J'ai-raté-mon-vol-pour-bali

1h30 pour lancer un produit qui encaisse ?

Semenyak, quelque part au sud de Bali. 15h08 ici, 7 heures de moins en France.

« J’ai pas de logo.
J’ai pas créé ma page Facebook.
Faut que j’améliore le design de ma page de vente.
J’ai pas encore enregistré tous les modules de ma formation en ligne.
Faut que je perfectionne mon argumentaire. »

Faut que…
J’ai pas…
Je dois…

Stop !
Si tu t’es déjà surpris à sortir ce genre de phrases de ta bouche, prends un temps pour respirer.

Déjà, dès l’instant où ça commence par « faut que » ou « je dois », tu as un buzzer rouge qui doit s’activer dans ta tête.
Parce que ce sont des pensées qui reflètent des contraintes extérieures – pas des désirs intérieurs.
Et c’est la voie royale vers l’épuisement et le dégoût (pour ne pas dire le burn-out…)

Vraiment, je t’invite à t’écouter.
Et à comparer les idées qui commencent par « il faut que » et celles qui commencent par « j’ai hâte de »
C’est un super indicateur pour déterminer là où tu t’éclates
Et là où tu ferais mieux de déléguer, voire d’éliminer
(Ou en tout cas, si c’est nécessaire, de faire en sorte que cette tâche ne revienne pas trop souvent dans ta vie)

Ça, c’était la petite parenthèse.

Maintenant je voudrais revenir sur cette histoire de « j’ai pas de logo », « je dois perfectionner ma page de vente », etc.
T’es au courant que ce n’est pas pour ça que ton business ne décolle pas ?
T’es au courant que tu peux vivre de ta passion AVANT d’avoir un logo ?
Tu sais que le design de ta page de vente, c’est useless tant que ta vidéo ou ton argumentaire de vente ne… vendent pas ?
Tu le sais ça, que ta page Facebook ne va toucher qu’environ 1% de tes fans à chaque publication ?

Au fond de toi tu le sais, je le sais.
Et tu sais que je sais que tu sais : -)

Mais c’est plus fort que toi: il faut que ça soit parfait.
Hors de question de sortir un travail dégueulasse.
Il en va de l’image de ta (future) entreprise.
Sauf qu’il y a une différence entre être dégueulasse et opérationnel.

Je vais te dire: le design, l’image de marque, la pub etc.
Tout ça, ça ne sert qu’à améliorer quelque chose qui fonctionne déjà.
C’est exactement comme un emballage cadeau:
Tu peux avoir du papier et des rubans de chez Guerlain, si c’est pour emballer une bombe désodorisante ça n’a aucun intérêt

(À la limite si, ça va augmenter la valeur perçue…
Mais j’aimerais pas voir les retours clients derrière quand ils vont découvrir qu’ils ont acheté du spray parfum sapin des landes…)

Un conseil, si tu veux entreprendre ?

Arrête de vouloir que tout soit parfait.
Ton rôle, c’est d’apporter de la valeur à tes clients – et pas dans trois ans.

Du coup, est-ce que tu dois abandonner tes rêves de produit de luxe ?
Est-ce que tu dois renoncer à proposer des chefs d’oeuvre, comme un artiste de renom ou un artisan reconnu ?
Non, bien sûr.
Mais ça, tu pourras le faire quand tu auras une équipe de 5 personnes pour t’assister.
Pour l’instant, il faut passer à l’action, tester, itérer.
Et accepter que tout ne soit pas parfait.

Un peu comme quand j’ai raté mon avion pour Bali, hier.
D’ailleurs si tu as raté l’anecdote, tu peux retrouver un Live Facebook que j’ai relayé sur ma chaîne Youtube:
https://youtu.be/oUUQZ3eWRhw

Je te raconte un peu comment ça s’est passé
Et surtout comment j’ai réagi.
Autant dire qu’il y a quelques années, je n’avais pas autant de lâcher-prise.
Tout comme je n’étais pas fan des techniques « Lean Start-up », qui consistent par exemple à vendre un produit avant qu’il ne soit créé.
Tout comme je n’étais pas toujours très efficace…
Et que je mettais un an à faire ce qu’aujourd’hui je fais en un mois.

(80/20 ? Connais pas…)

Même si j’ai encore une belle marge de progression à ce stade (sans pour autant chercher à devenir une machine de guerre)
J’ai compilé mes meilleures astuces qui m’ont permis d’être beaucoup, beaucoup plus efficace ces derniers mois.
Tu veux des hacks ? Il y en a.
Tu veux que je te donne une liste d’outils ? Okay.
Mais surtout, je te partage ma méthode de fixation d’objectifs,
Et l’état d’esprit derrière tout ça.

J’ai transformé ça en une formation audio de plus d’une heure
Comme si nous avions une conversation.

Ça s’appelle: « Doubler Sa Productivité Maintenant: les VRAIS conseils »
Tu peux la retrouver en cliquant sur ce lien, avec une remise exceptionnelle jusque dimanche 23h59:

https://merylcamus.podia.com/doubler-sa-productivite-maintenant-les-vrais-conseils?coupon=BALI

À cette occasion, j’ai décidé de tester une nouvelle plate-forme de formation.
Pour être franc ?
C’est du « lean ». Du 80/20. VOIRE du 95/5.
Je te parle pas du contenu de la formation (il y a TOUT ce qu’il te faut dedans)
Mais de la forme.

Tu vas voir, le design est pas top (et si tu le trouves bien, il faut remercier le template par défaut)
Et c’est à peine si j’ai pris le temps de copier-coller mon argumentaire de vente dessus.
Pourtant, ça n’empêchera pas cette formation de faire sonner mon Stripe
Parce que l’essentiel y est.

Quand j’ai mis ce produit en ligne, j’avais 1h30 devant moi avant d’embarquer dans l’avion.
Mon défi, c’était ça: lancer un produit fonctionnel en 90min avant de prendre mon vol (pas celui que j’ai raté, hein)

Les seules choses que j’avais ?
Mon ordi dans mon sac à dos Une connexion décente au wifi de l’aéroport Des M&M’s Et une formation de 1h15 que j’avais enregistré quelques jours plus tôt, et qui patientait tranquillement sur mon Google Drive.
Tout le reste, ça a été mis en place pendant que je guettais la porte d’embarquement.
De la création de mon compte sur Podia à la rédaction et publication de mon email d’hier.
(Et si tu crois que créer une formation en ligne c’est la partie la plus longue, tu te trompes…
Et quand bien même, j’ai des amis qui ont déjà passé des dizaines d’heures rien que sur leur page de vente…)

Si je te raconte ça, ce n’est pas pour me vanter.
Et encore moins pour clamer haut et fort que je bosse parfois à l’arrache.
Simplement pour t’illustrer ce que j’enseigne dans la formation.

Forcément, ça s’est fait au détriment de certains trucs
Est-ce que j’aurais pu améliorer l’interface ? Surement.
Est-ce que mon mail était parfait ? Non.
(Celui d’aujourd’hui non plus d’ailleurs, parce que j’ai hâte d’aller me glisser dans la piscine à débordement.)
Mais la formation est juste là, prête à se faufiler dans tes oreilles.
Et avec 140€ de réduc jusque dimanche:

https://merylcamus.podia.com/doubler-sa-productivite-maintenant-les-vrais-conseils?coupon=BALI

N’oublie pas:
« Fait est mieux que parfait » – Sheryl Sandberg

À demain,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.