La fortune est dans le suivi (mais j’aime pas ça)

Mardi 23 février 2021


48% des vendeurs ne font pas de suivi avec leur prospect.
Alors que 80% des ventes sont réalisées après la 12ème relance.
C’est en tout cas ce que conclut une étude menée par thesocialmediapress.


On t’a sûrement déjà répété l’adage:
“The fortune is in the follow-up”
Donc tu le sais que l’argent réside dans le suivi.
Les marketeux parlent même de “l’argent est dans la liste (email)”.


Mais entre savoir et faire, il y a un monde.
Autant présenter son activité est passionnant.
Autant relancer ses clients ou partenaires potentiels, c’est tout de suite moins fun.


Tu ne t’es jamais senti comme un gros lourd en train de draguer en boîte ?
Tu as déjà eu le sentiment qu’on te voyait venir à 10km avec tes messages de relance ?
“Hello, alors comment avance [TON PROJET] ?”
“Dis, j’ai pensé à toi…”
“Alors, tu as pu jeter un oeil à… ?”


La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un moyen d’effectuer un suivi de qualité:

  • qui convertit les prospects en client
  • sans devoir envoyer des relances manuelles
  • sans décrocher le téléphone pour tomber sur le répondeur
  • sans passer pour le relou de service


Mais surtout, il existe une manière de faire qui te permet de:

  • rendre tes prospects accrocs à ton contenu
  • faire saliver tes clients potentiels
  • follow-up les plus sceptiques pendant 2, 3 ou 6 mois
  • travailler une fois et récolter les fruits mille fois


Si ça te parle, ça tombe bien.
C’est le sujet de la formation que je suis en train d’enregistrer
Et qui devrait te permettre d’aller chercher les 80% de chiffre d’affaire à côté desquels tu passes peut-être.


Je t’en dis plus demain.


Meryl
Expert en statistiques


PS: je suis curieux de savoir quelle est la plus grande difficulté que tu rencontres en ce qui concerne le suivi de tes prospects. Laisse un commentaire sous ce post pour que je puisse t’aider au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.