Je me suis marié

À moins que vous ne prêtiez une sympathie particulière à mon égard, voici une nouvelle qui ne devrait pas vous faire grand chose.


Pourtant, il se pourrait bien que l’alliance que Madame Camus m’a passée au doigt le week-end dernier puisse vous donner 2-3 idées pour votre business.


Même s’il s’agissait pour nous d’un moment de grande émotion, je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux nombreux points communs qui existaient entre mariage et entrepreneuriat…


(en plus, il se pourrait bien que dans l’euphorie je te fasse une offre complètement irrésistible, donc reste attentif…)


1. L’importance de bien choisir son associé


Dans son couple comme en affaires, il est primordial de bien choisir qui nous épaule. Un jour, j’ai demandé son avis à Cédric Anicette (le gourou de Quitter La Rat Race). Après un bref moment de réflexion, il m’a répondu:


“Moi… J’aime pas m’associer”


Clair et percutant.


Mais si vous décidez tout de même de monter une affaire à plusieurs, souvenez-vous que c’est comme passer une bague au doigt.


Pour le meilleur et pour le pire…


2. Tout le monde ne mérite pas de partager votre vie


On disait souvent, au siècle dernier: “derrière chaque grand homme, il y a une grande femme” (depuis, il y a eu les féministes). Je crois que c’est vrai.


Vous connaissez déjà l’importance de l’environnement: nous sommes la moyenne des personnes que nous fréquentons, etc. Devinez quoi ? Votre partenaire de vie est probablement la personne avec qui vous allez passer le plus de temps ! (à part votre associé, peut-être).


Aussi, votre chéri(e) va indubitablement vous influencer. Et, autant je crois que le soutien de son conjoint(e) est une aide massive pour la réussite, autant je crains que son manque de soutien soit une des causes d’abandon les plus fréquentes…


Surveillez bien les personnes que vous laissez entrer dans votre vie. Vérifiez que vous partagez les mêmes valeurs et la même vision, sinon quoi vous risquez vite de vous retrouver déchiré(e) entre couple et boulot (au lieu que l’un soutienne l’autre).


3. Ça ne vous viendrait pas à l’esprit, si ?


Tandis que les serveuses que j’avais embauchées pour la journée faisaient des allers et retours entre les tablées, je fis la remarque suivante à ma fraîche épouse:


“C’est quand même agréable d’avoir des gens pour nous épauler”


Pour le coup, il ne nous serait pas venu à l’idée de servir nous-même le champagne à toutes les tables, ni d’endosser le rôle du photographe, du traiteur, de la maquilleuse, etc.


Mais là où déléguer pour l’organisation d’un mariage paraît évident, ce n’est plus la même histoire lorsqu’on entreprend. On est tenté de tout faire: création de contenu, vidéos youtube, montage, mise en ligne, publicités facebook, gestion du business manager, webinaire, tunnel de vente, administratif…


Ma femme et moi ? Nous sommes occupés de la décoration, des courses, de la gestion des prestataires… Mais pour le reste, nous avons naturellement “délégué”. Nous avons fait les tâches où nous étions indispensables ou qui nous faisaient plaisir, et nous avons mis le reste entre les mains de personnes compétentes.


Je ne dis pas qu’au début, il ne faut pas tout faire soi-même (c’est comme ça qu’on apprend, surtout lorsqu’on commence avec un budget limité comme moi à l’époque). Je dis juste que la soirée est plus belle quand on sacrifie quelques bénéfices pour embaucher des personnes meilleures que soi…


4. C’est déplaisant, mais ça fait partie du jeu


Vin trop piquant, viande trop cuite, musique trop forte, musique pas assez forte…


Il y aura toujours quelqu’un pour critiquer quelque chose (sauf la robe de la mariée. Elle était vraiment magnifique…)


La nature humaine est ainsi faite: on a un biais qui nous pousse à voir le négatif, car c’est en corrigeant les défauts qu’on pouvait jadis survivre dans la nature.


Et même si vous mettez un point d’honneur à faire les choses bien, vous ne plairez pas à tout le monde. Chaque personne a sa propre expérience du monde, ses propres perceptions, ses propres blessures… Tout ce que vous ferez sera perçu à travers leurs filtres.


Finalement, le jugement que les autres vont vous porter ne dépend pas tant de vos actions que de la manière dont ils les interprètent.


Dans l’entrepreneuriat, vous ferez forcément face à des critiques. Si vous n’en avez pas, c’est que vous ne bousculez pas suffisamment les codes et que votre message est trop fade. Or, c’est en proposant quelque chose de différent (et donc dérangeant pour certains) que vous parviendrez à trouver des clients.


La plupart des webentrepreneurs craignent de trop polariser, alors que pour la plupart ils ne le font pas assez. (je parle justement du concept de polarisation dans la formation que je mentionne plus bas…)


Même si ça ne fait pas toujours plaisir, dites-vous bien que la critique vient avec le succès. Ils sont fournis ensemble. C’est le même package ! Comme je le dis souvent: “ça fait partie du jeu”.


5. Croire au soleil lorsqu’il pleut


La cérémonie a lieu dans moins d’une heure, lorsqu’il se met à tomber des gouttes. A part un “je m’y oppooooose” théâtral, c’est à peu près la pire chose qui puisse arriver pour l’occasion.


Tandis que la future mariée retient ses larmes pendant qu’elle enfile son voile en coulisses, j’avoue être resté optimiste. C’était peut-être naïf, mais je faisais confiance en la perfection des choses – et au retour du soleil lorsqu’on en aurait besoin.


Les gouttes de pluie ? Ce ne sont jamais que les nombreux couacs lors de la diffusion d’un webinaire. C’est le micro qui ne fonctionne pas à un séminaire. C’est la vidéo qui ne se lance pas à une présentation d’affaire, etc. D’expérience, le soleil finit toujours par arriver.


Et s’il ne se pointe pas à temps, il est toujours possible de saisir un parapluie. Vous ne pouvez pas contrôler le temps qu’il fait, mais vous pouvez choisir comment vous vous habillez.


Nous nous sommes dit “oui” sous un soleil radieux et une légère brise. Suffisamment chaud pour être à l’aise, suffisamment frais pour ne pas transpirer et mourir de soif. Pour une date et une heure choisies un an et demi en avance, à la mi-septembre, j’estime qu’on a eu de la chance.


Préparez un plan B, et un plan C. Mais gardez la foi en le plan A. Lâchez prise, et concentrez-vous sur ce qui est en votre contrôle.


6. Trois alliés pour vous distinguer de la foule de concurrents


Très tôt, nous avons choisi d’organiser un mariage qui nous ressemble. C’était le mot d’ordre. On voulait faire quelque chose qui nous plaisait, et refuser catégoriquement ce qui ne nous plaisait pas – quitte à s’affranchir des codes traditionnels et prendre des risques.


Faire ce qui nous plaît et ce qui nous ressemble vraiment ? C’est ce qui nous a fait choisir un food-truck et des hamburgers maison comme repas principal (au lieu d’un traiteur et d’un repas gastronomique). Ou une cérémonie laïque en extérieur plutôt qu’un mariage religieux en période de crise sanitaire. Ou encore, une bouteille de Champomy pour les mariés à la place du champagne (quoi ? On adore ça et on n’aime pas l’alcool de toute façon…)


Des choix qui ont fait l’unanimité, et que tout le monde a respecté ne serait-ce que parce que “ça change”.


Faire ce qui nous semble juste, quand bien même cela peut choquer ou déplaire ? C’est ce que l’on appelle l’intégrité.


Faire des tunnels de vente pour son MLM, quand tout le monde est bloqué avec la liste de noms depuis 1982 ? C’est ce que l’on appelle innover.


Trinquer au Champomy ? C’est ce se foutre de l’avis des autres et faire ce qui nous plait vraiment.


L’intégrité, l’innovation et le détachement : voici vos alliés pour vous démarquer de vos concurrents comme un bacon-burger et du champomy sur la table de la mariée.


7.S’amuser sur le court-terme, et construire sur le long-terme


Rire, s’amuser, être complices… 


Ce ne sont pas simplement les ingrédients d’une vie de couple épanouie. C’est également la recette d’un business que vous pourrez construire sur le long-terme.


Autant la réussite vient avec le temps, autant vous n’aurez pas le temps d’y goûter si vous abandonnez trop tôt.


Or le meilleur moyen de ne pas abandonner reste encore prendre du plaisir. Comment pouvez-vous vous amuser à la tâche ? Comment pouvez-vous concentrer vos efforts sur ce que vous aimez ? Comment pouvez-vous articuler votre vie autour de vos passions ?


Que ce soit pour le mariage ou pour un business en ligne, le jour de lancement n’est que la première étape d’une aventure qui se construit dans la durée.


Bien sûr, il y aura des embûches – et ceux qui iront le plus loin sont, je crois, ceux qui ont une réelle vision à long-terme. Une vision qu’ils ont, finalement, épousée.


***


J’espère que ce mail vous a plu, et que vous avez trouvé ces idées intéressantes. Quoiqu’il en soit, je me suis beaucoup amusé à vous écrire aujourd’hui.


Maintenant comme promis, j’ai une proposition à vous faire… Allez-vous me dire “oui” ?


Souvent, on me demande où est-ce que je vais chercher les parallèles que je fais entre le business et la vie de tous les jours. C’est en fait le résultat d’un attrait naturel pour les histoires (et un peu d’entraînement…).


Je me suis rendu compte que les histoires avaient un pouvoir incroyable: celui de transmettre ce que vous avez dans la tête, dans la tête de quelqu’un d’autre. 


Pour moi, c’est de la télépathie.


Imaginez que, demain, vous êtes capable de montrer votre vision du monde à votre prospect. En un instant, il va voir ce que vous voyez, comprendre ce que vous avez compris… De ce fait, il ne peut qu’être d’accord avec vous.


Quoi que vous ayez à lui proposer, votre interlocuteur va adhérer: parce que vous avez changé la manière dont il perçoit les choses. Vous avez changé son “paradigme”.


Là où de nombreux entrepreneurs restent bloqués sur “comment trouver des clients” ou “comment répondre aux objections”, une poignée d’entre eux ont compris la puissance des histoires.


Celui qui maîtrise l’art de raconter des histoires peut convaincre son auditoire en douceur, et tuer les objections dans l’oeuf. Il est capable de susciter des émotions spécifiques chez son interlocuteur. En quelques phrases, il peut éveiller la compassion, l’optimisme ou la motivation.


C’est grâce à ce “super-pouvoir” que des entreprises comme Disney ou Apple se sont hissées au sommet. 


La bonne nouvelle ?


C’est que cette compétence s’apprend.
Et elle porte un nom: le story-telling.


Ces dernières années, j’ai pu m’exercer par le biais de centaines de présentations d’affaires et de conférences en public réunissant jusqu’à plus de mille personnes.


Une fois, j’ai même pu m’essayer à une métaphore entre le marketing de réseau et écrire un roman, lors d’un séminaire aux Pays-Bas, en anglais ! (la vidéo du discours est disponible sur ma chaîne Youtube).


Et évidemment, j’ai appliqué la magie du storytelling pour écrire et publier mon premier roman à l’âge de 19 ans.


Mais surtout, je m’en suis servi pour construire mes propres présentations (j’estime que le storytelling m’a rapporté à lui seul plus de cent mille euros cette année…).


J’ai compilé mon expérience et mes recherches en 10 modules de formation vidéo, que j’ai appelée:


STORYTELLING: Captiver son audience avec une histoire hollywoodienne et transformer les mots en euros.


Voici ce qui t’attend dans cette formation:

  • La Formule secrète pour trouver et convertir des inconnus en clients ou partenaires (saute ne serait-ce qu’une seule de tes étapes, et tu es sûr d’anéantir tes chances de parrainer)
  • Pourquoi des objets du quotidien peuvent passer de 20€ à 300,000€ grâce au storytelling (et comment t’en inspirer pour augmenter la valeur perçue de ton opportunité)
  • Les 3 éléments d’une bonne intrigue – dont un qui plombe les histoires des speakers MLM lorsqu’il est oublié
  • Devenir un personnage charismatique grâce à 4 composants simples, mais contre-intuitifs (le tout sans mentir ni détourner la vérité)
  • Toucher ses prospects en plein coeur en exploitant la technique des Deux voyages du héros (attention, dans certains cas cela risque d’émouvoir tes interlocuteurs jusqu’aux larmes)
  • Mon script en 8 étapes, basé sur les meilleurs scénarios américains, pour transformer une vie apparemment lambda en une histoire digne des blockbusters (simplement en choisissant les bons événements, sous le bon angle, dans le bon ordre…)
  • Les secrets de Pixar (Toy Story, Là-haut…) pour créer des best-sellers
  • Comment se constituer un arsenal d’accroches qui va déscotcher ton prospect de son fil d’actualité pour aller voir ce que tu proposes 


Grâce à ces stratégies, Mickael est passé de “networker lambda” à “leader attractif”. Un jour il a frôlé la paralysie, et cela l’handicapait dans sa vie entrepreneuriale – jusqu’à ce qu’il apprenne à utiliser cet épisode troublant de sa vie pour inspirer les autres et servir une cause qui l’anime.


“STORYTELLING”, c’est plus de 2h30 de vidéos, powerpoint à l’appui, pour t’aider à construire une histoire en béton et d’augmenter drastiquement ton nombre de ventes (ou de parrainages, si tu fais du MLM).


À l’origine, c’était le tout premier module du Funnel Network™, mon programme phare. Mais au vu des retours clients, j’ai choisi de le vendre séparément afin de le rendre accessible au plus grand nombre (et pas seulement aux distributeurs MLM qui ont rejoint le Funnel Network™ – car la formation s’adresse à tous les indépendants qui souhaitent vendre davantage, en ligne ou en présentiel).


Le prix catalogue de cette formation est habituellement de 197€ TTC.


Mais parce que tu m’as lu jusqu’ici, et que je suis encore sous l’euphorie du mariage… Tu peux profiter du code promotionnel “JUSTMARRIED” qui fait chuter l’investissement à seulement 57€ ! (un restau pour deux…)


Tu as jusque dimanche soir 23h55 pour profiter de la réduction.


Tout ce que tu as à faire, c’est de te rendre sur cette page, et d’insérer le code JUSTMARRIED lors de la commande (fais un copier-coller si tu es fâché avec l’anglais 😉 ).

https://sso.teachable.com/secure/687274/checkout/2277478/storytelling


Une fois que c’est fait, tu vas recevoir un email avec tes accès. Et d’ici ce soir, tu peux déjà avoir ta légende personnelle sur papier, ainsi que les bases d’une des compétences les plus rémunératrices du 21ème siècle.


Je vous retrouve tout de suite l’autre côté.

Funnellement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.