Deep Work: ma méthode complète

Si mon dernier podcast t’a laissé sur ta faim, bonne nouvelle: la suite est en ligne.


Voici ce que tu vas découvrir dans ce podcast:

  • Qu’est-ce qui rentre dans le cadre du deep work, et qu’est-ce que tu dois bannir
  • Mon outil pour me plonger dans un état de concentration où que je sois + recommandations
  • Je te partage mon emploi du temps en détails, et comment terminer ta journée avant midi


Tu peux l’écouter sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Soundclound, Youtube etc.:

Excellente écoute,


Meryl
Expert en Travail Profond

Faire en 1h30 ce que les autres font en une journée entière

En discutant avec mes abonnés sur Télégram, j’ai eu l’idée de faire un point sur une notion essentielle (mais dont on n’entend pas souvent parler).


Ni une ni deux:
J’attrape mon micro et je te parle du “super-pouvoir du 21ème siècle”


Voici ce que tu vas découvrir dans ce podcast:

  • Le problème de notre société actuelle, et pourquoi ça empire
  • Le secret qui m’a permis d’être classé meilleur vendeur de France (sans que j’en ai conscience à ce moment-là)
  • La technique du “Commando”: mon retour d’expérience


Tu peux l’écouter sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Soundclound, Youtube etc.:


Excellente écoute,


Meryl
Expert en Commando
(tu vas comprendre en écoutant l’épisode…)

130€ offerts pour toi jusque jeudi !

Si on t’a dit que Noël se passait le 25 décembre, on t’a menti !


Il a lieu actuellement et c’est Boursorama qui nous sort une magnifique offre de sa hotte ! 


(oui, compte sur moi pour ne manquer aucun bon plan qui pourrait t’aider à financer tes projets ou améliorer ta qualité de vie…)

Petit rappel des conditions pour pouvoir obtenir cette prime de 130€ : 

  • Etre majeur
  • Résider en France
  • Ne pas être interdit bancaire 
  • Posséder déjà un compte bancaire en France (Hors compte nickel) 
  • Avoir une carte d’identité en cours de validité (ou un passeport)
  • Effectuer un dépôt initial de 10€ récupérable dès l’ouverture

Avantages à posséder un compte Boursorama : 

  • Tu n’es pas obligé d’en faire ta banque principale
  • Accessible sans conditions de revenus
  • Aucun frais de CB ni de tenue de compte
  • Obtenir 130€ contre 15 minutes de ton temps


Il est toujours intéressant d’avoir plusieurs cartes bancaires (cela dépanne bien si l’une ne passe pas) et cela te permet de négocier plus facilement quelque chose à ta banque principale si elle sait que tu possèdes un compte ailleurs.


Si tu souhaites bénéficier de cette offre : 


Clique ici pour intégrer le groupe TELEGRAM spécial multi-bancarisation, et Christopher se chargera gratuitement de te guider de A à Z (c’est un professionnel qui a déjà aidé plus de 400 personnes à créer des comptes)


Funnellement,


Meryl

Expert en Père Noël

Ça ne va pas plaire à tout le monde (et c’est très bien comme ça)

Je t’explique tout ça dans mon dernier podcast:

Au sommaire:

  • Le gourou de Quitter La Rat Race m’a donné un conseil qui fait froid dans le dos
  • La principale cause d’abandon dans les affaires, et comment s’en protéger
  • Trinquer au Champomy: un principe de vie
  • Les coulisses du plus beau jour de ma vie (ça risque de vous surprendre)


Et parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule…

Apple Podcast


On est enfin sur Apple Podcasts 😉 


Funnellement,


PS: comme je le dis à la fin de l’épisode, les personnes qui veulent passer à l’action peuvent rejoindre gratuitement le Funnel Network Challenge sur Télégram: www.merylcamus.fr/telegram

Conseils de Grant Cardone pour gérer tes finances

Si tu fais du MLM, il y’a de fortes chances que tu t’intéresses aux grand entrepreneurs comme Robert Kiyosaki ou Tony Robbins.

A ce titre, est ce que j’ai réellement besoin de te présenter Grant Cardone ?

(Cet homme pèse 300 millions de dollars)

Il conseille comme d’autres, de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

L’un de ses secrets pour gérer ses finances ? 
C’est d’avoir au minimum 4 comptes en banques.
(Si tu ne sais pas dans quelle banque tu pourrais devenir client, rejoins le TELEGRAM gratuitement de mon ami Christopher et sois payé pour ouvrir des comptes en banques en ligne)

Pourquoi 4 ? 

1. Storage account

Celui là, tu l’as déjà, c’est le compte sur lequel tu déposes ton salaire et avec lequel tu règles tes dépenses obligatoires comme le loyer.

2. Invest account

Grant Cardone préconise de prendre 40% de tes revenus du storage account pour le mettre sur ce compte qui te servira pour tes investissements de toute sorte (bourse, immobilier, achat de formations etc)

Exemple : Si tu as une paye de 1000€, tu dois y déposer 400€.

Si 40% représente une trop grosse somme par rapport à tes charges obligatoires ? 

Pas de panique, c’est un signe que tes revenus ne sont pas suffisant, tu dois donc te créer d’autres sources de revenus (Comme le MLM) en plus de ton salaire.

3. Emergency Account

Comme son nom l’indique, c’est un compte d’urgence. 
Tu dois y déposer l’équivalent de 6 à 12 mois de salaire.

C’est un compte où l’argent ne travaille pas, il reste là et  interdiction de l’utiliser, sauf en cas d’urgence (longue maladie, perte d’emploi, transition du salariat à l’entreprenariat, etc.)

Avoir ce compte procure un sentiment de liberté, car on sait qu’en cas de problèmes on assure nos arrières.

4. Project Account

Ce compte sert à se préparer à économiser pour des gros projets comme un mariage ou un voyage.

L’idéal est de l’alimenter avec les 60% restant dû storage account.


Comme tu le vois, bâtir une richesse commence par une organisation de ses comptes.

Sans cela :
La majorité des gens dépensent quasiment 100% de leurs revenus dans des passifs et répète ce schéma mois après mois, année après année, ce qui les empêche d’obtenir leur liberté financière.

La bonne nouvelle ? 

En ouvrant 4 comptes en banque en ligne, tu n’auras non seulement aucun frais pour mettre en place cette habitude de multi-millionnaire, mais tu vas être rémunéré 350€ pour créer tes comptes !

Comment faire ? 

Clique ici pour intégrer le groupe TELEGRAM spécial multi-bancarisation, et Christopher se chargera gratuitement de te guider de A à Z (c’est un professionnel qui a déjà aidé plus de 400 personnes à créer des comptes)

A tout de suite sur Telegram ! 

Funnellement,

Il vient à mon séminaire… Et ça tourne mal

Cette formulation “Et ça tourne mal” me fait beaucoup rire…
C’est en général ce que les Youtubers mainstream mettent dans leurs titres putaclic…


Et pourtant c’est exactement ce qu’il s’est passé !


Tu ne le savais peut-être pas, mais le weekend dernier a eu lieu la seconde édition de mon Immersion Funnel Network ™.
Les participants m’ont rejoint au Mercure Hôtel de Compigène pendant 2 jours pour emmener leur info-business/MLM au niveau du dessus.


Mais l’un d’entre eux a vécu une toute autre expérience…


Je te laisse découvrir ça dans le dernier épisode de mon podcast !


Clique ici pour écouter ça:


Au passage tu vas également découvrir:

  • Comment j’ai vendu à l’un des participants mon livre à 2 fois son prix (et les 2 techniques que tu peux utiliser toi aussi pour vendre) 
  • L’évènement complètement incongru qui a frappé ce même participant, et comment nous avons équilibré ses perceptions pour en tirer profit 
  • Une annonce particulière à ne pas rater 


NB: Tu peux choisir d’écouter cet épisode sur la plateforme de ton choix:

https://merylcamus.acemlnb.com/lt.php?s=50b25acfa8e623f22107c710e678c90a&i=721A783A5A4992

Ce n’est PAS ce que tu crois

Tu l’as peut-être manqué ? 


Je viens de lancer une nouvelle émission: « Marketing Digital & Marketing de réseau » 
C’est un podcast destiné aux indépendants qui souhaitent développer leur activité de MLM et/ou d’infoproduits. 
Mais c’est surtout un prétexte pour « discuter » toi et moi. 


En fait, je vois ce format comme un rendez-vous bi-hebdomadaire avec le noyau dur de ma communauté.
Avec the best of the best de personnes qui me suivent, à qui je peux me livrer plus facilement et être le plus authentique possible 
(Très difficile de faire ça avec deux LED et deux caméra braquées sur toi…) 


J’insiste: le format du podcast est différent des autres. 


Ce n’est PAS une formation:
Un podcast est moins structuré, plus spontané (et gratuit) 


Ce n’est PAS une vidéo Youtube:
Même si les épisodes peuvent être relayés sur ma chaîne, ce n’est pas un contenu ultra-divertissant qui dure 10:05 


Ce n’est PAS un email:
En une vingtaine de minutes, on a beaucoup plus le temps de rentrer en profondeur. Je peux te partager plus d’anecdotes et aller au bout de ma pensée. 


Enfin, ce n’est PAS un post Facebook/Instagram/LinkedIn:
Sur les podcasts, nous sommes en petit comité. Tu peux m’écouter en voiture, en marchant, pendant le déjeuner… Comme si j’étais à côté de toi. 
Ce que je dis n’est pas aussi grand public que sur les réseaux sociaux. 
Dans le flow, je ne prends pas le temps d’éditer ma pensée ou de m’auto-censurer. 


Si ce format t’intéresse, tu peux m’écouter sur la plate-forme de ton choix en cliquant ici:
https://smartlink.ausha.co/meryl-camus


Par exemple, voici ce que tu vas découvrir dans l’épisode n°2:

  • L’importance des Mastermind même quand on est Introverti
  • L’échec : le GPS du succès ? 
  • Le point commun entre Mario Bros et l’échec 


Et voici ce qui t’attend dans l’épisode n°3, intitulé: « Devenir un obsédé testuel » 

  • Mon erreur de débutant avec ClickFunnels
  • La stratégie qui m’a fait passer de amateur à pro (sans cela, n’espère rien de ton tunnel de vente)
  • Comment bien appliquer cette stratégie au Marketing de réseau (même sans tunnel de vente)


On se retrouve dans tes écouteurs pour cette nouvelle aventure:
https://smartlink.ausha.co/meryl-camus


Funnellement, 


PS: tu souhaites que je réponde à ta question la plus brûlante dans un prochain podcast ? Pose-la moi ici et je verrai ce que je peux faire 🙂

Ce qu’il te manque pour faire 10k/mois (je vais casser un mythe)

 Pour l’immense majorité des gens, devenir libre financièrement ressemble à un mythe.
Un rêve inatteignable. Réservé à une élite (ou des chanceux). 
Mais est-ce vraiment le cas ? 
Je te propose de démonter (littéralement) quelques mythes 
Et de peut-être changer quelques unes de tes croyances… 

On va parler business dans 2 secondes, mais commençons par un exemple qui n’a rien à voir, pour illustrer.

Etape n°1: Quel est le mythe ?
Pendant longtemps, j’ai cru que passer sa ceinture noire de karaté était réservé à des maîtres invincibles. 
Si tu ne fais pas d’arts martiaux, c’est peut-être d’ailleurs ce que tu penses. 

Etape n°2: Quelle est la réalité ?
Avec le recul, je me suis rendu compte que c’était plutôt accessible. 
Il suffit de pratiquer régulièrement pendant 4 ou 5 ans 
Puis de passer un examen composé de 6 modules très concrets. 

Etape n°3: Quel est le processus pour y arriver ?
Ça commence par venir à l’entraînement 2 soirs par semaine 
De donner le meilleur de soi pendant la séance en termes d’attention et d’énergie 
Et de réviser quelques techniques de temps en temps 
Le tout, sans abandonner. 

Etape n°4: Quelle est ma nouvelle perception ?
J’ai compris que le 1er dan n’était pas du tout une fin en soi… 
Mais un commencement. 
Tout comme un élève qui apprend à écrire n’est qu’au début de ses explorations: 
Il apprend l’alphabet, la grammaire, la syntaxe… 
Au bout de 4-5 ans, il a fait le tour du sujet et possède toutes les bases pour s’exprimer à l’écrit 
(On peut dire qu’il est ceinture noire d’écriture) 
Et ensuite il lui reste tout à découvrir, comme écrire des poèmes, des romans, des dissertations 
Du mailing, des pages de vente… 🙂 
Finalement, passer sa ceinture noire, c’est le niveau collège du karaté. 

Est-ce que tu vois la différence ?
Passer ceinture noire: “oulah, c’est costaud, je n’en suis pas capable !” 
Venir s’entraîner 2 fois par semaine: “oui, ça me semble faisable.” 
C’est juste une question de perception. 

Evidemment, je ne dénigre en rien les compétences des ceintures noires. 
Ça demande des efforts et de la persévérance que la plupart des pratiquants ne voudront pas s’accorder. 
Le but ici est juste de te montrer en quoi un grand objectif semble plus accessible dès lors qu’on procède par petits pas. 

Autre mythe: 

Mythe: il faut être un entrepreneur chevronné pour faire 10,000€/mois (ou un chirurgien, un politique, un héritier…) 

Réalité: dans le business en ligne par exemple, ce montant correspond à: 

  • 1 vente à 10,000€ 
  • 2 ventes à 5000€ 
  • 10 ventes à 1000€ 
  • 20 ventes à 500€ 
  • 100 ventes à 100€ 
  • 1000 abonnements à 10€ 


Processus: pour réaliser une vente, il faut: 

  • identifier les besoins d’un marché 
  • créer une offre qui y répond 
  • utiliser un système de conversion qui met ton offre sous le nez du marché 
  • ou un client ultra-satisfait qui te recommande 


Nouvelle perception: 10k, c’est un peu la ceinture noire de l’entrepreneuriat, c’est ce qu’on obtient quand on maîtrise les fondamentaux. 

Ecrire un roman ?
Même chose. 
C’est jamais qu’une idée simple, développée en 3 paragraphes, développés en une page plus détaillée, développé en 4 pages encore plus détaillées, déclinées en une centaine de scènes dans un tableau, développées sur 3-4 pages chacune. 
Ça s’appelle la « méthode du flocon de neige », et ça s’apprend. 
Oui, il y a des processus précis pour des travaux aussi créatifs qu’écrire une fiction. 
Les créatifs qui noircissent des pages en disant que ce sont « leurs personnages qui écrivent leur propre histoire » n’ont aucune rigueur, et ne publient jamais rien. 

Ce n’est pas un problème de talent.
C’est un problème de processus. 

Je peux continuer longtemps. 
Mais si ce qui t’intéresse c’est de créer une activité rentable en ligne… 
Sache que tu peux le faire. 
Ce n’est pas une destination mystérieuse réservée à des privilégiés. 

Par contre attention… 
Tout le monde n’y parviendra pas. 
De la même manière que tout le monde ne publiera pas un best-seller ni ne passera sa ceinture noire. 
Parce que ça demande de l’engagement. 

Si aujourd’hui tu es prêt à t’engager
Et que la seule chose qu’il te manque c’est un processus 
(Et quelqu’un qui surveille que tu le suis scrupuleusement…) 

J’ai peut-être quelque chose pour toi.

Aujourd’hui, ce sont plusieurs dizaines d’entrepreneurs que j’ai libérés du salariat. 
Alors que ce n’était pas du tout le but de mon activité ! 

Pourtant il y a encore trop de monde qui n’ose pas se lancer. 
Trop de gens qui pensent que travail et plaisir son incompatibles. 
Qui pensent que développer un business depuis son ordi est un mythe. 
Et qui, finalement, n’ont pas le processus étape par étape pour y parvenir. 

Je souhaite corriger ça. 

Je suis prêt à prendre quelques personnes sous mon aile
Et les accompagner vers leurs premiers 10,000€ en ligne.
Grâce au même processus qui a permis à certains de mes coachés d’obtenir ces résultats en quelques semaines seulement.

Warning #1: Je ne prends pas tout le monde:
Si tu transpires quand il faut acheter une formation en ligne à 47€… 
Si tu n’es jamais allé au rayon « développement personnel » de la Fnac… 
Si la seule technologie dont tu disposes c’est le PC familial avec Windows 98… 
Je ne suis pas la bonne personne pour t’aider. 

Warning #2: Je ne prends pas trop de monde, non plus:
Le Funnel Network me demande pas mal de temps à côté 
Sans parler des autres projets. 
Et en plus j’ai un 2ème dan à préparer 🙂 
1 ou 2 personnes, c’est tout. (3 max.) 

Pour les autres, je vous propose qu’on échange au téléphone pour voir où vous en êtes. 
Et si je peux être un accélérateur pour vous. 

Tu as juste à réserver le créneau qui t’arrange dans mon agenda en ligne, répondre à quelques questions et décrocher ton téléphone (ou Zoom) le moment venu. 

Clique ici pour réserver ton appel stratégique:

https://www.merylcamus.com/rdv 


Ton casseur de mythes.

Je me suis marié

À moins que vous ne prêtiez une sympathie particulière à mon égard, voici une nouvelle qui ne devrait pas vous faire grand chose.


Pourtant, il se pourrait bien que l’alliance que Madame Camus m’a passée au doigt le week-end dernier puisse vous donner 2-3 idées pour votre business.


Même s’il s’agissait pour nous d’un moment de grande émotion, je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux nombreux points communs qui existaient entre mariage et entrepreneuriat…


(en plus, il se pourrait bien que dans l’euphorie je te fasse une offre complètement irrésistible, donc reste attentif…)


1. L’importance de bien choisir son associé


Dans son couple comme en affaires, il est primordial de bien choisir qui nous épaule. Un jour, j’ai demandé son avis à Cédric Anicette (le gourou de Quitter La Rat Race). Après un bref moment de réflexion, il m’a répondu:


“Moi… J’aime pas m’associer”


Clair et percutant.


Mais si vous décidez tout de même de monter une affaire à plusieurs, souvenez-vous que c’est comme passer une bague au doigt.


Pour le meilleur et pour le pire…


2. Tout le monde ne mérite pas de partager votre vie


On disait souvent, au siècle dernier: “derrière chaque grand homme, il y a une grande femme” (depuis, il y a eu les féministes). Je crois que c’est vrai.


Vous connaissez déjà l’importance de l’environnement: nous sommes la moyenne des personnes que nous fréquentons, etc. Devinez quoi ? Votre partenaire de vie est probablement la personne avec qui vous allez passer le plus de temps ! (à part votre associé, peut-être).


Aussi, votre chéri(e) va indubitablement vous influencer. Et, autant je crois que le soutien de son conjoint(e) est une aide massive pour la réussite, autant je crains que son manque de soutien soit une des causes d’abandon les plus fréquentes…


Surveillez bien les personnes que vous laissez entrer dans votre vie. Vérifiez que vous partagez les mêmes valeurs et la même vision, sinon quoi vous risquez vite de vous retrouver déchiré(e) entre couple et boulot (au lieu que l’un soutienne l’autre).


3. Ça ne vous viendrait pas à l’esprit, si ?


Tandis que les serveuses que j’avais embauchées pour la journée faisaient des allers et retours entre les tablées, je fis la remarque suivante à ma fraîche épouse:


“C’est quand même agréable d’avoir des gens pour nous épauler”


Pour le coup, il ne nous serait pas venu à l’idée de servir nous-même le champagne à toutes les tables, ni d’endosser le rôle du photographe, du traiteur, de la maquilleuse, etc.


Mais là où déléguer pour l’organisation d’un mariage paraît évident, ce n’est plus la même histoire lorsqu’on entreprend. On est tenté de tout faire: création de contenu, vidéos youtube, montage, mise en ligne, publicités facebook, gestion du business manager, webinaire, tunnel de vente, administratif…


Ma femme et moi ? Nous sommes occupés de la décoration, des courses, de la gestion des prestataires… Mais pour le reste, nous avons naturellement “délégué”. Nous avons fait les tâches où nous étions indispensables ou qui nous faisaient plaisir, et nous avons mis le reste entre les mains de personnes compétentes.


Je ne dis pas qu’au début, il ne faut pas tout faire soi-même (c’est comme ça qu’on apprend, surtout lorsqu’on commence avec un budget limité comme moi à l’époque). Je dis juste que la soirée est plus belle quand on sacrifie quelques bénéfices pour embaucher des personnes meilleures que soi…


4. C’est déplaisant, mais ça fait partie du jeu


Vin trop piquant, viande trop cuite, musique trop forte, musique pas assez forte…


Il y aura toujours quelqu’un pour critiquer quelque chose (sauf la robe de la mariée. Elle était vraiment magnifique…)


La nature humaine est ainsi faite: on a un biais qui nous pousse à voir le négatif, car c’est en corrigeant les défauts qu’on pouvait jadis survivre dans la nature.


Et même si vous mettez un point d’honneur à faire les choses bien, vous ne plairez pas à tout le monde. Chaque personne a sa propre expérience du monde, ses propres perceptions, ses propres blessures… Tout ce que vous ferez sera perçu à travers leurs filtres.


Finalement, le jugement que les autres vont vous porter ne dépend pas tant de vos actions que de la manière dont ils les interprètent.


Dans l’entrepreneuriat, vous ferez forcément face à des critiques. Si vous n’en avez pas, c’est que vous ne bousculez pas suffisamment les codes et que votre message est trop fade. Or, c’est en proposant quelque chose de différent (et donc dérangeant pour certains) que vous parviendrez à trouver des clients.


La plupart des webentrepreneurs craignent de trop polariser, alors que pour la plupart ils ne le font pas assez. (je parle justement du concept de polarisation dans la formation que je mentionne plus bas…)


Même si ça ne fait pas toujours plaisir, dites-vous bien que la critique vient avec le succès. Ils sont fournis ensemble. C’est le même package ! Comme je le dis souvent: “ça fait partie du jeu”.


5. Croire au soleil lorsqu’il pleut


La cérémonie a lieu dans moins d’une heure, lorsqu’il se met à tomber des gouttes. A part un “je m’y oppooooose” théâtral, c’est à peu près la pire chose qui puisse arriver pour l’occasion.


Tandis que la future mariée retient ses larmes pendant qu’elle enfile son voile en coulisses, j’avoue être resté optimiste. C’était peut-être naïf, mais je faisais confiance en la perfection des choses – et au retour du soleil lorsqu’on en aurait besoin.


Les gouttes de pluie ? Ce ne sont jamais que les nombreux couacs lors de la diffusion d’un webinaire. C’est le micro qui ne fonctionne pas à un séminaire. C’est la vidéo qui ne se lance pas à une présentation d’affaire, etc. D’expérience, le soleil finit toujours par arriver.


Et s’il ne se pointe pas à temps, il est toujours possible de saisir un parapluie. Vous ne pouvez pas contrôler le temps qu’il fait, mais vous pouvez choisir comment vous vous habillez.


Nous nous sommes dit “oui” sous un soleil radieux et une légère brise. Suffisamment chaud pour être à l’aise, suffisamment frais pour ne pas transpirer et mourir de soif. Pour une date et une heure choisies un an et demi en avance, à la mi-septembre, j’estime qu’on a eu de la chance.


Préparez un plan B, et un plan C. Mais gardez la foi en le plan A. Lâchez prise, et concentrez-vous sur ce qui est en votre contrôle.


6. Trois alliés pour vous distinguer de la foule de concurrents


Très tôt, nous avons choisi d’organiser un mariage qui nous ressemble. C’était le mot d’ordre. On voulait faire quelque chose qui nous plaisait, et refuser catégoriquement ce qui ne nous plaisait pas – quitte à s’affranchir des codes traditionnels et prendre des risques.


Faire ce qui nous plaît et ce qui nous ressemble vraiment ? C’est ce qui nous a fait choisir un food-truck et des hamburgers maison comme repas principal (au lieu d’un traiteur et d’un repas gastronomique). Ou une cérémonie laïque en extérieur plutôt qu’un mariage religieux en période de crise sanitaire. Ou encore, une bouteille de Champomy pour les mariés à la place du champagne (quoi ? On adore ça et on n’aime pas l’alcool de toute façon…)


Des choix qui ont fait l’unanimité, et que tout le monde a respecté ne serait-ce que parce que “ça change”.


Faire ce qui nous semble juste, quand bien même cela peut choquer ou déplaire ? C’est ce que l’on appelle l’intégrité.


Faire des tunnels de vente pour son MLM, quand tout le monde est bloqué avec la liste de noms depuis 1982 ? C’est ce que l’on appelle innover.


Trinquer au Champomy ? C’est ce se foutre de l’avis des autres et faire ce qui nous plait vraiment.


L’intégrité, l’innovation et le détachement : voici vos alliés pour vous démarquer de vos concurrents comme un bacon-burger et du champomy sur la table de la mariée.


7.S’amuser sur le court-terme, et construire sur le long-terme


Rire, s’amuser, être complices… 


Ce ne sont pas simplement les ingrédients d’une vie de couple épanouie. C’est également la recette d’un business que vous pourrez construire sur le long-terme.


Autant la réussite vient avec le temps, autant vous n’aurez pas le temps d’y goûter si vous abandonnez trop tôt.


Or le meilleur moyen de ne pas abandonner reste encore prendre du plaisir. Comment pouvez-vous vous amuser à la tâche ? Comment pouvez-vous concentrer vos efforts sur ce que vous aimez ? Comment pouvez-vous articuler votre vie autour de vos passions ?


Que ce soit pour le mariage ou pour un business en ligne, le jour de lancement n’est que la première étape d’une aventure qui se construit dans la durée.


Bien sûr, il y aura des embûches – et ceux qui iront le plus loin sont, je crois, ceux qui ont une réelle vision à long-terme. Une vision qu’ils ont, finalement, épousée.


***


J’espère que ce mail vous a plu, et que vous avez trouvé ces idées intéressantes. Quoiqu’il en soit, je me suis beaucoup amusé à vous écrire aujourd’hui.


Maintenant comme promis, j’ai une proposition à vous faire… Allez-vous me dire “oui” ?


Souvent, on me demande où est-ce que je vais chercher les parallèles que je fais entre le business et la vie de tous les jours. C’est en fait le résultat d’un attrait naturel pour les histoires (et un peu d’entraînement…).


Je me suis rendu compte que les histoires avaient un pouvoir incroyable: celui de transmettre ce que vous avez dans la tête, dans la tête de quelqu’un d’autre. 


Pour moi, c’est de la télépathie.


Imaginez que, demain, vous êtes capable de montrer votre vision du monde à votre prospect. En un instant, il va voir ce que vous voyez, comprendre ce que vous avez compris… De ce fait, il ne peut qu’être d’accord avec vous.


Quoi que vous ayez à lui proposer, votre interlocuteur va adhérer: parce que vous avez changé la manière dont il perçoit les choses. Vous avez changé son “paradigme”.


Là où de nombreux entrepreneurs restent bloqués sur “comment trouver des clients” ou “comment répondre aux objections”, une poignée d’entre eux ont compris la puissance des histoires.


Celui qui maîtrise l’art de raconter des histoires peut convaincre son auditoire en douceur, et tuer les objections dans l’oeuf. Il est capable de susciter des émotions spécifiques chez son interlocuteur. En quelques phrases, il peut éveiller la compassion, l’optimisme ou la motivation.


C’est grâce à ce “super-pouvoir” que des entreprises comme Disney ou Apple se sont hissées au sommet. 


La bonne nouvelle ?


C’est que cette compétence s’apprend.
Et elle porte un nom: le story-telling.


Ces dernières années, j’ai pu m’exercer par le biais de centaines de présentations d’affaires et de conférences en public réunissant jusqu’à plus de mille personnes.


Une fois, j’ai même pu m’essayer à une métaphore entre le marketing de réseau et écrire un roman, lors d’un séminaire aux Pays-Bas, en anglais ! (la vidéo du discours est disponible sur ma chaîne Youtube).


Et évidemment, j’ai appliqué la magie du storytelling pour écrire et publier mon premier roman à l’âge de 19 ans.


Mais surtout, je m’en suis servi pour construire mes propres présentations (j’estime que le storytelling m’a rapporté à lui seul plus de cent mille euros cette année…).


J’ai compilé mon expérience et mes recherches en 10 modules de formation vidéo, que j’ai appelée:


STORYTELLING: Captiver son audience avec une histoire hollywoodienne et transformer les mots en euros.


Voici ce qui t’attend dans cette formation:

  • La Formule secrète pour trouver et convertir des inconnus en clients ou partenaires (saute ne serait-ce qu’une seule de tes étapes, et tu es sûr d’anéantir tes chances de parrainer)
  • Pourquoi des objets du quotidien peuvent passer de 20€ à 300,000€ grâce au storytelling (et comment t’en inspirer pour augmenter la valeur perçue de ton opportunité)
  • Les 3 éléments d’une bonne intrigue – dont un qui plombe les histoires des speakers MLM lorsqu’il est oublié
  • Devenir un personnage charismatique grâce à 4 composants simples, mais contre-intuitifs (le tout sans mentir ni détourner la vérité)
  • Toucher ses prospects en plein coeur en exploitant la technique des Deux voyages du héros (attention, dans certains cas cela risque d’émouvoir tes interlocuteurs jusqu’aux larmes)
  • Mon script en 8 étapes, basé sur les meilleurs scénarios américains, pour transformer une vie apparemment lambda en une histoire digne des blockbusters (simplement en choisissant les bons événements, sous le bon angle, dans le bon ordre…)
  • Les secrets de Pixar (Toy Story, Là-haut…) pour créer des best-sellers
  • Comment se constituer un arsenal d’accroches qui va déscotcher ton prospect de son fil d’actualité pour aller voir ce que tu proposes 


Grâce à ces stratégies, Mickael est passé de “networker lambda” à “leader attractif”. Un jour il a frôlé la paralysie, et cela l’handicapait dans sa vie entrepreneuriale – jusqu’à ce qu’il apprenne à utiliser cet épisode troublant de sa vie pour inspirer les autres et servir une cause qui l’anime.


“STORYTELLING”, c’est plus de 2h30 de vidéos, powerpoint à l’appui, pour t’aider à construire une histoire en béton et d’augmenter drastiquement ton nombre de ventes (ou de parrainages, si tu fais du MLM).


À l’origine, c’était le tout premier module du Funnel Network™, mon programme phare. Mais au vu des retours clients, j’ai choisi de le vendre séparément afin de le rendre accessible au plus grand nombre (et pas seulement aux distributeurs MLM qui ont rejoint le Funnel Network™ – car la formation s’adresse à tous les indépendants qui souhaitent vendre davantage, en ligne ou en présentiel).


Le prix catalogue de cette formation est habituellement de 197€ TTC.


Mais parce que tu m’as lu jusqu’ici, et que je suis encore sous l’euphorie du mariage… Tu peux profiter du code promotionnel “JUSTMARRIED” qui fait chuter l’investissement à seulement 57€ ! (un restau pour deux…)


Tu as jusque dimanche soir 23h55 pour profiter de la réduction.


Tout ce que tu as à faire, c’est de te rendre sur cette page, et d’insérer le code JUSTMARRIED lors de la commande (fais un copier-coller si tu es fâché avec l’anglais 😉 ).

https://sso.teachable.com/secure/687274/checkout/2277478/storytelling


Une fois que c’est fait, tu vas recevoir un email avec tes accès. Et d’ici ce soir, tu peux déjà avoir ta légende personnelle sur papier, ainsi que les bases d’une des compétences les plus rémunératrices du 21ème siècle.


Je vous retrouve tout de suite l’autre côté.

Funnellement,

définir une mentalité de riche

Comment développer une mentalité de riche ?

La vidéo que j’ai publiée avant-hier soir, j’aurais aimé la regarder quand j’ai commencé à entreprendre.
Si tu as besoin de changer tes croyances vis-à-vis de l’argent 
Si tu veux comprendre comment pensent les riches 
Ou si tu t’intéresses simplement au sujet 
Ou que tu veux vérifier que tu es sur le bonne voie… 
Cette vidéo va te parler. 


Esprit millionaire – Comment développer une mentalité de riche: https://youtu.be/7X4l0pYX1m0


Les conseils que tu vas découvrir, je ne les ai pas simplement pompées sur T. Harv Eker 
(Ou d’autres auteurs sur l’intelligence financière et la spiritualité) 


Ce sont vraiment des éléments pratiques que j’ai observés chez les millionaire que j’ai eu le plaisir de rencontrer.


Est-ce que je suis riche, moi-même ?
Je ne sais pas, vaste question. 


Mais est-ce que je sais reconnaître une mentalité de riche d’une mentalité de pauvre ?
Ça oui, j’en suis certain. 

Clique sur ici pour jeter un oeil à la vidéo : https://youtu.be/7X4l0pYX1m0


Funnellement. 


PS: si le titre de la vidéo ou le contenu de cet email te « bouscule », c’est probablement que tu as encore du travail à faire sur les émotions que tu attaches à l’argent… : -)