Ce que je m’amuse à faire en appel de vente (et personne ne capte…)

Nouvelle semaine, nouvelle interview !
(Ou presque, car c’est vrai que depuis le confinement je prends moins le temps de partir à la rencontre des entrepreneurs qui m’inspirent… 
Et j’ai pris un peu de retard sur mon challenge 1 lundi = 1 interview…) 


Cette fois-ci, c’est moi qui suis interviewé. 
Par Jack Genna, une étoile montante du copywriting en France. 


Tu peux retrouver la vidéo ici: https://www.youtube.com/watch?v=khb4RDdLMn0


En tout bon copywriter qu’il est, il a super bien pitché notre interview dans son post sur Facebook 
(Je t’invite d’ailleurs à t’inspirer de la manière dont il a rédigé ses puces promesses…) 


Du coup, j’en profite pour lui laisser la parole (héhé): 



L’homme qui ne voulait pas être dans la moyenne – Interview de Meryl Camus



Meryl Camus ?

Même si avec son nom, on aurait pu parler “littérature” 
(et c’est un sujet qu’il connaît bien également en tant qu’auteur)

C’est de business en ligne que nous avons discuté. 
Et surtout ?


De sa manière d’avoir pris le monde du MLM et du marketing en ligne pour en faire son marketing à lui.

45 minutes de discussion où tu sauras :
.

  • Comment il s’est retrouvé à faire du marketing de réseau sans vraiment savoir ce que c’était… pour finalement réussir à être le top 1% mondial de plusieurs sociétés de MLM,
  • Un exercice infaillible pour apprendre à contrer des objections à la pelle,
  • Pourquoi la vente pour Meryl, c’est “comprendre ce que la personne veut et le lui donner” (et comment il fait pour y parvenir),
  • L’avantage inestimable pour ton business si tu prends le temps de comprendre les fondamentaux comme la vente et la psychologie (au lieu de rechercher le dernier hack à la mode),
  • Ou pourquoi cette maxime est vraiment importante “Ce qui était valable il y a trois ans, sera encore valable pendant 3 ans, ce qui était valable il y a 3000 ans, le sera encore pendant 3000 ans”,
  • Comment il en est arrivé à lier marketing de réseau et marketing en ligne pour créer son premier produit,
  • Son système simple et minimaliste (mais tellement efficace) pour attirer des gens dans son MLM et que tu peux (et devrais) appliquer aussi à ton business,
  • Et le truc sur lequel il faut appuyer (et qui fonctionne encore mieux que d’optimiser ton tunnel de vente) si tu veux vraiment augmenter tes ventes,
  • La manière “banale” pour devenir toujours meilleur dans tes contenus (que ce soit en vidéo, dans tes appels de vente, dans tes mails, etc.),
  • Ce qu’il s’amuse à faire quand il est en appel de vente vidéo (et pourtant en face la personne ne remarque rien du tout),
  • L’importance de l’écoute quand on parle avec un prospect (et pourquoi parfois il mettait son portable en mode “mute” pendant que la personne parlait…),
  • Apprendre à vendre, c’est une chose, mais apprendre à “se vendre” c’est encore autre chose, et pourquoi finalement c’est presque plus important de savoir se vendre (et quelles sont les conséquences positives si tu fais ça),
  • L’importance de continuer à se former (et ce que Meryl prend toujours avec lui lorsqu’il se déplace), et pourquoi tu devrais avoir une plage journalière dédiée à la lecture (mais sans vouloir chercher à lire de nouveaux livres),
  • Sa façon de faire le point sur sa vie et son business tous les jours, tous les mois, toutes les années… et même toutes les décennies,
  • La façon de montrer de la gratitude même quand tu n’as pas atteint tes objectifs (et pourquoi c’est finalement un simple choix qui t’appartient),
  • Pourquoi il accorde beaucoup d’importance au networking même en étant une personne introvertie et tous les bénéfices qu’il en retire… uniquement s’il fait cette chose avant d’y aller (pourtant il n’aime pas dépenser de l’argent pour aller dans les séminaires),


Et encore plein d’autres choses !



Le programme te plait ? 
Rendez-vous ici: https://www.youtube.com/watch?v=khb4RDdLMn0

À demain ! 

Je suis victime de plagiat, que faire ?

Quand tu commences à être visible auprès de ton audience, tu deviens également visible auprès de tes concurrents.

C’est ce que j’ai compris cette semaine lorsqu’un ami m’a alerté:

« Eh ! Ce type utilise la même publicité Facebook que toi. Mot pour mot ! » 

Après vérification, aucune ambiguïté possible:

J’avais bien été plagié.

Un « marketeur » qui propose des solutions similaires aux miennes se servait de mon copywriting pour attirer des visiteurs sur son site.

Comment réagir en cas de plagiat ?

Tout d’abord, j’ai ressenti de l’indignation.

Puis de la colère.

Ok, c’est pas comme si on avait diffusé le PDF de mon roman en ligne, accessible à tous gratuitement.

Mais c’est quand même une partie de mon travail qui avait été volée.

Une partie de moi.

Et justement, c’est là que la colère a fait place à de l’indifférence.

Très vite, j’ai réalisé que mon « concurrent » avait pris une « partie de moi » et s’en servait pour son business.

Sauf que, par définition, une partie de moi ce n’est pas une partie de lui.

Je veux dire…

Tu peux être un sosie de Jim Carrey, tu peux jouer la comédie comme Jim Carrey…

Mais tu ne pourras jamais être Jim Carrey.

Tu ne resteras qu’une pâle copie de l’original.

Quand j’ai partagé cette problématique autour de moi, vous avez été nombreux à vous offusquer.

Et pas mal d’entre vous ne comprenez pas comment je faisais pour rester aussi calme

(je suis assez zen de nature. Comme l’eau qui dort)

Enfin, certains l’ont pris avec philosophie:

« Tant qu’il te copie, c’est qu’il t’estime meilleur que lui. » 

(Ça tombe bien, moi aussi)

En y réfléchissant, j’ai compris que ce qui faisait que les Funnel Networkers me rejoignaient, ce n’était pas grâce à telle ou telle pub.

Ni telle promesse, ou tel webinaire.

Mais grâce à tout cela à la fois.

Un tout qui est imprégné de ma personnalité.

(Après, on l’aime, ou on ne l’aime pas. Mais elle a le mérite d’exister)

Dans ton business ? C’est la même chose.

Tes prospects ne vont pas démarrer dans ton équipe grâce aux produits, la société ou le plan de rémunération.

Des études ont démontré que le facteur de décision numéro 1, c’était…

TOI.

Tu es la différence entre le succès et l’échec.

C’est ce qui explique que ceux qui réussissent ont tendance à réussir, et ceux qui se plantent dans une compagnie se planteront aussi dans la prochaine.

(aussi longtemps qu’ils ne feront pas un travail sur eux-mêmes)


Tu te feras peut-être copier aussi.

En fait, tu as déjà des dizaines de milliers d’indépendants qui sont des « copies » de toi.

Eh oui.

Toi et tous les autres distributeurs de ta compagnie, vous vendez strictement la même chose.

Tu n’es pas seulement en concurrence avec les autres MLM.

Mais également avec les autres distributeurs – y compris ta propre équipe
(bien que tu y trouves un intérêt financier)

Pour éviter ça, sortir du lot, et ne plus avoir de compétition ?

Mise sur ta personnalité.

Sois authentique, adopte une personnalité forte.

Ce que j’appelle un « Personnage Attractif » 

(non pas que tu doives te créer un personnage pour autant. Juste travailler ton personnel branding)

Il y a 4 composantes qui font un personnage qui va captiver ses prospects et les attirer comme un aimant.

J’en parle dès le 3ème jour du programme Funnel Network – le jour dédié au storytelling.

Dans une vidéo, j’explique justement:

* Pourquoi on continue de suivre une série, même si on trouve qu’elle est bof-bof depuis la saison 4
* Les 4 composantes qui constituent un personnage attirant (s’il t’en manque une seule, ça ne fonctionnera pas)
* Comment polariser son audience, et n’attirer exclusivement que les bons profils – ceux qui te ressemblent

Et ça, c’est juste une seule de la cinquantaine de vidéos qui compose le programme.

Habituellement il est vendu 1497€.

Mais comme tu le sais peut-être, je l’ai laissé à son prix de re-lancement.

Pour l’instant.

Pour les détails, ça se passe ici:

https://www.funnel-network.com/programme

Excellente journée,

Meryl

Ton Funnel Coach

PS: heureusement, j’ai aussi des confrères qui font du bon travail. On avance, chacun de notre côté, chacun avec sa personnalité, et (je crois) dans le respect mutuel. Quand à celui qui a copié ma pub, je ne lui jette pas la pierre. Au fond, tout le monde s’inspire de tout le monde, et la frontière entre s’inspirer et copier est parfois assez fine. Ce n’est jamais qu’un entrepreneur qui apprend et qui souhaite s’en sortir – pas un cambrioleur. Mais c’est un sujet pour un autre jour.

PPS: si évidemment tu es victime d’un plagiat avéré autrement plus grave, je t’invite à ne pas te laisser faire à contacter les autorités compétentes. La philosophie a ses limites.