Lutte pour la dominance, gestion du stress et épigénétique (podcast)

Je pars faire ma séance de sport dans quelques minutes.
Le temps pour moi de t’envoyer l’enregistrement audio que je viens de réaliser pour toi. 


Yes, aujourd’hui, tu as le droit à un petit podcast privé.
Ça m’est venu suite à ma lecture de ce matin. 
J’ai pris quelques notes, j’ai eu quelques idées 
Et je me suis dit que ça serait intéressant de te partager ça. 


Sauf que je n’avais pas encore structuré ma pensée, et que je ne me sentais pas de t’écrire un pavé.
À la place, j’ai pris mon micro et je t’ai préparé un audio: 

Lutte pour la dominance, gestion du stress et épigénétique:

 https://youtu.be/F81GhqPpeC0 


Je t’y parle comme je parlerais à un ami
(D’ailleurs, la plupart de mes podcasts étaient originellement des debriefs destinés à des potes…) 
Clique sur le lien pour écouter le podcast sur YouTube. 

 https://youtu.be/F81GhqPpeC0 


À demain. 


PS: aujourd’hui, je ne te mets pas de lien pour prendre rendez-vous pour un appel stratégique. Non seulement vous avez été très nombreux à postuler, mais j’ai aussi besoin de temps pour coacher mes clients et enrichir leur formation en ligne. Je te fais signe quand je peux reprendre des appels… 

Comment reprogrammer son cerveau pour réussir

Si tu n’es pas abonné à ma chaîne Youtube, tu as peut-être manqué la vidéo qui est sortie hier. 


Comment reprogrammer son cerveau pour réussir: https://youtu.be/EKYOLOaaJtQ 


Tu vas découvrir:

  • L’équation pour réussir par A + B 
  • Comment reprogrammer ses croyances pour manifester une nouvelle réalité 
  • Le cercle vicieux dans lequel s’enferment la plupart des gens (et comment inverser la tendance) 
  • L’étonnant test des anagrammes


Je te laisse y jeter un oeil. 


À très vite, 

Ne cherche plus… Tu es MULTI-POTENTIEL.

Si toi aussi tu as voulu un jour devenir avocat, monter ta boîte, devenir écrivain, faire des vidéos Youtube, te lancer en politique, passer ta ceinture noire de kung-fu et faire le tour du monde…

Ce n’est pas forcément parce que tu veux tout faire différemment que tout le monde.
Mais peut-être parce que tu es un multipotentiel.

Qu’est-ce qu’un Multipotentiel (MP) ?

Ce n’est pas un super-pouvoir, ni un privilège.
Ça désigne simplement une personnalité singulière, basée sur un câblage neuronal différent.
En clair ?
Le MP est une personne très curieuse dont les intérêts sont infinis.

Tu es un MP si…

  • Tu n’as jamais su répondre à la question: « Tu veux faire quoi quand tu seras plus grand ? »
  • Tu as du mal à trouver ta vocation. Pas parce que tu manques d’intérêts… Mais parce que tu en as trop.
  • Tu es avide de connaissances, et tu es capable de devenir obsédé(e) par un sujet… Avant de t’en désintéresser complètement
  • Tu n’étais pas du tout stressé à l’idée d’être le nouvel élève de ta classe (au contraire, ça t’enthousiasmait plus qu’autre chose)
  • Tu es en quête perpétuelle de vérité et de sens à ta vie
  • Tu as un humour décalé ( = tu sais manipuler les émotions pour les transmettre de manière agréable)
  • Tu veux te sentir libre: libre de changer de boulot, de passion ou de vie à tout moment
  • Un simple sujet de conversation ou un film peut t’inspirer 100 idées de business
  • Tu es capable de faire des liens entre deux idées qui n’ont a priori rien à voir

De prime abord, ça peut sembler génial.

Mais c’est sans compter le revers de médaille qui vient avec:

  • Tu as des humeurs Up and Down qui sont difficiles à supporter pour tes proches
  • Tu as tendance à « te noyer dans un verre d’eau » et te sentir submergé par pas grand chose, à cause de ton hyperactivité mentale
  • Tu doutes et tu te remets constamment en question
  • Tu as horreur de l’ennui
  • Tu détestes faire des choix alors qu’un tas de sujets te plaisent, et tu te sens capable de tout faire

Tu te reconnais ?
Bienvenue au club : -)

En ce qui concerne ton business, voici les réflexions que tu te fais régulièrement:

  • « Je ne sais pas quel business monter, tout m’intéresse ! »
  • « Je n’arrive pas à trouver ma « niche » ! »
  • « Devenir un expert dans mon domaine ? Je ne sais pas… C’est pas mon truc d’être un spécialiste… »
  • « Je manque d’un plan d’action clair, concret et directement applicable pour moi »

La vraie question, finalement, c’est:
« Comment créer un business au service de ma liberté quand je suis multipotentiel ? »

La réponse, je l’ai cherchée pendant des années.
(En tant que coach, consultant, romancier, ancien networker, ancien vendeur en porte à porte, copywriter, mari, passionné de physique quantique, féru d’animaux, amateur de jeux vidéos, youtuber, voyageur intrépide, marketeur et formateur… Tu te doutes que j’avais du mal à me concentrer sur un seul domaine d’expertise)

La bonne nouvelle ?
C’est que ça ne m’a pas empêché de trouver ce qui me passionne réellement
Et de monter un business qui m’a permis de quitter la prison du salariat (et du surendettement) dans laquelle je m’étais enfermé.

Tout ce dont tu as besoin, c’est d’un diagnostic.
Et d’une méthode.

Un diagnostic: pour faire le point sur ta situation, et comprendre ta personnalité et ton parcours.
Une méthode: pour suivre un plan d’action personnalisé

Tu n’as pas besoin d’une énième formation en ligne.
Mais d’une stratégie sur-mesure, qui correspond à ton multipotentialisme.

Le seul moyen d’y accéder ?
C’est que ta candidature soit retenue après l’Entretien Stratégique.

Tu peux déjà t’inscrire sur cette page pour réserver ton appel de « diagnostic » :

www.merylcamus.com/rdv

À ton multipotentiel.

PS: hier, j’ai posté une nouvelle vidéo sur ma chaîne Youtube. « Secrets de riche: Comment atteindre les sommets de la réussite ». Le titre est un peu pompeux… Mais le contenu contient quelques pépites qui devraient te plaire.

Tu es déjà contaminé.

Est-ce qu’il t’est déjà arrivé de travailler sur ton ordinateur
Et de te rendre compte, 30min plus tard, que tu étais en train de scroller sur ton fil Instagram ?

Qui n’a jamais cramé une heure de son temps en descendant son fil d’actualité Facebook ?
Ou passé sa soirée à consulter des vidéos sur Youtube ?

Quand on le fait pendant une pause, ça va.
Si c’est le weekend, passe encore.
Mais quand ça empiète sur notre to-do list de la journée,
Là, ça met carrément nos objectifs en péril.

Parce que bien souvent, ce n’est pas un acte isolé.
Non.
La procrastination est un fléau qui s’abat sur tous les entrepreneurs.

La question n’est pas de savoir si tu peux éviter la maladie
Mais à quel point tu peux y résister
Car tu es déjà contaminé.

Pour t’aider, je t’ai enregistré une vidéo brute de pomme
Sans montage, sans filtre, sans script, sans script
Juste moi qui te parle
Et qui te partage mes 4 meilleurs conseils pour ne plus procrastiner.
(Et pourquoi les systèmes de motivation et les « hacks » ne fonctionnent pas…)

Comment ne plus procrastiner: https://youtu.be/XunePyrJFaY

Si la vidéo te plaît, c’est parfait.
Parce que cette année, j’ai prévu de publier 3 vidéos par semaine, vers 17h à chaque fois.

  • Une vidéo le mercredi.
  • Une vidéo le vendredi.
  • Une interview le lundi.

En espérant que cette vidéo deviendra aussi virale que la procrastination…

À demain.

Pourquoi je me suis tapé 9h de route

Hello !

Bien arrivé à Cannes, où je vais séjourner une dizaine de jours.

Je ne sais pas s’il y a des sudistes parmi vous…

Mais il fait chaud dans votre pays !

(m’enfin, c’est pas désagréable).

À la base, je descendais de Reims pour assister au séminaire annuel de mon bon ami Raphael Carteni (dont je te toucherai certainement quelques mots lundi quand ça sera fini…)

Et avec mon pote on a décidé d’allonger un peu le séjour.

Histoire de changer un peu d’environnement pour bosser et prendre du bon temps.

Si je te dis ça, c’est pour insister sur l’importance de l’environnement.

Par environnement j’entends plusieurs choses:

1) Le lieu où tu te trouves (les amateurs de feng-shui confirmeront qu’il impact directement notre productivité)

2) Les personnes que tu fréquentes le plus

À ce sujet, tu connais certainement la célèbre citation de Jim Rohn:

“Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus souvent”

Et enfin:

3) Les personnes qui t’entourent au quotidien (les collègues, la famille…)

Je l’ai directement remarqué dans mon expérience personnelle: les personnes qui gravitaient autour de moi dictaient directement mes standards.

– Quand je faisais mon premier taff de serveur pendant l’été 2011, dépasser les mille euros c’était la grande fortune (et j’ai pu acheter mon premier mac à la fin de l’été – j’ai rarement été aussi heureux !)

– Quand j’ai travaillé comme vendeur chez But, mes collègues jalousaient celui qui prenait 1900 ou 2000€.

– Quand je faisais du MLM, et que mon coloc prenait 14,000€ de commissions mensuelles, forcément mes standards augmentaient.

– Idem quand je passais les soirées avec mes upline américaines qui pesaient des millions (ça a l’avantage de te faire visualiser… Mais attention à ne pas transformer ces émotions stimulantes en de la frustration…)

Dernièrement, mes standards ont encore pris un coup.

Je me suis rendu à un séminaire ultra-privé, avec des entrepreneurs incroyables. Lors d’un tour de table, on a demandé ses revenus à mon voisin de gauche (un grand gaillard tout timide). Il a répondu:

“Je sais que pour certains d’entre vous, ce n’est pas grand chose, mais… Je viens de passer la barre des 50,000€ mensuels”

Wow.

Quand un type, avec toute l’humilité du monde, déclare qu’il gagne 50k mensuels et qu’il pense que c’est plus ou moins une norme…

… Tu sais que tu es dans la bonne salle !

Avertissement, maintenant.

Je t’ai raconté cette anecdote (personnelle) pour t’ancrer l’importance de l’environnement et, surtout, des standards.

Si tu as ressenti de la frustration ou de la jalousie quand j’ai parlé de 50,000 euros…

Si tu trouves que c’est trop…

Si tu penses qu’il a menti, ou que ce n’est pas possible…

Alors tu as des blocages avec l’argent que tu dois absolument lever pour avancer.

Je ne te raconte pas ça pour t’impressionner ou autre

(si tu savais comment je m’en fous…)

Mais juste pour te partager quelque chose que je trouve intéressant.

Si je vais trop loin, tu me le dis (ou tu te désinscris).

Si ça t’inspire, tu me le dis aussi.

Ceci étant dit, je t’invite à évaluer ton environnement:

1) est-ce que je travaille dans un lieu qui m’inspire, ou qui est propice à donner le meilleur de moi-même ?

2) est-ce que les personnes les plus proches de moi partagent les mêmes valeurs et les mêmes ambitions que moi ?

3) quels sont les standards des personnes qui m’entourent au quotidien ? Quels sont mes standards à moi ?

Car ce sont tes standards (ce que tu tiens pour “acceptable”) qui vont définir tes résultats.

Excellente journée à toi.

Funnellement.

PS: pour ceux qui ont manqué le dernier mail, j’ai sorti une nouvelle formation. Celle qui pourrait bien avoir le plus d’impact dans ta vie pro et perso d’ici les prochains jours… Tu peux la retrouver ici: https://www.funnel-network.com/aaev

Cette loi a supprimé 80Go de mon ordi…

Joyeux jour férié !

(si tu n’avais pas remarqué que c’était le cas, c’est probablement que tu es encore dans ce que j’appelle le « rush de fin de mois » )

Parfois, les journées ne se déroulent pas comme prévu.

Tu sais ? Tu planifies une to-do list de 1,5km

La journée est chargée, mais tout est bien rôdé

Et là, un petit grain de sable vient se glisser dans l’engrenage et c’est la cata.

C’était mon cas hier.

Je sortais d’une grande session de tournage vidéo pour la mise à jour de mon programme

Et alors que c’est le Bronx sur mon ordi parce que je suis en plein montage

Je vois les icônes de mon bureau disparaître une à une.

Vu que mon Mac était essoufflé comme un boeuf qui finissait un marathon, je ne me suis pas inquiété et j’ai estimé que c’était un bug d’affichage.

Sauf que ce bug « d’affichage » a volatilisé 80Go de fichiers.

Comme ça, en un claquement de doigts.

Vu que je suis quelqu’un de très (trop ?) zen, je n’ai pas paniqué pendant une heure ou deux.

Mais après un long moment au téléphone avec Apple, 

Et après avoir compris que sans Cloud ni Time Machine je ne pourrais rien récupérer 

J’ai fait mon deuil et j’ai commencé à compter ce que j’avais perdu…

Par chance, j’avais une bonne partie de mon travail qui était sauvegardé sur mon disque dur externe, ou en ligne.

Par contre, adieu l’enregistrement de mes coaching de groupe

Adieu la prochaine interview pour ma chaîne Youtube… 


Ok maintenant, que retenir de ça ?

(à part que tu devrais investir dans iCloud, utiliser la Time Machine pour Mac ou déposer ton travail sur un Drive si ce n’est pas le cas ?)

Eh bien, des fois, la foudre frappe au mauvais endroit.

Quelles étaient les chances pour que mon système bug et détruise l’intégralité de mon bureau ? (ou que je fasse une fausse manip, ce qui n’est pas exclu – bien que peu probable)

99,9% du temps, on ne risque rien.

Mais les 0,1% restants, on s’expose au danger, et il faut se préparer.

Ça s’appelle la loi de Murphy (pas l’acteur)

« Tout ce qui est susceptible d’aller mal, ira mal » 

Question:

Qu’est-ce qui est susceptible d’aller mal dans ton business aujourd’hui ?

Qu’est-ce que tu peux mettre en place en amont, pour te protéger de ça ?

(Le tout, sans construire un bunker en cas d’attaque nucléaire. Restons un minimum 80/20…)

Qu’est-ce qui se passerait si, par exemple, tu arrivais au bout de ta liste de contacts et que tu n’avais plus personne à prospecter ?

Deux choix: soit tu abandonnes ton activité, soit tu apprends à convertir des inconnus en clients.

Pour cela, deux solutions à nouveau.

Solution n°1: tu apprendre à créer de nouveaux contacts, et les faire passer de ton marché froid (inconnus) à ton marché tiède (contacts) puis chaud (prospects qualifiés).

C’est une excellente compétence à développer, mais qui peut prendre du temps. 

Et pendant ce temps-là, les commissions ne rentrent pas.

Solution n°2: tu créés un système d’attraction automatisé qui va attirer et réchauffer ton marché froid pour toi, de sorte à ce que tu n’aies plus qu’à t’adresser à des prospects chauds-bouillants.

Si tu as assisté à ma conférence en ligne, tu vois de quelle Machine à Réchauffer je parle.

Ça s’appelle le Funnel Network, c’est unique en francophonie, et tu as tous les détails ici:

https://www.funnel-network.com/programme

À très vite,

Meryl

Ton Funnel Coach

PS: ce soir entre 18h et 19h, comme tous les soirs, nouveau live sur le groupe Facebook. Il est encore temps de nous y rejoindre: https://www.facebook.com/groups/funnelnetwork/

Faire confiance à Meryl, vraiment ?

Joyeux lundi !

 
(pas très courant comme accueil, d’autant que la plupart des gens détestent ce jour de la semaine)
Mais si tu es networker / entrepreneur / à ton compte ?
Le lundi devient un jour comme les autres.
Pas pire qu’un jeudi, pas mieux qu’un dimanche

Et si tu n’aimes pas le lundi ?

C’est que tu ne fais pas la bonne chose.
Ou que tu aspires à faire autre chose.
Vu que c’est le premier jour qui ouvre sur toute la semaine
C’est comme une fenêtre qui donne sur tout ce que tu peux apporter au monde.
Donc si tu n’aimes pas le lundi, c’est que ce que tu as à apporter ne te plait pas.

Pour les autres ?

C’est une nouvelle occasion de partager ton opportunité
De mettre tes produits-qui-changent-la-vie entre les mains de tes clients
D’apprendre de nouvelles choses
De te rapprocher de tes objectifs
Et d’accomplir ta vision.
Bref.
On va pas épiloguer sur le lundi.
Retiens juste que si t’es pas de bonne humeur, c’est qu’il y a quelque chose à changer.
Mais si tu es prêt à croquer la semaine, alors je vais pas te retenir plus longtemps.

Je vais juste te laisser avec le témoignage de Morgane.

(Elle vient de finir le 3ème module du programme Funnel Network, sur 5)
Peut-être que tu as des doutes sur ce que je propose
(est-ce que ça correspond à ton activité ? est-ce que tu vas y arriver ?)
Ou peut-être que tu ne sais pas si tu peux me faire confiance.
Moi ?
Je ne suis pas très très objectif pour te répondre.
Morgane ?
Déjà un peu plus.
Je te laisse écouter cette charmante demoiselle
(oui, je suis attendri par ses mots)
« J’ai vu qu’il y avait quelque chose à faire avec Meryl. Que c’était quelqu’un de très posé, qui connaissait son sujet » 
À demain,
Meryl
NB: les membres privilégiés ont lu ce post des heures avant toi. Pour t’inscrire gratuitement, et recevoir mes meilleurs conseils chaque jour par mail, rendez-vous ici: https://www.funnel-network.com/optin-newsletter

Petit papillon deviendra grand

J’espère que tu as passé de joyeuses fêtes, et que le gros Père Noël t’a gâté.

 

Quelques heures avant le compte à rebours du Nouvel An, tu réalises que nous sommes le dernier jour de l’année.

 

C’est vrai.

 

Mais surtout ?

 

Tu es au dernier jour de ton ancienne vie.

 

D’ici 24 heures 2018, ça sera du passé.

 

Et je te conseille d’enterrer ton ancien toi à côté d’elle.

 

Dis-toi qu’aujourd’hui, en famille ou avec tes amis…

 

Tu es dans ton cocon.

 

Un cocon douillet où tu te reposes entre les fêtes.

 

Où tu t’amuses.

 

Mais après ?

 

Tu te rends compte que ton cocon est trop petit.

 

Et tu finis par en sortir.

 

Tel un magnifique papillon qui s’envole en battant de ses ailes flambant neuves…

 

Bon.

 

Oublions un instant le fait que le papillon ne puisse pas se nourrir et qu’il est condamné à ne vivre qu’une seule journée.

 

La question c’est:

 

Quel papillon veux-tu devenir ?

 

Quels sont tes 3 principaux objectifs pour 2019 ?

 

Je ne te parle pas de tes “bonnes résolutions”.

 

Je te parle de ce qui va te faire avancer significativement dans ta vie.

 

Les 3 choses que, si tu les réalises, tu pourras te dire:

 

“J’ai réussi mon année”.

 

Les 3 choses que, si tu ne les réalises pas, tu auras le sentiment d’avoir perdu ton temps.

 

(Ça ressemble à du développement personnel de rez-de-chaussée, et c’est vrai. Mais c’est pourtant fondamental)

 

Une fois que tu sais ce qui est réellement important pour toi…

 

Que tu sais à quel papillon tu veux ressembler…

 

La seconde question c’est:

 

“Est-ce que tu es prêt à sortir de ton cocon pour te métamorphoser et obtenir tout ça ?”

 

Si oui, je peux t’accompagner.

 

Parce qu’investir dans des formations en ligne, c’est bien.

 

(je suis moi-même un éternel étudiant)

 

Mais là où tu obtiens de réels résultats…

 

C’est lorsque tu te fais mentorer.

 

Quand tu as quelqu’un pour te donner des solutions précises et personnalisées à tes problèmes.

 

Quelqu’un qui est là pour t’encourager, et te dire quand tu as merdé.

 

Personnellement, c’est en passant une heure avec un coach (parfois moins) que j’ai débloqué mes situations.

 

Parfois, il ne manque qu’un seul chiffre pour ouvrir le cadenas.

 

Je te propose de t’aider à le trouver.

 

Et à te débloquer, ensemble, pour accompagner ta métamorphose de 2019.

 

Si tu veux postuler pour un coaching personnalisé, rendez-vous sur cette page:

 

https://devenir-un-as.com/pdv-coaching22578590

 

À tout de suite de l’autre côté,

 

Et sinon, excellent réveillon et à l’année prochaine !

 

Meryl

 

Prendre de l’élan

Hello hello !
Petit message express.
Aujourd’hui, je suis assez sollicité par mes clients.
Quelques tunnels de vente clés en main à finir
Une négociation pour un gros client qui veut maximiser son CA avec un funnel
Et quelques vidéos à enregistrer pour mes Funnel Networkers !
Du coup, il n’y aura pas de pépite aujourd’hui.
Et je ne te raconterai pas ma life non plus.
Simplement, parfois on a la tête dans le guidon…
Et il faut la garder.

C’est comme ça qu’on prend de la vitesse.

Qu’on obtient du momentum.
Traduction ?
De l’élan.
Si tu trouves que cet élan a une bonne tête…
Et que tu t’intéresses à cette histoire de “momentum” pour ton business.
Alors je te recommande de jeter un oeil au tout premier article de ce blog.
Je t’y parle du bouquin l’Effet Cumulé et de ses principes.
Dont celui-là.
Sur ce, demain je te réserve une petite anecdote.
Avec une belle leçon d’humilité.
Et quelques fondamentaux du business qu’on oublie trop souvent…
À demain matin !

Comment regarder les gens dans les yeux

Quand je parle de persuasion, ou de vente en face à face


Il y a souvent deux conseils que je répète:


  1. Sourire
  2. Regarder dans les yeux


Seulement, beaucoup de gens ont du mal à tenir le regard de leur interlocuteur.




Ils ne savent pas forcément pourquoi.


Un mélange de peur. De honte. Peut-être un manque d’estime de soi.


En tout cas ce n’est pas toujours une sensation agréable.




Quand ils en prennent conscience ?


C’est pire !


“Est-ce que je dois regarder l’oeil gauche ? L’oeil droit ? Ou les deux en même temps ?”


Ça n’a rien de naturel, et c’est assez… gênant.




Peut-être que tu fais partie de ces timides des yeux ?


Tu sais que ça ne peut pas durer


Parce que tu renvoies l’image de quelqu’un qui manque de confiance.


Au contraire, tu veux prouver ta sincérité en regardant les gens dans leurs yeux


Sans avoir l’air méchant ou provocateur…




La bonne nouvelle ?


C’est que j’ai justement réalisé une vidéo qui te donne un super exercice pour améliorer tout ça.




Elle date un peu, mais c’est l’une des vidéos les plus vues de ma chaîne.


Je me suis dit que ça t’intéresserait.

Comment regarder les gens dans les yeux

Bon visionnage !
À demain