Ce que tu ne vois pas chez toi, mais qui me crève les yeux

J’ai toujours été fasciné par le mythe de Superman.
Probablement parce qu’il raconte l’histoire d’un être extraordinaire, prêt à sauver des vies et changer la face du monde dès lors qu’il accepte de mettre ses pouvoirs au profit des autres. 
Un héros qui se dissimule pourtant derrière des lunettes, une cravate et un job de journaliste. 


Des Clark Kent ?
J’en vois partout. 
Si je devais posséder un des atouts de Superman, ça serait probablement la vision à rayons X: 
J’ai cette capacité de voir à travers les gens, et de comprendre leur monde intérieur. 
De voir qui ils sont vraiment


Et quand je scrute certains d’entre vous
Je vois le fabuleux costume qui se cache derrière votre chemise de « personne lambda ». 



Imagine…
Tu rencontres un super-héros. 
Une personne avec des capacités extra-ordinaires, qui a le potentiel de changer la vie de dizaines, centaines voire milliers de personnes. 
Il n’y a aucun doute possible: cette personne est un Superman en puissance ! 
(Ou une Wonder Woman / Lara Croft / Lagertha…) 


Tu rencontres cette personne, et tu lui dis:
« Eh ! Mais tu es un Superman ! » 
Et celle-ci te répond: 
« Je ne vois pas de quoi tu parles… Je n’ai rien de spécial moi. » 


Pourtant, tu le sais. Tu le VOIS.
Cette personne possède un talent extra-ordinaire. 
Sauf que… Elle n’en est même pas consciente. 


Tu l’imagines en train de s’envoler.
De combattre les méchants. 
De sauver des familles en proie à des incendies. 
Le tout, en arborant un costume étincelant et reconnaissable 
Qui fait d’elle un symbole d’espoir – un modèle d’inspiration pour les autres. 


Sauf que ton Clark Kent, il est tellement conditionné et bourré de Kryptonite qu’il n’arrive pas à voir un dixième de ce que tu vois en lui.
Ses peurs, ses doutes et son manque d’éveil quant à ses capacités font qu’il ne pourra pas voler au secours de toutes ces personnes qui ont besoin de lui. 
Il continuera à vivre une vie lambda, dans un job lambda, avec un conjoint(e) lambda et finira sa vie à Lambdaland
Au lieu d’incarner qui il est vraiment au fond. 



Si tu es parvenu à imaginer cette histoire,
Alors bienvenue dans mon quotidien ! 


Chaque jour, je rencontre des entrepreneurs et aspirants entrepreneurs.
Ils ont le potentiel de radicalement changer de vie 
De servir une foule de clients 
Et de vivre en fonction de ce qui les inspire. 


C’est ce que j’appelle un « Super-Business ».
Sauf que ces Clark Kent, ils sont incapables de voir ce que je vois en eux. 
(En tout cas, pour l’instant…) 


Regarde…
Je suis convaincu que nous sommes tous sur Terre pour une raison. 
Et cette raison, ce n’est certainement pas: bosser dans un taff qu’on n’aime pas, 40 heures par semaines, 40 années de notre vie, pour toucher 40% de nos revenus une fois à la retraite (si on en a une…) 


Tu n’es pas ici pour juste payer tes factures, dormir, te reproduire et recommencer.
Au fond de toi, si tu te reconnectes à tes aspirations d’enfants, tu sais que tu es là pour bien plus que ça. 


Evidemment, tu ne vas pas te mettre une cape rouge sur le dos.
Pas plus que tu vas braver les flammes dans un appartement qui brûle. 
C’est une métaphore


Une image pour dire que des incendies, il y en a partout !
Un artisan submergé qui n’arrive pas à gérer sa comptabilité ? Incendie. 
Une jeune femme en surpoids qui cherche désespérément à se regarder dans le miroir sans pleurer ? Incendie. 
Un cadre dynamique qui a besoin de davantage de sens dans sa vie, et d’apprendre à se détendre ? Incendie. 
Un entrepreneur en croissance qui cherche à diffuser son message plus massivement grâce à Facebook Ads ? Incendie. 


Ces personnes-là n’attendent qu’une chose: 
Que quelqu’un vienne les aider. 


Mais encore faut-il que tu prennes ton leadership à deux mains.
Que tu acceptes d’avoir des ressources inexploitées en toi. 
Que tu acceptes de devenir ta Super-version. 
Que tu acceptes de dire au monde entier: « je suis là, je peux vous aider » 


Et comme tous les héros en puissance, tu as peut-être besoin d’un mentor.
De quelqu’un qui croit en toi plus que tu ne crois en toi-même. 
Quelqu’un qui connaît le chemin et peut t’entraîner 
Jusqu’à ce que tu le dépasses, et prennes ton envol. 



C’est pour ça que j’ai créé le Programme Krypton:
Pour permettre aux héros en puissance d’incarner pleinement qui ils sont, et de leur donner le plan et le soutien nécessaires pour créer leur Super-Business. 
Pour les aider à vivre de leurs talents, afin qu’ils puissent se consacrer à ce qu’ils font de mieux et vivre une vie qui les inspire. 


Ce n’est pas pour les Clark Kent paumés, bien installés dans leur job.
C’est pour ceux qui veulent déchirer la chemise, se mettre au travail et se libérer de leur ancienne vie. 


Ce Programme, c’est du coaching haut de gamme – donc en petit nombre.
C’est aussi pour ça qu’on filtre les candidatures. 
Mais si tu penses avoir l’étoffe nécessaire, je serais ravi d’échanger avec toi. 
Pour voir si je peux t’aider à devenir qui tu es vraiment. 


Réserve ton appel stratégique ici: www.merylcamus.com/rdv


(Uniquement si tu es prêt à apprendre, à investir sur toi et à travailler pour changer de vie) 


Alors ?
Krypton ou Lambdaland ?


À très vite. 

Le confinement n’est pas une excuse

Confinement, jour 29.


Onzième jour de jeûne intermittent: OK.
Lecture matinale: OK
Séance d’étirements (45min): OK
Relecture de mon « Day Starter »: OK
Mail du jour: En cours.


Dès que le mail part, j’enchaîne avec la création des slides pour la prochaine vidéo-formation de mon Programme Krypton.
Si je suis efficace, j’aurai peut-être bouclé tout ça avant le déjeuner. 
Et ça aura été une matinée productive pour moi. 


Evidemment, j’aurais carrément pu me lever une heure plus tôt, ou faire sauter ma séance d’exercices ou de lecture pour avancer encore plus vite sur mon business.
J’aurais aussi pu rédiger ce mail hier, le programmer, et avoir tout le temps d’en écrire un autre pour le lendemain. 
J’aurais aussi pu me lever à six ou sept heures du mat, au lieu de huit heures. 
J’aurais pu faire une méditation de dix minutes (mais ça, je me le garde pour clôturer mes séances de sport, quand mon organisme est bien réveillé…) 


Bien sûr que je pourrais faire mieux, plus vite.
Bien sûr que j’ai encore une marge de progression. 
Mais j’accepte d’aller à mon rythme. 
Et je suis satisfait de voir qu’avant midi, j’ai avancé sur toutes les choses importantes pour moi 
(Pas forcément un bond de géant, mais au moins un pas ou deux). 


Il y a deux choses de sûres:

  • Je pourrais être plus efficace 
  • J’aurais carrément pu être moins efficace 


Combien de personnes ont pris des résolutions de Nouvel An et ne les ont pas tenues plus de deux semaines ?
Combien de personnes se sont dit: « nous sommes confinés ? Qu’à cela ne tienne: je vais en profiter pour faire le grand ménage, mettre de l’ordre dans mes papiers, faire du sport à la maison, reprendre telle formation en ligne, avancer sur mon projet de business, etc. » 


Et finalement, combien ont poncé la saison 4 de la Casa de Papel en deux jours ?
Sont restés en jogging toute la semaine (sans faire une seule séance de sport, à part dix minutes d’abdos le mardi soir pour se donner bonne conscience ?) 


C’est ok de s’accorder du temps pour soi.
C’est ok d’avoir des obligations (les enfants, le travail à distance…) 
Mais ce n’est PAS ok de se chercher des excuses. 


Je sais que certains vont lire ce mail et se dire: « ouais, il a carrément raison ! » 
Et vont repartir scroller sur Facebook et finir leur tour des réseaux sociaux pour la troisième fois aujourd’hui. 


Mais je sais aussi que certains d’entre vous n’attendaient que le bon moment pour enfin changer de vie, et lancer un business qui les libèrerait d’une vie dont ils ne veulent plus. 


Bonne nouvelle: le bon moment est arrivé.
Ça fait presque un mois que nous sommes confinés, et ça va durer au moins aussi longtemps. 
Fini de jouer. 
Fini de procrastiner. 
Il y a ceux qui vont s’adapter, prendre les commandes en main et voler en direction d’une nouvelle vie… 
Et ceux qui vont regarder les autres faire. 


Qu’est-ce que tu vas raconter à tes enfants dans 10 ans ?

  • « À cause du virus et du confinement, ça a été la galère et j’ai mis des mois à sortir la tête de l’eau », ou: 
  • « Au moment où il y a eu le virus, le confinement et même la crise économique, j’en ai profité pour dire STOP et me créer la vie que je voulais vraiment. Ça a été un déclic » 


Alors, quelle option on choisit ? 


Sache qu’on peut trouver des excuses, ou créer des résultats.
Mais on ne peut pas faire les deux à la fois. 


Si tu as laissé tombé les excuses, et que tu es prêt(e) à créer une activité basée sur tes passions et tes connaissances, tu fais bien de lire ce mail.
J’ai récemment ouvert les portes de mon nouveau programme de formation. 
Le Programme Krypton ? 
Il transformer les « Clark Kent » (monsieur et madame tout-le-monde) en « Superman » (la meilleure version de soi-même). 
On le fait grâce à un business en ligne rentable, fun, et qui apporte une vraie valeur à tes clients. 


Le hic ?
C’est qu’on parle d’une réelle transformation. 
D’un accompagnement intensif sur la durée. 
Donc ça demande des sacrifices. 
Tu dois être prêt(e) à lâcher ton ancienne identité pour épouser le « nouveau toi » 
Tu dois être prêt(e) à penser différemment 
Prêt à te montrer discipliné(e), et assidu(e). 


En retour, je te mets à disposition tous les outils et les méthodes qui m’ont permis de reprendre ma liberté, au-delà de mes espérances.
Et d’enseigner à d’autres personnes à faire de même. 
(Comme Christopher, qui est passé de « totalement perdu » à entre 3000 et 5000€ par mois réguliers, dans la durée, en l’espace de deux semaines seulement – AVEC une activité qui le passionne et qui l’anime). 


Tu l’as compris, ce n’est que pour les personnes qui sont prêtes à s’engager.
Quant à moi, je veux m’assurer de sélectionner uniquement les meilleurs profils, 
Afin d’avoir le meilleur taux de transformation possible avec cette première promo 
(Il en va de ma réputation après tout…) 


En plus, j’ai besoin de travailler avec des personnes avec qui je pourrais devenir amis.
Donc c’est important pour moi de vérifier qu’on a sensiblement les mêmes valeurs, et qu’on a un bon feeling. 


C’est pour ça que si tu souhaites rejoindre Krypton, on va d’abord échanger de vive voix.
Si tu te reconnais dans ce que j’ai écrit plus haut, voici comment ça se passe: 

  • 1ère étape: tu te rends sur www.merylcamus.com/rdv
  • 2ème étape: tu choisis le créneau qui t’arrange parmi ceux proposés 
  • 3ème étape: tu réponds à une poignée de questions pour que j’en sache un peu plus sur là où tu en es, et là où tu veux aller. 
  • 4ème étape: je t’appelle à l’heure convenue, et on échange pendant une quarantaine de minutes pour voir si on a intérêt à aller plus loin ensemble. 
  • C’est tout.


Dernière chose: notre appel se passera sur Zoom.
(Crois-le ou non, mais je n’ai pas de réseau téléphonique là où je suis confiné…) 
Donc ça va nous demander à tous les deux d’être à l’heure, et de bien noter le rdv dans l’agenda – parce qu’il n’y aura pas de sonnerie ou quoi que ce soit ! Il faudra que tu sois connecté à l’heure précise. 
Et pour être franc, j’ai une tolérance très limitée envers les personnes qui me bookent un créneau d’une heure et prennent la place d’un candidat plus motivé pour finalement ne pas se pointer. 
Ça n’arrive pas souvent, mais quand ça arrive, ça n’arrive pas deux fois… 


Ceux qui travaillent avec moi savent qu’en temps normal, je ne suis pas aussi sec.
Mais que je sais parfaitement gérer l’équilibre en « soutien » et « challenge ». 
Dans ce mail, j’ai décidé de te challenger. 
Parce que c’est maintenant que ça se passe. 


Je te retrouve de l’autre côté si tu as l’âme d’un Kryptonien.
Autrement, à demain pour le prochain Email Particulier. 


Belle journée confinée à toi. 

Je me fais interviewer par une ancienne animatrice radio

L’interview de cette semaine est un peu particulière…
Puisque cette fois-ci, c’est moi qui réponds aux questions ! 


Je suis passé sur le grill de Lénaïk Bertho.
Cette ancienne animatrice d’une radio tahitienne est une femme rayonnante que j’ai rencontrée lorsqu’elle a pris ma formation Funnel Network. 
C’est avec plaisir que j’ai partagé mon parcours avec elle, sans filtre. 


J’y explique notamment:

  • Pourquoi le papier peint de mon bureau est rose (mais pas pourquoi j’ai un épis sur la tête ce jour-là) 
  • Pourquoi j’ai quitté Sciences Po 
  • Mon plus gros mois en MLM (et ce dont je ne suis pas fier) 
  • Quelles ont été les plus grandes difficultés que j’ai rencontrées en tant qu’entrepreneur 
  • Et bien plus encore… 


Vous pouvez retrouver l’interview ici: https://youtu.be/e9Co-h4uN_Y


À demain, 

Lutte pour la dominance, gestion du stress et épigénétique (podcast)

Je pars faire ma séance de sport dans quelques minutes.
Le temps pour moi de t’envoyer l’enregistrement audio que je viens de réaliser pour toi. 


Yes, aujourd’hui, tu as le droit à un petit podcast privé.
Ça m’est venu suite à ma lecture de ce matin. 
J’ai pris quelques notes, j’ai eu quelques idées 
Et je me suis dit que ça serait intéressant de te partager ça. 


Sauf que je n’avais pas encore structuré ma pensée, et que je ne me sentais pas de t’écrire un pavé.
À la place, j’ai pris mon micro et je t’ai préparé un audio: 

Lutte pour la dominance, gestion du stress et épigénétique:

 https://youtu.be/F81GhqPpeC0 


Je t’y parle comme je parlerais à un ami
(D’ailleurs, la plupart de mes podcasts étaient originellement des debriefs destinés à des potes…) 
Clique sur le lien pour écouter le podcast sur YouTube. 

 https://youtu.be/F81GhqPpeC0 


À demain. 


PS: aujourd’hui, je ne te mets pas de lien pour prendre rendez-vous pour un appel stratégique. Non seulement vous avez été très nombreux à postuler, mais j’ai aussi besoin de temps pour coacher mes clients et enrichir leur formation en ligne. Je te fais signe quand je peux reprendre des appels… 

Comment reprogrammer son cerveau pour réussir

Si tu n’es pas abonné à ma chaîne Youtube, tu as peut-être manqué la vidéo qui est sortie hier. 


Comment reprogrammer son cerveau pour réussir: https://youtu.be/EKYOLOaaJtQ 


Tu vas découvrir:

  • L’équation pour réussir par A + B 
  • Comment reprogrammer ses croyances pour manifester une nouvelle réalité 
  • Le cercle vicieux dans lequel s’enferment la plupart des gens (et comment inverser la tendance) 
  • L’étonnant test des anagrammes


Je te laisse y jeter un oeil. 


À très vite, 

Le problème quand on fait du marketing de réseau

L’ennui avec le MLM, c’est qu’au bout d’un moment:

  • Tu as fait le tour de ton « marché chaud » 
  • Tu as présenté ton activité et tes produits à tous tes proches 
  • Tu n’as plus envie d’ajouter des inconnus sur Messenger à longueur de journée pour « faire connaissance » 
  • T’es un peu lassé de voir que ton agenda ne se remplit pas… 
  • Ou à l’inverse, tu es submergé par les présentations pour ton équipe, et tu ne peux pas te dédoubler.


J’ai connu ça, et probablement que toi aussi si tu fais du marketing de réseau.
(Si ce n’est pas le cas, la suite de ce mail ne te concerne pas)


La bonne nouvelle, c’est que depuis plus d’un an, j’enseigne justement aux distributeurs / représentants / VDI à générer des rendez-vous en automatique, grâce aux tunnel de vente. 


Parrainer en automatique ?
Yep, c’est en quelques sortes la promesse du Funnel Network 
Le programme n°1 sur le sujet en France. 


Cette semaine, la communauté des Funnel Networkers a eu le plaisir de célébrer 3 victoires.
Et chez nous, qui dit « victoire » dit « diplôme » : -) 


On a donc fêté le tout 1er client de Corinne et Julien, acquis exclusivement grâce à notre méthode
(à l’heure où j’écris, de nouvelles personnes intéressées par leurs produits se sont manifestées…)


On a aussi fêté le 1er parrainage de Lucien et Hélène
(quasiment les doyens du programme) 


Dans le même temps, on a aussi félicité un champion du parrainage… 


Christopher Escavis, qui vient de réaliser son 25ème recrutement et qui décroche, au passage, le prestigieux « diplôme or ».


Parrainer, c’est bien. 
Dupliquer, c’est mieux. 
C’est vrai. 


À ce propos, le fameux Christopher a eu la gentillesse d’enregistrer une courte vidéo.
Il y explique son parcours, et comment il a mis les tunnels de vente à son service pour agrandir son équipe. 
C’est tout frais, c’est sans filtre, je te partage le lien juste ici en dessous. 


25 parrainages MLM grâce à son tunnel de vente | Témoignage de Christopher Escavis: https://youtu.be/NE-kENTW1Nk


Si tu es justement dans ce secteur d’activité, et que tu te demandes en quoi consiste cette « nouvelle méthode révolutionnaire » (qui n’en est pas une, bien au contraire…)
Alors je t’invite à t’inscrire gratuitement pour ma conférence en ligne offerte, dans laquelle je te dévoile mes 3 secrets pour remplir ton agenda de rendez-vous avec des prospects qualifiés pour ton MLM. 


Rejoindre la conférence en ligne: www.funnel-network.com

En période de confinement, ça serait pas la pire chose à faire. 


À demain, 

Pourquoi tu ne devrais jamais te mettre à poil devant ton voisin

Hier, un ami m’a partagé 4 histoires qui illustrent les règles fondamentales du management.
Elles m’ont beaucoup fait rire (j’avoue) 
Et accessoirement, les conclusions sont intéressantes. 


Dans ce contexte actuel, anxiogène pour beaucoup, je me suis dit que ça ne ferait pas de mal.
(Et puisque je n’ai pas fait de blague pour le 1er avril…) 
Bonne lecture ! 


Les 4 règles fondamentales du management :


1/ Communication :


Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort, lorsque la sonnette retentit. 
La femme s’enroule dans une serviette de toilette, descend les escaliers en courant et va ouvrir la porte d’entrée. 
C’est Laurent, le voisin. Avant qu’elle n’ait pu dire un mot, il lui lance : 
– Je te donne 800 € immédiatement si tu laisses tomber la serviette qui te couvre ! 
Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette. Il l’admire à loisir, puis lui tend 800 €. 
Un peu éberluée, mais contente de la petite fortune qu’elle vient de se faire en un clin d’œil, elle remonte dans la salle de bain. 
Son mari, encore sous la douche, lui demande : 
– C’était qui ? 
– C’était Laurent. 
– Super, il t’a rendu les 800 € qu’il me devait ? 


Morale n°1 :
Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous éviterez ainsi bien des malentendus désagréables. 


2/ Procédures :


Au volant de la 2 CV, un prêtre raccompagne une nonne au couvent. Le prêtre ne peut s’empêcher de regarder ses superbes jambes croisées. 
Il pose subitement la main droite sur la cuisse de la nonne. 
Elle le regarde et lui dit : 
– Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ? 
Penaud, le prêtre retire sa main et se confond en excuses. 
Un peu plus loin, rongé par la tentation, il profite d’un changement de vitesse pour laisser sa main effleurer la cuisse de la nonne, qui lui redemande : 
– Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ? 
Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant une excuse. Les voilà arrivés au couvent. La nonne descend de la voiture sans dire un mot. 
Le prêtre pris de remords pour son geste déplacé se précipite sur la Bible, à la recherche du Psaume 129. 
Psaume 129 : “Allez de l’avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire”. 


Morale n°2 :
Au travail, une bonne connaissance des procédures est recommandée pour atteindre les objectifs… 


3/ Hiérarchie :


Un représentant, une employée de bureau et un directeur du personnel 
sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restaurant, lorsqu’ils trouvent sur un banc, une vieille lampe à huile. Ils la frottent et un génie s’en échappe : 
– D’habitude, j’accorde trois souhaits, mais comme vous êtes trois, vous n’en aurez qu’un chacun. 
L’employée de bureau bouscule les deux autres en gesticulant : 
– A moi, à moi ! Je veux être sur une plage immaculée des Bahamas, en vacances perpétuelles, sans aucun souci qui pourraient m’empêcher de profiter de la vie ! 
Et pouf, l’employée de bureau disparaît. Le représentant s’avance à son tour : 
– A moi, à moi ! Je veux siroter une Pina Colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves ! 
Et pouf, le représentant disparaît. 
– C’est à toi dit le génie en regardant le directeur du personnel. 
– Je veux que ces deux là soient de retour au bureau après la pause déjeuner… 


Morale n°3 :
En règle générale, laissez toujours les chefs s’exprimer en premier, et méfiez vous du Directeur des ressources humaines… 


4/ Gestion des affaires :


A la ferme, le cheval est malade. Le vétérinaire dit au paysan : 
– Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n’est pas remis, il faudra l’abattre. Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval : 
– Lève-toi ! 
Mais le cheval est trop fatigué. Le deuxième jour le cochon dit : 
– Lève-toi vite ! 
Le cheval est toujours aussi fatigué. Le troisième jour le cochon dit : 
– Lève-toi sinon ils vont t’abattre ! 
Alors dans un dernier effort, le cheval se lève. Heureux, le paysan dit : 
– Faut fêter ça : on tue le cochon ! 


Morale n°4 :
Toujours s’occuper de ses affaires et la boucler ! 



J’espère que ces histoires t’ont fait sourire. 


Si je devais reformuler les morales pour les transformer en conseils concrets pour ton business, ça donnerait:

  1. Si une opportunité est trop belle pour être vraie, c’est peut-être parce qu’elle est trop belle pour être vraie (principe du Rasoir d’Ockham) 
  2. Ne pas faire de suppositions (accord toltèque n°3) 
  3. Ne pas faire passer ses intérêts avant ceux des personnes importantes (c’est-à-dire les clients, pour ceux qui n’ont pas de patron) 
  4. Focus. (S’occuper de ses affaires est un bon conseil en soi, finalement…)

À lundi 😉 


PS: puisqu’on est dans la légèreté, tu devrais apprécier ma dernière vidéo « Anecdote » sur Youtube. Je te raconte la fois où j’ai rencontré « Serge le Mytho », ou presque… Tu peux la consulter ici:
https://youtu.be/lDKYgXCemao

Le reste de la chaîne est dédié à la création et au développement d’un Infobusiness. Pense à y faire un tour si t’es d’humeur plus studieuse… 

La technique secrète pour augmenter ses revenus (si simple qu’elle en est franchement dérangeante)

Attention: cet email est très différent de ceux que j’envoie d’habitude. Si tu ne me connais pas, tu risques de me prendre pour un vendeur de rêves. Mais tant pis, c’est ce que j’avais envie de te partager aujourd’hui, et il fallait que je te livre ce conseil que j’ai reçu d’une pointure du monde des affaires il y a 5 ans, lors d’un voyage aux Etats-Unis. Here we go…


Beaucoup d’entrepreneurs passent leur vie la tête dans le guidon.
Ils se fixent des objectifs souvent trop élevés. 
Ils les manquent. 
Sont frustrés. 
Et se vengent le mois suivant en s’en refixant des plus exigeants encore. 


Le problème, c’est que la frustration est le cancer de la croissance.
Pendant des années, j’avais les yeux rivés sur l’objectif à atteindre 
Mais je ne prenais jamais le temps de faire un point sur où j’en étais 
Et il en résultait que je stagnais terriblement 
(Voire, que je régressais) 


Quand je faisais du marketing de réseau, je me fixais un objectif de 20,000€ de volume de vente.
J’en faisais 14,000€, j’étais frustré. 
Le mois suivant c’était souvent pire. 


Quand je faisais du porte-à-porte, je me fixais un objectif de 60 contrats vendus.
J’en faisais 51, j’étais frustré. 
Le mois suivant c’était souvent pire. 


Et la frustration engendre quoi ?
De la frustration. 


Tu peux déjà deviner comment inverser le processus: en faisant preuve de gratitude pour ce que tu as déjà.
Tout comme le marathonien se donne du courage en regardant par-dessus son épaule les kilomètres déjà parcourus 
(Pour les marathoniens j’en sais rien en fait, mais à l’époque où je courrais un peu ça m’aidait…) 


Il y a une technique en particulier
Qui a systématiquement fonctionné à chaque fois que je l’ai utilisée 
Même quand j’ambitionnais de doubler ou tripler mon salaire actuel (ou mon chiffre d’affaire) 
Ça fonctionne tellement bien que ça en est presque dérangeant 
D’autant que j’ai beaucoup de mal à expliquer pourquoi ça fonctionne. 


Elle m’a été transmise lors d’un séminaire à Las Vegas, il y a cinq ans
Alors que je rencontrais un des plus brillants spécialistes du développement personnel de notre génération 
Impliqué dans ses recherches depuis plus de cinquante ans. 


Avec cette technique, pourtant à la portée d’un enfant de huit ans
Je suis passé de 1200€ de revenus à 3200€ en l’espace de trois mois, en 2016. 
Vu que ça a marché, j’ai reproduit le processus pour monter à 4000, 5000, 10.000, 20.000… 
(C’est tellement dingue que j’ai même pris des photos pour un jour prouver que ça a marché pour moi ! 
Bien que je ne cherche à me justifier auprès de personne 
C’est avant tout une pratique profondément personnelle) 


C’est la première fois que j’en parle ouvertement
Parce que ça paraît vraiment trop beau pour être 
Et que je déteste les discours qui vendent du rêve. 


Honnêtement ?
Il est possible que ça soit réellement trop beau pour être vrai. 
Il est possible que ce ne soit pas cette technique qui soit à l’origine de mes résultats 
Mais plutôt un ensemble très variés de facteurs (c’est même très probable) 


Comme ma capacité d’apprendre en permanence
De réaliser des sessions de travail de 14 heures (certains jours) 
Mon volonté d’accepter l’essai-erreur, pour m’améliorer 
Et un état d’esprit que je forge en permanence depuis des années, au gré de mes victoires et de mes échecs (même si je n’aime pas ce mot) 


Je ne sais pas si cette technique fonctionne réellement, donc.
Mais dans le doute… 
Je continue de l’appliquer. 


Vu qu’elle est un peu particulière, franchement, je préfère la transmettre au compte goutte.
Elle fait notamment partie des conseils à contre-courant que je partage dans le Programme Krypton. 


Evidemment, ça serait une erreur de postuler juste pour connaître ce secret.
Disons que c’est simplement la cerise sur le gâteau. 
L’épice qui vient relever un plat déjà savoureux. 


Le conseil rapporté d’un sage de 80 ans, qui vient compléter une formation complète sur: 

« Comment se libérer d’une vie qui ne nous correspond plus en construisant un business d’information, basé sur nos valeurs hautes »


Cette technique vaut ce qu’elle vaut, et encore une fois je peux même pas te dire si elle fonctionne.
J’ai juste remarqué que je l’exploitais à chaque fois que je faisais un saut quantique dans mon business. 
Alors je la partage en bonus dans mon Programme. 


Si par ailleurs tu estimes qu’il est temps pour toi de créer une activité qui te rend indépendant,
Si tu es prêt à investir des efforts, du temps et de l’argent sur ton business 
Et qu’il est temps pour toi de révéler au monde ce que tu as offrir 


Je t’invite à prendre rendez-vous pour un entretien stratégique avec moi.
Le but ? Evaluer si tu as le profil pour devenir la prochaine histoire à succès du Programme Krypton. 
Ça se passe ici: www.merylcamus.com/rdv


Passe une super-journée, 

À demain 

10 questions à se poser le 1er du mois

Quand on lit « 1er avril », en général on pense: « poisson d’avril ».


De mon côté, je vois surtout:
Nouveau mois. 
Nouveau trimestre. 
Nouveaux objectifs. 


Pour tout te dire, j’ai voulu t’écrire au sujet d’un « secret » extrêmement puissant.
Mais il est tellement particulier que tu aurais probablement cru à une blague. 
J’ai donc rédigé un mail, mais j’attendrai demain matin, le 2 avril, pour te l’envoyer 
(Pour une fois que j’ai un email d’avance… ^^) 


Du coup, j’en profite pour te dire concrètement ce que j’ai fait ce matin.
J’ai fait le rituel que je suis depuis des années maintenant, à savoir faire le bilan de mon mois. 
J’ai testé plusieurs approches, et celle que j’utilise aujourd’hui est celle qui me convient le mieux. 


Chaque 1er du mois, je réponds à 10 questions (toujours les mêmes).
Je prends une petite demi-heure pour me poser, réfléchir aux 30 derniers jours qui se sont passés et écrire ce qu’il en sort. 
Si tu es ok, je vais te lister ces 10 questions, et je t’invite à te prendre au jeu et à y répondre. 
Tu m’en diras des nouvelles ; -) 


Voici les 10 questions de mon Bilan Mensuel:

  1. Quels ont été les événements les plus marquants ce mois-ci ?
  2. Quelles ont été mes plus grandes réussites ?
  3. Qu’est-ce que j’aurais pu/du faire différemment ?
  4. Qu’est-ce que j’ai fait pour la première fois ?
  5. Qu’est-ce que j’ai le plus aimé faire ?
  6. Qu’est-ce que j’ai le moins aimé faire ?
  7. Mes investissements les plus rentables ?
  8. Mes dépenses les plus superflues ?
  9. Qu’est-ce que j’ai appris ?
  10. Qu’est-ce que je dois changer ou améliorer ?


Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, ni un nombre de réponses attendues.
C’est simplement un exercice pour faire le point
Pour mettre de la conscience sur: où j’en suis, quel est le chemin parcouru et où je vais maintenant.


En général, j’en profite pour noter les objectifs que je m’étais fixés le mois passé
Ainsi que ceux que je me fixe pour le mois à venir.


Je t’invite à prendre le temps de répondre à ces questions.
Et d’ajouter ce rituel à tes habitudes (ou de « mixer » ces questions avec ta façon de faire actuelle)
Bien sûr, 90% des lecteurs n’en feront rien.
Ils se contenteront de faire une capture d’écran ou un copier-coller et repartiront scroller sur Facebook et Instagram
Pour voir un peu les poissons d’avril des copains.


Si tu es sérieux sur le fait de transformer 2020 en une année charnière dans ta vie pro et perso
Ce type de rituel est impératif
(C’est une habitude commune à la plupart, si ce n’est l’intégralité des entrepreneurs qui ont un business florissant)


Voilà pour le mail pratico-pratique de ce début de mois.
Profites-en, parce que demain on va changer de thon.
(De ton, pardon. Je pense encore au poisson d’avril…)


Si ces questions t’ont plu, et que tu penses qu’elles peuvent aider des gens autour de toi
Je t’invite à le partager à toutes les personnes à qui ça peut servir.


Passe une super-journée.

message particulier

Vous êtes nombreux à avoir rejoint les Emails Particuliers dernièrement
Et je voulais vous féliciter pour cette prise de décision.


Alors c’est vrai…
Donner son adresse pour recevoir des emails, c’est gratuit.
Ce n’est pas très, très engageant…
Mais si en plus tu les lis, là ça veut dire que tu m’accordes de ton temps
Ce qui est déjà beaucoup plus engageant.
(ça peut te faire sourire, mais combien de personnes s’abonnent à des newsletters pour finalement ne jamais ouvrir un seul mail ?)


Ce nouvel email marque le début (ou la continuité) d’une grande aventure qui nous attend:
Une véritable formation quotidienne pour t’aider à créer (ou développer) un business qui te ressemble.
Un business rentable
Dans lequel tu t’épanouis
Et grâce auquel tu contribues à améliorer la vie des gens
Que tu sois formateur, coach, consultant, ou même networker.


Si tu me suis depuis quelques temps, tu sais que mon style peut parfois repousser.
Soit parce que je suis trop cash (parfois)
Soit parce que j’utilise des métaphores (souvent)
Ou parce que je raconte ma vie…


Pourtant, ça serait peut-être pas con de jeter un oeil à ce que j’ai à te raconter.
Parce que mine de rien, des erreurs j’en ai fait pas mal
Certaines m’ont même coûté plusieurs (dizaines) de milliers d’euros.
Du coup, autant que je te partage mon expérience, et que je t’évite de les faire.


« La seule manière d’apprendre c’est en faisant des erreurs, mais il n’est pas forcé que ce soit les nôtres » (Warren Buffet)


Bien sûr, je n’ai pas fait que des bêtises.


Et je suis sûr que tu seras ravi de découvrir, entre autres:

  • Pourquoi j’ai quitté Sciences Po à 19 ans, alors que ma vie semblait toute tracée (et la révélation qui m’a poussé à publier mon premier roman, participer à un jeu télévisé et passer ma ceinture noire de karaté la même année)
  • Comment je suis parvenu à dépasser les 10,000€ par mois, avant même de savoir utiliser un sèche-linge et d’avoir l’âge légal à Las Vegas
  • Pourquoi marcher sur le feu m’a permis de quadrupler mes revenus
  • Comment je suis passé de vedette locale à entrepreneur surendetté, et vice-versa (les erreurs à ne surtout pas faire, sous peine de creuser sa propre tombe avec son porte-feuille)
  • Les règles surprenantes qui ont fait que je suis devenu meilleur vendeur en porte de deux sociétés du CAC 40, alors que je suis introverti et que je n’y connaissais rien (tout en ayant des clients ultra-satisfaits)
  • L’unique raison qui m’a poussé à communiquer dans 17 langues différentes
  • Comment j’ai permis à l’un de mes meilleurs amis de réaliser près de 20,000€ de ventes en six mois et ainsi d’éviter de finir au RSA (et comment il a soudainement dit « adieu » à la procrastination)
  • Comment j’ai créé une machine à vendre en automatique, qui me rapporte de l’argent à n’importe quelle heure de la journée (et parfois de la nuit)
  • Le script qui m’a permis de créer la présentation la plus convaincante et la plus rentable de mon marché en seulement 4 heures et 23 minutes


Et aussi:
Comment chaque email que j’ai écrit cette année m’a rapporté près de 1000€


Même si parfois je pousse les images un peu loin.
Comme lorsque je t’explique…
La Théorie du Feu d’Artifice
Le Principe du M&Ms
L’Expérience de l’Aéroport
Le Corollaire du Kit-Kat
Le Postulat de la Responsabilité
Le Facteur Moonwalk
Le Théorème de Superman
Le Paradigme de Magicarpe
etc.


Ou quand je compare ton business…
À du mini-golf
Au Puy du fou
A un art martial japonais
Aux techniques de chasse des dauphins


Je ne dis pas ça pour t’impressionner
Mais pour te rappeler que même si je continue d’apprendre chaque jour…
Je connais un truc ou deux sur le marketing, la psychologie et l’efficacité.


Et aussi pour te rappeler que des fois je dis des trucs bizarres.
D’ailleurs, il est encore temps de te désabonner (c’est le lien en bas)
Histoire qu’on reste entre gens un peu étranges…


Mais si tu es curieux de découvrir tout ce qui se cache derrière ça
Alors je te garantis qu’on va se régaler dans les jours qui viennent.


Mon défi ?
C’est de t’envoyer un email par jour, du lundi au vendredi.
Et pas une séquence automatique comme on en voit partout.
Des vrais mails, écrits la veille pour le lendemain.
Bien sûr, je ne suis pas infaillible.
Donc je compte sur toi pour me rappeler à l’ordre si jamais je t’oublie un jour ou deux.


Dernière chose: je vais te proposer des offres.
Tu t’en doutes, mon temps est précieux.
Et j’ai la chance d’avoir un taux horaire relativement élevé.
Donc même si j’adore donner des conseils, partager mon histoire et envoyer des mails…
Je ne m’amuse pas à prendre des heures et des heures chaque semaine par pure générosité.
Je ne suis pas Mère Thérésa (quand bien même nous avons le même profil MBTI, j’y reviendrai…)


Donc oui, je vais te proposer des offres pour aller plus loin.
Parce que c’est dans les accompagnements que les gens changent réellement leur vie.


Les Emails Particuliers te donneront les bonnes informations.
Mais les accompagnements te feront vivre une transformation.


Rassure-toi, ça ne s’adresse qu’à une infime minorité des abonnés.
En fait, tu peux très bien ne jamais rien acheter chez moi.
Et c’est parfaitement ok !
(je ne pourrai pas être partout de toute façon)


Mais je voulais que ça clair.
(Pas de chichis entre nous !)


Au fait, je te rassure…
Tous les emails ne seront pas aussi longs !
(Ça vaut mieux pour notre santé mentale, à tous les deux…)
Mais il fallait au moins ça pour le premier conseil de cette série.
À savoir:


Comment se présenter efficacement, asseoir son expertise, et se garantir une audience qui partage les mêmes valeurs que soi.

Oui, tu l’as compris…
C’est exactement ce que je viens de faire sous tes yeux
Ou du moins, ce que j’ai tenté de faire.
Mais si tu es en train de lire ces lignes, c’est que j’ai suffisamment capté ton intérêt pour que tu m’offres ton temps et ton attention jusque là.
Et du coup… Comment on fait ?


Si tu n’as pas envie de t’interroger cent ans sur la question, je te le donne en mille:
J’ai polarisé mon message.


Autrement dit, je me suis exprimé de sorte à:
1) Attirer au maximum les personnes qui me ressemblent et que je peux aider
2) Repousser au maximum celles qui ne partagent pas mes idées/valeurs et que je ne peux (veux) pas aider


Tu n’as pas idée de comment ça peut t’aider à propulser ton activité
Et ne plus travailler qu’avec des personnes que tu adores…
Typiquement le genre de tips que j’enseigne dans le Programme Krypton™
Mon accompagnement phare pour t’arracher de ton ancienne vie, faire décoller ton business et vivre ce que j’appelle ta « Super-vie ».


Si c’est quelque chose qui te parle, je te propose qu’on fasse un point ensemble par téléphone.
Tu réserves le créneau qui t’arrange sur mon agenda, tu réponds aux quelques questions que je te pose pour que je vois un peu ou tu en es.
Si ton profil correspond à celui des personnes que j’accompagne, nous verrons comment je peux t’aider à réaliser tes premiers 3000€ par mois pour faire un premier pas vers ta liberté.


Clique ici pour vérifier s’il reste des dispo:
www.merylcamus.com/rdv


Passe une super-journée.


À demain.