniques « Lean Start-up », qui consistent par exemple à vendre un produit avant qu’il ne soit créé.
Tout comme je n’étais pas toujours très efficace…
Et que je mettais un an à faire ce qu’aujourd’hui je fais en un mois.

(80/20 ? Connais pas…)

Même si j’ai encore une belle marge de progression à ce stade (sans pour autant chercher à devenir une machine de guerre)
J’ai compilé mes meilleures astuces qui m’ont permis d’être beaucoup, beaucoup plus efficace ces derniers mois.
Tu veux des hacks ? Il y en a.
Tu veux que je te donne une liste d’outils ? Okay.
Mais surtout, je te partage ma méthode de fixation d’objectifs,
Et l’état d’esprit derrière tout ça.

J’ai transformé ça en une formation audio de plus d’une heure
Comme si nous avions une conversation.

Ça s’appelle: « Doubler Sa Productivité Maintenant: les VRAIS conseils »
Tu peux la retrouver en cliquant sur ce lien, avec une remise exceptionnelle jusque dimanche 23h59:

https://merylcamus.podia.com/doubler-sa-productivite-maintenant-les-vrais-conseils?coupon=BALI

À cette occasion, j’ai décidé de tester une nouvelle plate-forme de formation.
Pour être franc ?
C’est du « lean ». Du 80/20. VOIRE du 95/5.
Je te parle pas du contenu de la formation (il y a TOUT ce qu’il te faut dedans)
Mais de la forme.

Tu vas voir, le design est pas top (et si tu le trouves bien, il faut remercier le template par défaut)
Et c’est à peine si j’ai pris le temps de copier-coller mon argumentaire de vente dessus.
Pourtant, ça n’empêchera pas cette formation de faire sonner mon Stripe
Parce que l’essentiel y est.

Quand j’ai mis ce produit en ligne, j’avais 1h30 devant moi avant d’embarquer dans l’avion.
Mon défi, c’était ça: lancer un produit fonctionnel en 90min avant de prendre mon vol (pas celui que j’ai raté, hein)

Les seules choses que j’avais ?
Mon ordi dans mon sac à dos Une connexion décente au wifi de l’aéroport Des M&M’s Et une formation de 1h15 que j’avais enregistré quelques jours plus tôt, et qui patientait tranquillement sur mon Google Drive.
Tout le reste, ça a été mis en place pendant que je guettais la porte d’embarquement.
De la création de mon compte sur Podia à la rédaction et publication de mon email d’hier.
(Et si tu crois que créer une formation en ligne c’est la partie la plus longue, tu te trompes…
Et quand bien même, j’ai des amis qui ont déjà passé des dizaines d’heures rien que sur leur page de vente…)

Si je te raconte ça, ce n’est pas pour me vanter.
Et encore moins pour clamer haut et fort que je bosse parfois à l’arrache.
Simplement pour t’illustrer ce que j’enseigne dans la formation.

Forcément, ça s’est fait au détriment de certains trucs
Est-ce que j’aurais pu améliorer l’interface ? Surement.
Est-ce que mon mail était parfait ? Non.
(Celui d’aujourd’hui non plus d’ailleurs, parce que j’ai hâte d’aller me glisser dans la piscine à débordement.)
Mais la formation est juste là, prête à se faufiler dans tes oreilles.
Et avec 140€ de réduc jusque dimanche:

https://merylcamus.podia.com/doubler-sa-productivite-maintenant-les-vrais-conseils?coupon=BALI

N’oublie pas:
« Fait est mieux que parfait » – Sheryl Sandberg

À demain,

Pourquoi je n’avance pas ?

À l’heure où tu me lis, je suis probablement quelque part au-dessus de l’océan indien, en direction de Bali.
(Si je n’ai pas raté mon vol comme hier soir…)

Tu t’es déjà demandé pourquoi tu n’arrivais pas à passer à l’action ?

Tu sais ce que tu dois appeler tel prospect
Poster du contenu sur les réseaux sociaux
Enregistrer une vidéo
Ou terminer tel tunnel de vente…

Pourtant, si tu es honnête envers toi-même, tu te rends compte que tu n’avances pas vraiment vers tes buts.
Attention !
On ne peut pas dire que tu ne fous rien – pas du tout !
Tu fais un tas de trucs…
Tu ne fais simplement pas les bonnes choses
(Et tu le sais très bien)

Une fois, c’est un très bon ami qui m’a sorti:
« Le ménage n’est jamais aussi bien fait chez moi que lorsque j’ai une tâche importe à réaliser »

Le problème, c’est que tu entretiens le mythe que tu es actif
C’est vrai quoi: tu as dépoussiéré tes meubles, tu as rangé les dossiers de ton ordinateur, tu as changé les images dans ton visionboard…
Tu as avancé.
Tu n’as juste pas avancé dans les domaines importants.

Sauf que ça, tu le sais très bien.
À tel point que tu as bien un ou deux bouquins sur la productivité qui traînent.
Et ton dernier livre audio sur Audible c’est la Méthode GTD (ou Avalez le crapaud, ou Le pouvoir du focus…)
Mais force est de constater que ce ne sont pas leurs systèmes qui t’ont sauvé.

C’est bien beau d’avoir une to-do list ultra carrée
Et un pomodoro sur le bureau…
Mais à quoi ça sert de gravir les échelons d’une échelle qui est adossée sur le mauvais mur ?

Parce que tu n’as pas un problème de productivité.
Ton problème, il est ailleurs.
C’est quelque chose de beaucoup plus profond qu’un simple manque de motivation.

En fait, certains entrepreneurs passent des années de leur vie avant de se rendre compte d’où ça vient.
Pendant qu’ils voient leurs confrères décoller, eux ils se retrouvent toujours bloqués au même chiffre d’affaire qu’il y a deux ans
-et ça, c’est pour ceux qui ont déjà trouvé leur produit, ce qui n’est pas du tout le cas de tout le monde…

La solution, elle m’est venue quand j’ai réalisé que j’avais accompli davantage les 3 derniers mois que les 3 dernières années.
Exemple tout simple: je suis passé d’une simple séquence email en automatique, à près d’un email envoyé chaque jour à ma liste.
Mieux: j’ai tellement laissé ma chaîne Youtube en friche ces dernières années que j’ai (presque) retrouvé des mauvaises herbes entre mes vidéos…
Jusqu’à ce que j’applique un principe bien particulier, qui fait que je suis désormais à un rythme de 3 vidéos chaque semaine sur ma chaîne.
(Je n’ai pas triplé ma productivité sur ce point… Je suis littéralement passé de zéro à quelque chose)

À force qu’on me demande mes « secrets » de productivité en coaching, je me suis posé la question:
« Ok, si je devais résumer tout ce que j’ai changé dans ma façon de faire, à quoi ça ressemblerait ? »
Finalement, j’ai été le premier surpris par mes réponses…
Et j’ai décidé de tout compiler dans une formation d’une heure trente:

Doubler Sa Productivité Maintenant: Les VRAIS conseils

Dedans, je ne te livre PAS le best-of des hacks de productivité qu’on peut retrouver dans les meilleurs livres.
Mais les VRAIS trucs qui ont fait une différence pour moi.
Ce retour d’expérience ?
Il est assez personnel.
Et peut-être que tu ne résonneras pas avec tout ce que je te partage.
Mais imagine que tu mettes en application ne serait-ce qu’un ou deux tips
Imagine que tu aies enfin le déclic que tu attends pour passer à l’action
Tu penses pas que ça va directement impacter tes résultats ?

Alors oui, je te donner ma meilleure stratégie pour atteindre tes objectifs
Ainsi que le nom des logiciels que j’affectionne le plus
Mais ce qui fera la différence, c’est surtout que tu t’imprègnes de mon état d’esprit.
Et que tu te serves de cette formation comme d’une boîte à outils, finalement.
Ne prends pas un tournevis si tu as besoin de planter un clou, tu vois…
Mais la bonne nouvelle, c’est que des marteaux, je vais t’en proposer plusieurs.
Et si tu joues le jeu de mettre en pratique ce que je vais te dire, je suis prêt à parier que tu avanceras plus en 1 mois que le dernier semestre.

Attention, comme je te l’ai dit, c’est un format artisanal.
Pas de slides, pas de partage d’écran…

Simplement moi qui te livre mes dernières découvertes comme si tu étais en face de moi en train de boire un café.
Si tu cherches quelque chose d’académique, ou un programme intensif sur 6 mois, ce n’est pas cette formation dont tu as besoin.

Maintenant si tu es prêt à prendre le pari, ça tombe bien.
J’ai sorti cette formation sur une toute nouvelle plate-forme que je brûlais de tester.
À cette occasion, je t’ai réservé un tarif spécial…
Il te suffit de rentrer le code promo BALI pour profiter de 140€ de réduction.

Ou simplement de cliquer sur ce lien:
https://merylcamus.podia.com/doubler-sa-productivite-maintenant-les-vrais-conseils?coupon=BALI

Dernière chose: le tarif préférentiel s’envole DIMANCHE à 23h59.
Une bonne manière d’évaluer ton degré de procrastination…

Je te retrouve de l’autre côté !

Meryl

Les-meilleurs- conseils-sortent- de-son- chapeau

Les meilleurs conseils sortent de son chapeau

La semaine dernière a été particulièrement intense.
(Tu as dû remarquer que je n’ai pas donné beaucoup de nouvelles…)

Si tu t’es déjà rendu à quelques séminaires, tu sais combien ça peut être prenant.
Mais ça vaut le coup de s’y rendre, ne serait-ce que pour rencontrer des personnes extra-ordinaires.
(C’est-à-dire les entrepreneurs expérimentés dont certains conseils peuvent te provoquer un véritable déclic)

Une autre manière d’apprendre des meilleurs ?
C’est d’écouter ce qu’ils ont à partager lors d’interviews.

Justement, pour ce 9ème lundi de l’année, j’aimerais te présenter Khan Magne…
Il est passionné de marketing et de mindset.
On le surnomme Le Gentleman Motivateur
Il aide les entrepreneurs à booster leur croissance en devenant visibles et en attirant leurs clients idéaux en automatique.
Et il entreprend depuis 2001 (autant dire qu’il ne sort pas ses conseils de son chapeau…)

De toutes mes entrevues, j’ai rarement trouvé quelqu’un avec qui je partageais autant de valeurs communes.
(Donc si tu cherches un débat dans cette vidéo, tu n’es pas au bon endroit)
Par contre, je pense que la vision de ce coach et serial-entrepreneur va t’inspirer.

Si tu sens que tu n’attires pas assez de clients
Si tu hésites à te lancer dans la vente d’offres haut de gamme
Si tu as envie d’écouter un coach qui a d’abord fait ses gammes en dehors du web

Alors je t’invite à découvrir l’interview de Khan Magne: https://youtu.be/yRIWByvrQc8

Ce que tu vas (notamment) découvrir dans cette vidéo:

  • Le plus gros soucis des artistes/créatifs (et comment le contourner)
  • L’erreur à ne pas commettre lorsqu’on construit son personnal branding
  • Est-il suffisant d’être « soi-même » dans le monde d’aujourd’hui ?
  • Pourquoi est-ce que Ken, le mari de Barbie, est chiant à mourrir (et la leçon à retenir pour ne pas être ennuyant comme la pluie pour son audience)
  • Les galères entrepreneuriales (presque confidentielles) d’Alex Roth – et comment s’en inspirer
  • Comment Khan a réagi quand son associé est parti avec la caisse de l’entreprise (et l’attitude à ne SURTOUT pas adopter dans ces circonstances)
  • Pourquoi la vente haut de gamme est la manière la plus éthique d’accompagner ses clients (ainsi que les dérives à éviter)
  • Pourquoi chercher à avoir de l’impact dans le monde peut parfois être carrément irresponsable…
  • Le (fameux) secret derrière le chapeau de Khan Magne

Et ça, c’est juste l’échauffement…

À la fin, comme à chaque interview, on termine par 10 questions de portrait chinois.
Autant te dire que je ne m’attendais pas à ses réponses…
Et qu’on a remarqué un nombre de synchronicités assez impressionnantes tout au long de la vidéo.

Serial entrepreneur : comment bâtir son personal branding I Khan Magne: https://youtu.be/yRIWByvrQc8
A demain.

Yonald Moustache

Energie féminine, Qi Gong, astrologie et polygamie: nouvelle interview

Aujourd’hui nous sommes lundi.

Tu sais ce que ça veut dire ?
Ça signifie que j’ai une nouvelle personne à te présenter, comme tous les lundi 17h00.

Cette fois-ci, c’est Yonald Moustache qui se prête au jeu de l’interview.
Entrepreneur, coach et conférencier, Yonald Moustache est aussi le fondateur du mouvement « Ose et tu auras ». Il aide les femmes à surmonter leurs croyances limitantes, élever leur estime de soi et se reconnecter à l’abondance.

Découvrir l’interview de Yonald Moustache: https://youtu.be/BOgFXdkDi6Y

Ce que tu vas (notamment) découvrir dans cette vidéo:

  • Comment recentrer son énergie pour démultiplier ses résultats
  • La véritable composante sur laquelle tu devrais travailler pour croître durablement (et ce n’est pas la dernière technique à la mode)
  • L’erreur à éviter lorsqu’il s’agit de déterminer son avatar (et que faire à la place)
  • Comment activer son énergie féminine pour attirer à soi les meilleurs opportunités
  • Ce qu’il a appris auprès du maître de Jackie Chan (rien que ça)
  • Et cela, c’est qui t’attend uniquement dans les vingt premières minutes…

À la fin, comme à chaque interview, on termine par 10 questions de portrait chinois.
Autant te dire que je ne m’attendais pas à ses réponses…

Le pouvoir du focus : utiliser son énergie féminine pour réussir I Interview Yonald Moustache: https://youtu.be/BOgFXdkDi6Y

A demain.

Le secret pour devenir une machine de productivité

Tu sais ce que tu dois faire, mais tu ne passes pas à l’action.
En un mot: tu procrastines.

Tu sais que tu as besoin d’envoyer un email à ta liste d’abonnés…
Tu sais que tu devrais terminer ton tunnel de vente…
Tu sais que tu dois travailler ton positionnement…
Tu sais que tu dois enregistrer une vidéo…

Tu SAIS que tout cela est important, et que ça va te rapprocher de tes objectifs.
Mais à la place, tu pars faire ta lessive ou le ménage.
Ou tu vas faire les courses
Promener le chien
Glander sur youtube.

Finalement, à la fin de la journée, ta maison est propre et tu connais ton fil d’actualité Facebook par coeur.
Mais tu n’as pas avancé sur ce qui était réellement important.

Le problème avec ça, c’est pas seulement que tu stagnes dans ton business…
C’est que chaque jour où tu repousses l’échéance, tu perds en enthousiasme.
Ton énergie baisse, ta motivation diminue
Et tu te retrouves à faire la tâche au dernier moment, quand tu n’as plus le choix.

Résultat ?
Ton travail est bâclé, tu n’est pas satisfait(e) de toi-même, tu ne t’es pas donné à 100%, et tu n’y as pas pris de plaisir.
Et encore, si tu n’as pas abandonné entre temps.

Et pendant ce temps, tes concurrent eux, ils ne procrastinent pas.
Six mois plus tard, tu te demandes pourquoi ton chiffre d’affaire n’a pas augmenté.
Tandis que des personnes qui ont démarré en même temps que toi commencent à devenir des vedettes.
Alors que POURTANT tu es au moins aussi compétent(e) qu’eux !

Tu le sais au fond que tu as le potentiel.
Mais il y a cette fucking procrastination qui te retient de devenir ton « vrai » toi.

Je te rassure, on a tous connu ça.
(Moi-même ça m’arrive de procrastiner)
Du coup on cherche à résoudre ce problème, un minimum.
Et tu tombes sur des vidéos Youtube d’Américains qui te disent « hustle, hustle, hustle ! » ou une variante de « work hard »  
Donc tu te forces un peu…
Juste un peu…
Le temps de retomber dans la mauvaise habitude de repousser au lendemain.
Alors, tu as bien des techniques anti-procrastination.
Pomodoro, vidéos de motivation, to-do listes, redbull…
Mais c’est comme mettre du Blanco sur un fichier Word: tu caches le problème sans le régler à la source.

La vérité ?
C’est que ce n’est pas de ta faute.
Si tu procrastines, ce n’est pas parce que tu n’es pas efficace.
Mais parce que tu n’es pas inspiré.

Comment ça se fait que tu galères à écrire un mail de 200 mots, alors que tu es capable de faire un post sur Facebook de 500 mots sans sourciller ?
Comment ça se fait que tu n’arrives pas à te concentrer plus de 15min sur ta tâche, alors que tu as déjà passé des journées entières sur un autre projet, au point d’en oublier de manger ?
Tu vois bien que tu es capable de faire les choses.
Le problème, c’est les choses en question.

J’ai un ami à qui on demandait de réaliser un Powerpoint de 50 slides dans le cadre d’un projet.
Seulement, impossible pour lui de se mettre au travail.
À chaque fois il finissait par scroller sur Instagram.
Il a essayé tous les moyens pour se motiver à bosser
(Il est même allé jusqu’à parier de l’argent de sa poche s’il ne remettait pas son Powerpoint à temps, histoire de s’obliger à le finir – et même ça, ça n’a pas fonctionné).
Tu penses peut-être que mon pote est une quille en Powerpoint.
Alors comment tu expliques que dès qu’il a changé de projet et a commencé à bosser avec moi, il a réalisé lui-même plus de 100 slides, en moins de trois jours ?

Qu’est-ce qui a changé ?
Le projet.

Si aujourd’hui tu procrastines, je t’invite à te demander:
Quelle est la finalité de ce que je suis en train de faire ?
Est-ce que c’est ici que mes compétences sont le plus utiles ?
À qui est-ce que je pourrais déléguer cette tâche, afin de me concentrer sur ce que je sais faire de mieux ?

Tu l’as compris, tu n’as pas un problème de motivation.
Tu as un problème de « motif ».

C’est un des premiers points que l’on aborde lorsque j’accompagne une personne.
Tu ne pas construire un mur si tu n’as pas la maison en tête.
Tu ne vas pas à la guerre si tu n’as pas une motivation forte.
Tu ne vas rien produire d’extraordinaire si tu n’es pas dans ta « zone de génie ».

Et ça ne sert à rien de faire ce que d’autres font mieux que toi…
… Pendant qu’eux, ils font quelque chose dans lequel tu excelles.
C’est comme demander à un boucher de faire du pain, et à un boulanger de couper de la viande.
Il est temps de remettre les choses à leurs places.

Et de retrouver ton enthousiasme.

Si ça te parle, et que tu veux recadrer les choses dans ton business
Je te propose de prendre rendez-vous avec moi pour un appel stratégique.

En 30-45min, on fait le point sur tes objectifs et ce qui t’empêche de les atteindre. Et on voit ce qu’on peut faire ensemble.
Tu peux postuler ici: calendly.com/meryl-camus/rdv

Attention: la semaine prochaine, je pars à Toulouse. Je n’aurai donc pas beaucoup de dispo. Ne tarde pas à réserver ton appel.

À demain

Pourquoi je ne fais plus de MLM (6 raisons)

L’autre soir, en coaching commun, un des nouveaux membres du Funnel Network m’a posé la question suivante:

« Je suppose que tu fais toi-même du marketing de réseau ? Tu es dans quelle compagnie ? »

Contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent penser…
Je ne suis dans aucune compagnie.
Parce que je ne fais plus de MLM depuis 2016.

Cela peut paraître surprenant pour le fondateur d’une méthode de prospection dédiée au marketing de réseau
(Même si je ne m’en cache pas, et que j’aborde ce point à chaque fois que j’en ai l’occasion)

Mais il faut bien comprendre une chose:
Je ne prétends pas être un coach de MLM.
Je prétends enseigner les tunnels de vente.
(Et il s’avère que j’ai une solide expérience du MLM)

Ça n’est pas du tout la même chose.
Et c’est tant mieux.

Honnêtement, j’ai du mal à imaginer qu’on puisse rester objectif quand on doit coacher 20 compagnies différentes tout en étant soi-même impliqué dans l’une d’entre elles.
Ni qu’on puisse développer son entreprise correctement tout en gérant une équipe de distributeurs.

Comme le disait déjà Confucius il y a des millénaires:
« Celui qui chasse deux lièvres en même temps n’en attrape aucun »

Très vite, cette question en amène une autre:
« Pourquoi, en premier lieu, est-ce que je ne fais plus de MLM ? »

Parce que c’est une question qui revenait souvent, j’ai pris le soin de structurer ma pensée dans un article qui répond à la question de A à Z.

Tu y trouveras ma réponse courte (temps de lecture: 30 secondes)
Ainsi que ma réponse détaillée (temps de lecture: 5 minutes)

Pourquoi je ne fais plus de MLM:https://www.merylcamus.fr/pourquoi-je-ne-fais-plus-de-mlm/

Si tu fais du marketing de réseau et que tu souhaites en savoir plus sur comment parrainer en automatique en 2020, je t’invite à te poser devant ma conférence en ligne offerte:

www.funnel-network.com

C’est l’enregistrement d’un direct. Si besoin, sache qu’il y a une session qui démarre toutes les 15min.

À ce propos, il n’y aura pas de mail demain.
Je me concentre sur la préparation de mon premier séminaire sur le sujet, qui a lieu ce week-end.
2 jours en immersion, dédiés aux tunnels de vente, au MLM, au business en ligne et à se créer un mindset d’entrepreneur à succès.
Autant dire que je brûle d’impatience d’y rencontrer mes Funnel Networkers !

À très vite

Simpson-prospection

Je lui réponds (et je ne mâche pas mes mots)

Tu n’as pas pu y échapper si tu commences à être un peu plus visible sur les réseaux.
Il se pourrait même qu’en plus d’en être victime, tu en sois parfois coupable.
De quoi parle-je ?
Des messages (copié-collés) de prospection.

Ce fléau, on est tous tombés dedans tôt ou tard.
Parce qu’il nous maintient dans l’illusion qu’on est productif.
Qu’on est en «Phase Une » (activité génératrice de revenus).
On ajoute un inconnu sur les réseaux, on échange deus-trois banalités
Et ensuite on le pitch.
Au fond, on sait bien que le message n’est pas au sommet du raffinement.
Mais on a espoir que, sur la quantité, un prospect finira par mordre à l’hameçon.

Perso ?
Ça me fait juste penser à un épisode des Simpsons, où Homer pêche en jetant un filet électrique dans le lac…

Seulement voilà, tu ne peux pas avoir des aspirations d’entrepreneur à succès ou de leader MLM si tu agis comme un amateur qui a découvert le marketing il y a deux semaines.
Donc autant soigner ce mal une bonne fois pour toutes.
Et pour ça, rien de tel qu’un bon exemple.

(C’est un exemple pour le marketing de réseau, mais c’est parfaitement applicable à n’importe quel business)


Voici notamment un mail que j’ai reçu en retour d’un des miens:

Bonjour Meryl, t’on mail m’a interpellé !!
Tu travaille comme moi dans le marketing donc je te propose une belle opportunité !!

Rejoindre l’équipe des ambassadeurs
Allosuccès c’est faire la promotion de la nouvelle plateforme de cours en ligne donné par des stars Françaises!!
C’est tout nouveau!! Et Mathieu Moreno qui n’est plus à reconnaître en ai le créateur

Ils ont aussi développé un programme sur un principe qui n’a encore jamais été mis en place au paravent pour ceux qui veulent travailler depuis chez eux et réussir sur internet simplement en faisant la promotion.

Tu peux toi aussi faire partie de ce lancement en Mars 2020 (avec de nombreux avantages). C’est-à-dire que plus tu rentre tôt dans l’aventure, plus tu as de gros avantages.

Mathieu donne des conférences en live ou tu peux poser toutes tes questions et il y répondra en direct, tu peux réserver ta place gratuitement ici: (lien)

Tu peu regarder cette formation offerte avec une petite série de 3 vidéos va t’expliquer tout cela en détail ici:
(Lien)

Belle journée


Premier point positif: le type est courtois.
On sent qu’il est pas bien méchant.
Qu’il vient simplement de démarre une activité (de MLM) qui l’enthousiasme
Et qu’il s’est dit que je ferais naturellement un bon partenaire (merci).

Deuxième point positif: il utilise des outils.
Ça a le mérite d’être plus duplicate que des réunions à l’hôtel.

Voilà. C’est tout pour les points positifs.
Maintenant voici ce qui ne va pas avec ce mail
(Et ce que tu dois à tout prix éviter dans ta communication, quel que soit ton business)

Bonjour Meryl, t’on mail m’a interpellé !!
Tu travaille comme moi dans le marketing donc je te propose une belle opportunité !!

Ton*  interpelé* travailles*
Déjà, fais un effort sur l’orthographe.
On va pas se battre sur une virgule et un accent, mais trois grosses fautes en deux lignes ça décrédibilise le propos.
Ça prouve aussi que tu ne t’es pas relu.
Quand tu parles sur Messenger avec un pote, ça va. Mais quand tu cherches à convaincre un client ou partenaire c’est moyen…
Ah, et aussi, il n’y a rien que je déteste plus que les double points d’exclamation !!
(Sauf peut-être les triple points d’interrogation ???)

Quant au fond…
Dire qu’on a sensiblement la même activité c’est un gros raccourci, mais pourquoi pas.
C’est plutôt un prétexte pour justifier que tu me proposes “une belle opportunité ».
D’ailleurs…
C’est un mot extrêmement, extrêmement galvaudé.
Un peu plus que « bureau du jour » et presque autant que « arnaque »
En clair ? C’est un terme qui a tellement perdu de son impact qu’il a tendance à susciter la méfiance de ton interlocuteur.
En tout cas chez les personnes qui sont dans le milieu depuis quelques temps.
On passe à la suite.

Rejoindre l’équipe des ambassadeurs
Allosuccès c’est faire la promotion de la nouvelle plateforme de cours en ligne donné par des stars Françaises!!
C’est tout nouveau!!

Enthousiasme. Nouveauté. D’accord.
Mais à quel moment j’ai demandé à être pitché ?
Quels sont mes besoins ? Mes peurs ? Mes aspirations ?
En quoi tu es la bonne personne pour m’aider ?
En quoi c’est le bon véhicule pour moi ?
C’est super important: l’important ce n’est pas toi.
L’important c’est ton prospect !! (Double point d’exclamation, j’insiste)

Et Mathieu Moreno qui n’est plus à reconnaître en ai le créateur

Aucune foutue idée de qui ça peut bien être.
D’ailleurs j’ai jamais trop aimé l’argument: « il n’a plus à faire ses preuves »

Premièrement parce qu’on a toujours quelque chose à prouver.
Rien de pire qu’un pseudo-expert qui s’assoit sur ce qu’il a accompli il y a 10 ans.
Il y a 10 ans, c’était une autre époque (Instagram n’existait pas, et on écoutait PZK, Grégoire et Emmanuel Moire)
Même Bob Proctor continue de donner des conférences a plus de 80 ans.

Deuxièmement: c’est un argument fallacieux.
Ce n’est pas parce que tu as (apparemment) de la notoriété que tu es gage de crédibilité.
Ça prouve que tu as de l’expérience.
Ça ne prouve pas que tu ne fais jamais d’erreurs.
Il n’y a rien de plus courant qu’un top leader qui s’engage dans une combine de Ponzi
(Qu’il en soit conscient ou non, d’ailleurs)

Ils ont aussi développé un programme sur un principe qui n’a encore jamais été mis en place au paravent pour ceux qui veulent travailler depuis chez eux et réussir sur internet simplement en faisant la promotion.

Si ça n’a jamais été mis en place auparavant*, c’est pas forcément une bonne idée non ?
Principe du Rasoir d’Okham: si une idée apparemment brillante n’a pas été exploitée auparavant, c’est peut-être parce qu’elle n’est pas si brillante que ça.

Tu peux toi aussi faire partie de ce lancement en Mars 2020 (avec de nombreux avantages). C’est-à-dire que plus tu rentre tôt dans l’aventure, plus tu as de gros avantages.

Et si je préfère les compagnies solides qui exercent depuis vingt ans, on fait comment ?
(Et si j’ai pas du tout envie de faire de MLM, d’ailleurs ?)

Plus je rentre tôt dans l’aventure, plus j’ai d’avantages…
Du coup dans 6 mois, le concept est mort ?
Ou alors j’ai vais flouer toutes les personnes à qui je vais en parler parce que l’opportunité ne sera pas aussi belle pour eux, c’est ça ?

Ceci étant dit, on va pas se mentir: dans le business, le timing est important.
C’est normal que les pionniers soient avantagés.
Ils prennent plus de risques, tout n’est pas encore en place, c’est des responsabilités, etc.
Mais est-ce vraiment quelque chose qu’il faut mettre en avant de cette manière là ?
Et je parle même pas du terme « rentrer », que je déteste.

Mathieu donne des conférences en live ou tu peux poser toutes tes questions et il y répondra en direct, tu peux réserver ta place gratuitement ici: (lien)

Tu peu regarder cette formation offerte avec une petite série de 3 vidéos va t’expliquer tout cela en détail ici:
(Lien)

Belle journée

Belle journée à toi aussi.


Pfiou !
Ça fait du bien de vider son sac.

Mais comprends bien une chose: je n’ai pas fait ce mail pour me soulager.
Je l’ai rédigé vraiment pour te montrer ce qu’il ne faut pas faire.
Sur la manière dont peut réagir ton prospect
(Surtout s’il a un minimum d’expérience comme c’est mon cas)

Comprends bien une chose: tu ne prospectes pas un leader expérimenté de la même manière que tu prospectes ta tante, ton meilleur ami ou un jeune travailleur qui n’a jamais fait de réseau.

Si tu me connais, tu sais aussi que ce n’est pas du tout mon intention que de me moquer ou rabaisser quelqu’un.
Je suis sûr que cette personne (dont j’ai oublié le nom) voulait bien faire.
Je n’ai strictement rien contre lui, et j’ai moi-même fait ces erreurs avant de me faire recadrer par des personnes qui avaient de la bouteille (et comprendre que ça ne rimait à rien de faire l’amateur)

(Au passage, si l’auteur de ce message me lit: j’espère que tu auras l’ouverture d’esprit de prendre ce qu’il y a à prendre de ce mail. Ton ego en a surement pris un coup. Mais une fois l’amertume ravalée, tu as sans doute de bons conseils à garder…)

Maintenant la question c’est:
« Ok, et s’il ne faut pas faire ça, il faut faire quoi à la place ? »

Le mail est déjà long, donc c’est un sujet pour une autre fois.
Or ma méthode, en ce qui concerne le marketing de réseau, tu la connais déjà:

Elle consiste à mettre en place un système qui va travailler pour toi 24h/24, et te générer des rendez-vous avec des prospects qualifiés en automatique.
Car les systèmes, c’est la clé de la duplication.
Et le marketing d’attraction, c’est la clé de la prospection.
C’est pour ça que mon programme phare fonctionne aussi bien (pour ceux qui fournissent les efforts nécessaires)

Si tu es curieux, tu peux retrouver le replay de ma dernière conférence en ligne sur le sujet:

https://events.genndi.com/replay/818182175026330600/b0ef794031/0/0

Elle s’appelle:

Comment parrainer en automatique dans son MLM

Dans cette conférence offerte, je te montre les 3 secrets pour construire sa downline en automatique (sans prospecter ses amis ni parler à des inconnus)

SECRET #1: Comment (Littéralement) Se Dédoubler Et Réaliser Les Meilleures Présentations 24/7

SECRET #2: Comment Se Différencier De La Majorité Des Networkers Grâce À Un Système De Suivi Optimisé Qui Vend

SECRET #3: Comment Parrainer Des Inconnus Sans Même Montrer Son Visage (Ni Parler Au Téléphone)

Accéder au replay de la conférence: https://events.genndi.com/replay/818182175026330600/b0ef794031/0/0

À demain.

J’ai fait un rêve

Je rêve d’un monde où les individus ont trouvé leur place.
Où ils sont éveillés, épanouis et prospères.
Un monde où chacun exerce un métier taillé sur mesure
Qui correspond précisément à ses passions, ses talents et à ce dont les autres ont besoin.
Où l’entrepreneur visionnaire n’est pas consultant dans une boîte de marketing
Où le peintre n’est pas avocat
Où le réseauteur n’est pas banquier

Et si les gens avaient le courage d’être fidèles à eux-mêmes ?
Et s’ils refusaient de mener la vie que les autres attendent d’eux ?

Et si tout le monde – enfants, jeunes, pères, mères, employés, chefs, cadres, artistes, dirigeants –
Apprenait à mieux exploiter son intelligence et ses talents pour mener une vie pleine de sens ?

Cela peut sembler utopique…
Mais au fond, qu’est-ce que ça demande ?

De l’argent ?
Aujourd’hui, on peut démarrer son entreprise à moindre coût.
On peut facturer ses premiers clients sans investir dans des bureaux ou du matériel coûteux.
Fiscalement, il existe des statuts avantageux pour se lancer (souvent cumulables avec des aides de l’Etat)

Du temps ?
J’ai commencé le marketing de réseau à temps partiel.
J’ai commencé mon blog à temps partiel.
J’ai commencé le Funnel Network à temps partiel.
J’ai écrit mon roman à temps partiel.
Nous avons tous 24 heures dans une journée et 168 heures par semaine
Il y a toujours un temps pour ce qui est important.

Du courage ?
Oui, cela demande un effort que de se former.
De travailler une, deux, trois, cinq heures en plus chaque jour, sur son avenir

Finalement, vivre de sa passion en étant aligné avec ses valeurs, voici ce que ça demande:

  • Se forger un état d’esprit gagnant
  • Trouver une activité au croisement de nos passions et de nos talents, dont une partie du monde a besoin
  • Se former sur la vente, le marketing et les outils techniques pour rendre son activité visible
  • Du courage, et des actions focalisées, claires et stratégiques

En résumé, cela demande de se former sur le Mindset, sur ton Expertise, sur le Marketing et sur l’Efficacité.
Parce que je crois au monde que j’ai décrit…

J’ai créé la Méthode M.E.M.E.™
Un plan d’action en 4 étapes pour transformer les individus qui ne se sentent pas à leur place
En entrepreneurs passionnés et reconnus.

Si aujourd’hui c’est une vision que tu partages,
Et que tu es prêt(e) à changer de trajectoire de vie
Je t’invite à réserver ton Entretien Stratégique avec moi.
Tout est expliqué ici: www.merylcamus.com/rdv

Ensemble, je sais qu’on peut faire une différence dans le monde.

À demain.

PS: hier, j’ai sorti une nouvelle vidéo sur ma chaîne Youtube: « Routines matinales: 5 habitudes à éviter le matin ». Elle rassemble déjà plus de visionnaires que mes précédentes vidéos, je pense qu’elle peut te plaire. Pense à te rendre sur ma chaîne (tu connais l’adresse…). Sinon, tape simplement Meryl Camus dans Youtube.